ACI Congo/Unicef: Francine Ntoumi nommée ambassadrice nationale AGP Guinée: Lancement d’une campagne de traitement gratuit des anomalies visuelles financée par le Royaume d’Arabie Saoudite AGP Guinée: 100 OPJ et autres fonctionnaires de justice reçoivent leur habilitation à Forécariah AGP Guinée : Le barreau décide de boycotter les audiences jusqu’au 31 juillet pour protester contre ce qu’il qualifie ‘’d’arrestations et détentions arbitraires’’ ANG Política/Porta-voz da Coligação PAI Terra Ranka considera que não há condições para a realização de eleições no ano em curso ANG Comunicação Social/CNOI qualifica de “incursão odiosa” contra o Presidente da República a nota de protesto do Sindicato dos Jornalistas Angolanos ACI Turquie/Politique: Le diplomate turc réitère la volonté de son pays à défendre la liberté des citoyens APS Le dialogue sera de mise entre le gouvernement et les syndicats d’enseignants, selon Moustapha Guirassy AIB Burkina : les jeunes du Nord invités à s’engager sans réserve dans la lutte anti-terroriste. ANG Política/Presidente da República marca eleições legislativas antecipadas para 24 de novembro

Près de 18 000 milliards FCFA de conservation des titres atteints en 2022 par le DC/BR (Directeur)


  24 Mars      45        Economie (21767),

 

Abidjan, 24 mars 2023 (AIP) – Au total, 17 861 milliards de Francs CFA de conservation des titres ont été atteints en 2022 par le Dépositaire Central/Banque de Règlement (DC/BR), institution de l’Union économique et monétaire Ouest africaine (UEMOA), a fait savoir son directeur général, Birahim Diouf, lors d’un déjeuner de presse tenu jeudi 23 mars 2023 à Abidjan Plateau.

Présentant le bilan 2022 des activités de l’institution et ses perspectives 2023, M. Diouf a souligné le rôle essentiel du DC/BR dans l’écosystème du Marché financier régional depuis le début de ses opérations en 1998.

Selon lui, le volume traité par le DC/BR en termes de conservation qui est à près de 18 000 milliards FCFA d’actifs est comparable au PIB de plusieurs pays de l’UEMOA. « C’est pour dire toute l’importance du DC/BR », a-t-il fait remarquer.

Par ailleurs, le Dépositaire central a distribué un montant total de 1 496 milliards FCFA à la fin de l’année 2022, pour le paiement des dividendes, des intérêts et le remboursement du capital des obligations.

En ce qui concerne la répartition des dividendes par secteur d’activité, le secteur des finances arrive en tête avec 47%, soit 70 milliards de FCFA, suivi de près par les services publics 30%, soit 45 milliards FCFA.

L’agriculture et l’industrie ont contribué respectivement à hauteur de 15 % (15 milliards de FCFA) et 11 % (11 milliards de FCFA). Enfin, les secteurs de la distribution et des transports complètent le total avec respectivement 5 % (8 milliards de FCFA) et 1 % (2 milliards de FCFA).

Pour les perspectives 2023, le DC/BR prévoit de développer une offre de produits complète pour l’écosystème financier, basée sur les standards Swift. Il s’agira notamment de digitaliser des opérations d’Appel public à l’épargne, et de poursuivre la codification des instruments financiers. En outre, le DC/BR mettra en place une offre de gestion de collatéral pour les opérations de mise en pension, de nantissement.

Afin de poursuivre sa digitalisation, l’institution mettra en œuvre un système d’échanges documentaires entre elle et les acteurs du marché, automatisera leurs opérations et va s’interconnecter avec les dépositaires centraux de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest et du continent.

Créé en 1996, le DC/BR assure la centralisation de la conservation des valeurs mobilières pour ses adhérents, la bonne fin des opérations de règlement/livraison à la suite des opérations en bourse ainsi que le paiement des évènements sur valeur.

Dans la même catégorie