MAP Le capitaine Ibrahim Traoré officiellement désigné président du Burkina Faso ACP Le ministre de l’EPST rassuré de la qualité des soins administrés aux enseignants dans leur mutuelle ACP Le projet de loi sur la presse bientôt examiné en Conseil des ministres ACP Le Premier ministre SamaLukonde inspecte les chantiers des 9ème jeux de la Francophonie à Kinshasa ACP Pré-COP27 : les ministres des Etats de la CEEAC font bloque en faveur de la biodiversité APS MACKY SALL INSISTE SUR LE RESPECT DU QUANTUM HORAIRE ET LA QUALITÉ DU SYSTÈME ÉDUCATIF APS OUSMANE SYLLA, NOUVEAU DIRECTEUR GÉNÉRAL DE DAKAR DEM DIKK APS UN VASTE PROGRAMME DE RECONSTRUCTION DES ÉTABLISSEMENTS SCOLAIRES EN GESTATION APS LA LOI DE FINANCES 2023 PROJETÉ À PLUS DE 6400 MILLIARDS DE FRANCS CFA (OFFICIEL) AGP Kindia : Les dépouilles de Kèlèti Kéita, son épouse et leur dernier garçon bientôt rapatriés dans leur pays natal la Guinée pour inhumation

Plus de deux milliards de Fcfa pour l’aménagement du site de la Loufoulakari dans le Pool


  13 Août      19        Tourisme (171),

   

Brazzaville, 13 Août (ACI) – La Société de tourisme, de loisirs et de découverte du Congo va investir plus de deux milliards de Fcfa pour ériger sur le site de la Loufoulakari, dans le département du Pool, des espaces d’hébergement, de restauration à l’exploitation commerciale du tourisme et de l’écotourisme.

Le protocole pour le développement de ce site touristique a été signé le 12 août à Brazzaville, par le ministre de la Coopération internationale et de la promotion du partenariat public privé, M Denis Christel Sassou Nguesso, la ministre en charge du Tourisme, Mme Destinée Hermella Doukaga, et le promoteur congolais de ladite société, M. Serge Moui.

Selon le protocole d’accord, les aménagements de ce site vont se faire dans le strict respect de la préservation de l’environnement, de manière à éviter de perturber les populations locales.

La durée du protocole d’accord est fixée à dix ans renouvelables et les investissements à réaliser sont placés sous tutelle des ministres en charge du Tourisme et de la Coopération internationale et de la promotion du partenariat public-privé, notamment en matière de suivi de l’exécution du protocole d’accord.

Au sortir de la signature de ce protocole, M. Denis Christel Sassou Nguesso a salué ce partenariat d’envergure paraphé avec une société de droit congolais, dirigée par un Congolais.

«Au Congo, nous souffrons du fait que le secteur privé congolais n’est pas très mis en avant. C’est à ce titre que nous nous réjouissons qu’un partenaire congolais puisse investir autant d’argent en partenariat public-privé pour développer ce site et les villages environnants», a-t-il dit, avant de rappeler que le tourisme est l’un des six piliers du Plan national de développement (Pnd) 2022-2026.

Par ailleurs, il a rassuré la ministre en charge du Tourisme de l’appui du gouvernement, tout en invitant les sociétés privées locales à s’inscrire dans la même dynamique.

De son côté, Mme Doukaga s’est dite convaincue que cet accord va apporter des faits positifs en faveur du touriste et des populations de la localité environnante. Le développement de ce site, a-t-elle poursuivi, va occasionner l’emploi en favorisant la main d’œuvre même peu qualifiante.

Le site de la Loufoulakari fait partie d’une série de sites patrimoniaux naturel identifiés et répertoriés dans le projet de société du Président de la République, M. Denis Sassou-N’Guesso, en raison de leur valeur exceptionnelle, a-t-elle rappelé.

Pour renforcer cette valeur exceptionnelle, a-t-elle fait savoir, le ministère en charge du Tourisme a élaboré un dispositif législatif et réglementaire solide, afin de permettre la mise en œuvre du projet de société décliné dans le Pnd et de traduire dans les faits un certain nombre de préoccupations qui intègrent ce projet de société, notamment ceux liés à la problématique de la protection et à la valorisation de ces sites patrimoniaux naturel.

Dans son mot de circonstance, M. Moui a rappelé que le site de la Loufoulakari existe depuis plusieurs années. «C’est un site magnifique. Aujourd’hui, quand je l’ai visité, je me suis dit qu’il mérite d’être mis en valeur et qu’il est nécessaire de développer tout autour une activité touristique, en respectant la nature et l’environnement, ainsi que les conditions du partenariat», a-t-il ajouté.

Situé à 75 Km de Brazzaville, le site de la Loufoulakari est un endroit touristique encore à l’état naturel, pourvu de deux chutes distantes de 300 mètres l’un de l’autre.

Dans la même catégorie