AIP Côte d’Ivoire/ La direction des Eaux et Forêts de M’Bahiakro dotée d’un véhicule d’intervention AIP Côte d’Ivoire/ Le déficit d’enseignants qualifiés pourrait s’accentuer dans la DRENT-FP d’Aboisso (chef de l’Antenne pédagogique ) AIP Le préfet de région, préfet du département de Bouaflé, Beudjé Djoman Mathias ANG « Vazadouro de lixo de Antula ameaça saúde dos populares locais », afirma responsável de saneamento da CMB ANG « Sucessivos governos ignoram estratégias da defesa militar do país », diz o CEMFA ANG Partidos políticos defendem observância das leis que regulam processo eleitoral ANP Niger : La prévalence du diabète de 4,3% est une des plus élevées de la sous-région (Ministre) MAP Kenya: Huit armes à feu, des relevés bancaires et des appareils électroniques saisis aux bureaux et domicile du gouverneur de Migori ABP Les quotidiens à fond sur l’exécution du budget de l’Etat gestion 2019 ANP Le pétrole a procuré des recettes cumulées de plus 650 milliards de FCFA et créé 7000 emplois au Niger

Près de 37 millions USD d’investissement de FIDA dans le secteur agricole en RDC


Kinshasa, 18 octobre 2018(ACP)- Le Fonds international de développement agricole (FIDA), une structure de la Banque mondiale, vient d’allouer à la RDC, une somme de 37 millions USD en vue de financer un nouveau programme d’appui au secteur agricole et rural au début de l’année 2019.

Le directeur de division Afrique de l’ouest et du centre du FIDA, Martin Lisandro, en séjour de travail à Kinshasa, a livré cette information jeudi à la presse. Il a indiqué que le FIDA va accompagner la RDC dans son processus de développement durable et de la transformation de ses zones urbaines.
C’est dans cadre qu’il a annoncé la levée de la suspension de décaissement pour les trois projets en cours de financement par le FIDA en RDC. Il s’agit outre le nouveau projet d’appui agricole, du programme intégré de réhabilitation de l’agriculture dans la province du Maniema (PIRAM) pour un coût total de 39,02 millions de dollars américains et d’un autre programme en phase de préparation qui couvrira, les nouveaux investissements pour les six années avenirs, soit de 2019-2024.
Le programme de PIRAM, a-t-il fait savoir, poursuit deux objectifs notamment, l’augmentation de revenus des communautés vivant dans la zone du programme grâce à la relance de la production agricole, piscicole et l’élevage ainsi qu’à l’amélioration de l’accès au marché de produits agricoles.
La mobilisation de ces fonds, a-t-il ajouté, s’inscrit dans le cadre du redémarrage des opérations d’investissements de la FIDA en RDC après deux ans de suspension. Selon la même source, les trente sept millions sont destinés aux petits producteurs agricoles et ruraux, en vue de l’amélioration des conditions de vie et de travail des petits paysans Congolais.
A cet effet, M. Lisandro a porté à la connaissance des hommes des médias de la nomination d’un directeur pays et représentant en RDC en la personne de M. Hanafi Abdelhaq qui a pour mission de relancer cette nouvelle coopération.
« J’ai mis à profit mon séjour en RDC pour rencontrer les ministres Georges Kazadi Kabongo de l’Agriculture et Henri Yav Mulang des Finances. Les deux personnalités ont réaffirmé leur volonté mutuelle, de renforcer la coopération pour une bonne condition de vie de Congolais », a dit M. Martin Lisandro
Pour rappel, le FIDA a financé huit projets et programmes de développement depuis 1980, pour un montant total de 326,2 millions USD dont 183,4 millions USD sous forme d’investissements ayant touché directement 504.400 ménages ruraux.

Dans la même catégorie