AIP Burkina/ Jeux olympiques : Marie-Josée Ta Lou réalise le meilleur record africain dans la série des 100m AIB Tokyo 2021 : 14 athlètes de quatre pays africains écartés des jeux olympiques GNA Deputy DG of NSA commends Ghana Wrestling Association’s President GNA Ghana’s female boxer to fight WIBA Youth World Championship in the UK GNA Asoka GH and Bukom Vampire ready for fierce battles in the “The Armwrestling Supermatch” on Saturday. ACP Célébration du 60ème anniversaire du jumelage entre la ville de Liège et de Lubumbashi ACP La RDC réitère son engagement à accroître le budget du secteur de l’EPST à  hauteur de 22 % du budget national ACP L’état de siège ne doit pas être un alibi pour violer massivement les droits-humains, selon   Me Fabrice Pwela ACP Le directeur de Transco Backson John Bongi suspendu ACP Le Chef de l’Etat reçoit les représentants des partenaires traditionnels de la RDC

Première aide humanitaire d’urgence de 500.000 euros de la France aux populations sinistrées de Goma


  18 Juin      4        Politique (17958),

   

Kinshasa, 17 juin 2021 (ACP) – La France a accordé une première aide humanitaire d’urgence à hauteur de 500.000 euros pour les populations meurtries de Goma et sa région, indique l’ambassade de France en RDC dans un communiqué parvenu jeudi à l’ACP.

Selon la source, « en témoignage de sa solidarité à l’égard des populations meurtries de Goma et de sa région, qui ont souffert et font aujourd’hui face à de graves difficultés, la France joint ses efforts à ceux de la communauté internationale et notamment à l’Union européenne, dont elle est un des principaux membres ».

A titre bilatéral, a rapporté cette source, la France a décidé d’une première aide d’urgence de 500.000 euros qui a permis à la Croix-Rouge d’agir dès les premières heures de la crise (soins d’urgence, réunification familiale des enfants non-accompagnés) et d’acheminer 2000 kits abris (bâches et kit d’outillage) arrivés le 14 juin à Goma par l’intermédiaire de la Croix-Rouge/France.

Cette première aide a vocation à être complétée en fonction de l’évolution de la situation et de l’évaluation des besoins, a poursuivi l’ambassade de France en RDC.

L’ambassade de France en RDC a rappelé que le projet de l’Agence française de développement (AFD), membre du réseau « La France en RDC » visant à renforcer les capacités du système de soins dans les zones de santé de Karisimbi et du Nyiragongo, s’élève à un montant de 9 millions d’euros.

Ce montant, selon la source, sera adapté pour contribuer au financement des travaux de reconstruction ou d’aménagement rendus nécessaires, suite à l’éruption du Nyiragongo et aux dommages subis dans les structures de soin dans les deux zones de santé ciblées par le projet, Karisimbi et Nyiragongo.

Dans la même catégorie