MAP Basketball: la 4ème édition de la BAL le 24 mai à Kigali, avec la participation du FUS de Rabat ANP Morts dans des attaques à Tillaberi : Le front patriotique pour la souveraineté condamne fermement ces attaques MAP L’intégration économique, un pilier fondamental pour la promotion du développement en Afrique (M. Mezzour) ANP Le Ministre du Commerce et de l’Industrie visite plusieurs unités industrielles et commerciales de la Ville de Tahoua ANP Niamey : Le Président du CNSP reçoit l’Ambassadeur de Chine au Niger MAP Dakhla: Des ambassadeurs africains saluent la « crédibilité » et « l’audace » de l’Initiative Royale pour l’Atlantique Economie et finances / Société et Région MAP Le PAM appelle à une action urgente pour lutter contre l’insécurité alimentaire en Afrique australe MAP L’Angola cultive seulement 17% de ses terres arables (ministre) MAP Massacre de 2009 en Guinée: prison à vie requise contre l’ancien président Moussa Dadis Camara MAP Niger: sept soldats nigériens et « des dizaines » de terroristes tués près du Burkina Faso (officiel)

Présidentielle 2020: La CSCI note une élection « régulière et transparente »


  2 Novembre      49        Politique (25568),

 

Abidjan, 02 nov 2020 (AIP)- La Mission d’observation électorale de la Convention de la société civile ivoirienne (CSCI) note une élection présidentielle qui s’est déroulée de façon régulière et transparente, samedi 31 octobre 2020, sur presque toute l’étendue du territoire.

Dans une déclaration dont l’AIP a reçu copie, dimanche 1er novembre 2020, la Mission d’observation électorale de la CSCI a pu constater la disponibilité du matériel électoral, la maîtrise du processus, la forte présence des représentants des candidats du Rassemblement des Houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP) et la quasi-absence de ceux des autres partis, la présence des observateurs sur le terrain et bien d’autres.

Elle déplore, tout de même, les pertes en vies humaines et les dégâts matériels observés à quelques endroits. Et ce, malgré le fait que la sécurité du scrutin ait été assurée globalement par la police et la gendarmerie.

Pour ce faire, la Mission d’observation électorale de la CSCI appelle le gouvernement à diligenter des enquêtes pour situer les responsabilités relativement aux auteurs des violences qui ont émaillé le processus et à poursuivre le dialogue avec l’ensemble des acteurs socio-politique. La Convention demande aux groupements et partis politique de faire preuve de retenue et d’avoir le sens de la responsabilité.

La Mission d’observation électorale de la Convention de la société civile ivoirienne appelle également les populations à faire preuve de civisme et à prendre conscience de l’importance de leur rôle dans la consolidation du processus électoral.

La CSCI a formé et déployé 500 observateurs dont 116 de long terme et 384 de court terme dans les deux districts et 31 régions de la Côte d’Ivoire.

(AIP)

Dans la même catégorie