MAP Bangui: Au moins 58 morts dans un naufrage (protection civile) ATOP L’Assemblée nationale Togolaise adopte la proposition de loi de révision de la Constitution en deuxième lecture, à la suite d’une consultation nationale ATOP M. Meyisso élu membre de la cour constitutionnelle AIP XXIIIes Jeux olympiques de Paris : Un opérateur de télécommunication offre 10 millions Fcfa à Cheick Cissé AIP Cyber Africa Forum : L’Afrique appelé à adapter ses plans de développement en intégrant les évolutions technologiques AIP Résistance aux antituberculeux : une étude préconise le maintien des tests moléculaires rapide AIP 4e édition de l’African Digital week : cinq universités et grandes écoles en compétition dans un hackathon sur l’industrie 4.0 APS AFRIQUE-OCEAN-PROTECTION / La Guinée-Bissau, hôte du 11e Forum régional côtier et marin du PRCM APS SENEGAL-GAMBIE-VISITE / Le président Bassirou Diomaye Faye est arrivé à Banjul APS SENEGAL-GAMBIE-VISITE / Deuxième sortie du président Faye : une visite pour “la consolidation des liens historiques” avec Banjul

Procès des événements du 28 septembre : Le colonel Claude Pivi prend le contre-pied de l’ex aide de camp du président du CNDD


  29 Novembre      231        justice (233),

 

Conakry, 29 nov. (AGP)- L’ex ministre de la sécurité présidentielle, le colonel
Claude Pivi a donné sa part de vérité sur l’avènement de la structure dénommée,
Conseil National pour la Démocratie et le Développement(CNDD) qui a pris le
Pouvoir juste après l’annonce du décès du président de la République, le général
Lansana Conté des suites de maladie.
Il a fait cette description ce lundi 28 novembre 2022, au tribunal de Dixinn,
Délocalisé dans l’enceinte de la Cour d’Appel de Conakry en répondant à l’une
des questions de Me Haba relative à la prise effective du pouvoir par le CNDD
Sans effusion de sang.
A l’entame de ses propos, l’ex ministre de la sécurité présidentielle le colonel
Claude Pivi a rappelé que c’est lui qui aurait dit au général Sekouba Konaté,
Vous vous n’avez rien avoir dans ce que nous entreprenons, mais chacun peut
Nous suivre parce que, selon lui, nous avons les derniers mots ».
« Quand le moment est arrivé, tout le camp Alpha Yaya Diallo était rempli de
Monde. Nous sommes rentrés au nombre de 4 à savoir : moi, le capitaine Dadis,
Feu Issa Camara et le général Sékouba Konaté au bureau de ce dernier pour le
choix du futur président », révèle le colonel Pivi avant d’ajouter que c’est lui qui
a demandé à ce que le nombre de militaires soit limité à 4.
Dans ce bureau, le choix que fera Feu Issa poussera le colonel Pivi à réagir en
Ces termes : « Issa a pris la parole pour désigner le général Sékouba Konaté
Comme président de la transition, et moi j’ai tapé sur la table pour lui dire qu’il
Ne doit pas dire ça, parce qu’il y a très longtemps nous avons jugé nécessaire,
Le jour où Dieu va nous donner le pouvoir nous allons le donner au capitaine
Dadis parce qu’il nous a longtemps donné de conseil. C’est comme ça le
Pouvoir a été donné au capitaine Dadis et j’ai dit au général Sékouba que vous
Vous pouvez être ministre de la défense auprès de votre camarade Dadis et nous
Nous pouvons être aussi ministres ».
Après la désignation du capitaine Dadis comme président de la transition, dit-il,
Nous sommes allés au bataillon camp Alpha Yaya Diallo, où on avait réuni
D’autres officiers supérieurs pour pouvoir dresser la liste des membres du
CNDD. Sur ces lieux, selon lui, c’est moi-même qui était à la porte même un
Lieutenant ne pouvait pas rentrer là-bas à plus forte raison un sergent. Il n’y avait
Que des officiers supérieurs que j’ai permis de faire la liste.
« A un moment donné, j’ai dit que ça suffit. J’ai demandé au capitaine Dadis et
Au général Sékouba de descendre, le temps est arrivé pour qu’on puisse
Présenter le nouveau président aux militaires et continuer à la radio pour
Informer l’opinion nationale et internationale de celui qui a désormais la charge
De diriger la Guinée », conclut l’accusé.
Il faut rappeler que lors du passage du commandant Aboubacar Toumba Diakité
à la barre, il avait soutenu qu’il avait joué un rôle majeur pour l’avènement du
Capitaine Moussa Dadis Camara au pouvoir.

Dans la même catégorie