ANP L’UNA et Sputnik organisent une formation sur l’intelligence artificielle et la production vidéo ANP N’gourti : deux citoyens contribuent au FSSP à hauteur de 200.000 FCFA MAP Tanzanie: de fortes pluies ont fait 58 morts depuis début avril AIP La ministre Françoise Remarck encourage les acteurs culturels à saisir les opportunités du MASA AIP MASA 2024: la secrétaire d’Etat rwandaise appelle à l’unité culturelle pour l’avenir des générations africaines AIB Le ministre Jean Emmanuel Ouédraogo annonce du «beau spectacle», dans quelques jours, à l’ouverture de la 21e SNC AIB La commune de Kantchari ravitaillée doublement MAP Conflit au Soudan: L’ONU renouvelle son appel à un cessez-le-feu immédiat MAP Tarfaya: La Marine Royale porte assistance à 118 candidats à la migration irrégulière MAP Le parti MK de Zuma appelle à la démission de la présidente de la Commission électorale

Présentation à la Direction de la Police de Maradi de plusieurs groupes de malfaiteurs


  21 Février      30        Société (45011),

 

Maradi, 21 Fév (ANP)- Le gouverneur de la région de Maradi Contrôleur
Général de la Police Issoufou Mamane a présidé ce mercredi 21 février,
une cérémonie de présentation de plusieurs malfaiteurs, dans les
locaux de la Direction régionale de la Police Nationale(DRPN) de
Maradi, et d’un gang de trafiquants de drogue sur lequel a été pris
72 briques d’herbe de cannabis pesant 61,940 kg.

La saisie a été effectuée le 15 février 2024 dans un domicile situé au
quartier Oubandakawa de Maradi par l’antenne régionale de l’Office
Central de Répression du Trafic Illicite des Stupéfiants (OCRTIS), qui
a eu l’information au sujet d’un individu qui s’adonnait au trafic de
drogue. L’exploitation de cette information a permis de saisir trois
briques d’herbe de cannabis et d’interpeller un individu de
nationalité nigérienne. Suite à des investigations, 69 autres briques
d’herbes de cannabis ont été saisies, soit un total de 72 briques.
D’autres individus sont activement recherchés dans le cadre de
l’enquête ouverte à cet effet. La valeur marchande de cette drogue est
de 1.440.000FCFA.

La deuxième présentation est celle d’un criminel qui a commis un
meurtre le 19 janvier 2024 au carrefour SONITAN (Maradi) sur un homme
de 60 ans. A travers des investigations et les sources, le présumé
auteur a été appréhendé en sa possession une arme blanche.

Deux receleurs ont aussi été présentés à la presse. Ils ont été
cités en tant que receleurs des objets volés. Enfin, un marabout
multiplicateur de faux billets de banque a été présenté. Il a été prit
en possession de 82 coupures de billets de 10.000FCFA et deux billets
de 2000FCFA.

L’expertise a démontré qu’il s’agit bien de faux billets. Ce marabout
échange 1.000.000 de FCFA de fausse monnaie contre 30.000FCFA de
vraie monnaie. Les deux unités d’enquête, celle de l’OCRTIS et la
police judicaire se sont réjouit de la coopération de la population
qui a permis de mettre aux arrêts tous ces malfrats.

Le Directeur Régional de la Police Nationale, M. Ali Salou en
prenant la parole a réitéré leur engagement, celui d’engranger plus
de résultats dans le démentiellement des différents gangs afin que la
population de Maradi retrouve sa quiétude. Il a félicité et félicité
les deux unités d’enquêtes, l’OCRTIS et le service de la police
judiciaire, qui ont abattu ce travail.

« Toutes ces affaires sont graves, nous osons espérer que la justice
sévira avec sévérité » a-t-il dit. L’élément nouveau, selon lui,
l’arrestation de tous ces malfrats a été possible grâce à la
coopération de la population. « Cela veut dire que quand la population
collabore, les résultats sont possibles. C’est pourquoi nous
remercions ceux qui ont collaboré et demandons à tous le monde
d’apporter le sien pour que nous puissions permettre à la population
de dormir paisiblement » a-t-il dit.

Pour sa part, le substitut du procureur, M. Garba Hainikoye, a été on
ne peut plus clair : « Le parquet d’instance de Maradi, n’entend
protéger aucun délinquant .Nous ferons tout pour faire honneur à la
police nationale et l’OCRTIS. Celui qui commet son forfait répondra
de ses actes. Nous leur appliquerons la loi dans toute sa sévérité,
a-t-il averti. Pour sa part, le gouverneur de la région de Maradi, le
Contrôleur Général de la Police Issoufou Mamane s’est réjoui de cette
prouesse de la police.

« La population doit savoir que l’heure est à la collaboration afin
que nous mettions hors d’état de nuire, les malfaiteurs. Et cela doit
nécessairement passer par la fourniture d’informations à la police »
a-t-il dit. Il a attiré l’attention de la population de Maradi sur la
recrudescence de la consommation et la vente de la drogue par les
jeunes de certains quartiers de Maradi.

Dans la même catégorie