ATOP Kozah/autonomisation économique des femmes rurales : des groupements renforces sur la vie associative à Kara ATOP Lacs/campagne de dépistage et de chirurgie de la cataracte :2000 yeux recouvrent la vue APS SENEGAL-ENVIRONNEMENT-TRANSPORT / Le GGGI et le CETUD en accord pour impulser la dynamique de transformation de la mobilité urbaine à Dakar APS SENEGAL-PECHES-GESTION / De nouvelles mesures de surveillance des activités de pêche annoncées – Agence de presse sénégalaise – APS APS SENEGAL-FRANCE-MONDE-CULTURE / Dakar, hôte d’une exposition collective de travaux résonnant avec les métiers d’art APS SENEGAL-AFRIQUE-JUSTICE / Cour de justice de la CEDEAO : des avocats formés au système de gestion électronique des affaires APS SENEGAL-FOOTBALL-DECISION / ‘’Affaire Ababacar Sarr’’ : la commission de Recours de la FSF statue en faveur du Jaraaf, le Stade de Mbour relégué APS SENEGAL-ENVIRONNEMENT / Gestion des écosystèmes : vers l’aménagement de 13 forêts dans cinq régions (officiel) APS SENEGAL-SPORT-DEVELOPPEMENT / Sadio Mané expose au PM ses projets sportifs et ses ambitions dans l’agro-industrie APS SENEGAL-SOCIETE / L’ONG Direct Aid Society offre des moutons de Tabaski à 110 familles de la région de Dakar – Agence de presse sénégalaise – APS

Programme 145 territoires : deux agences d’exécution démarrent les travaux d’infrastructures


  31 Janvier      98        Infrastructure (742),

 

Kinshasa, 31 Janvier 2023(ACP). – Deux agences d’exécution du Programme 145 territoires initié par le Président Félix Antoine Tshisekedi de la République démocratique du Congo (RDC) ont déjà débuté les travaux d’infrastructures socio-économiques de base, a appris l’ACP mardi au ministère du Plan.

« Du volet infrastructures socio-économiques de base : Écoles, Centre de santé et bâtiment administratif, deux agences sont déjà à l’exécution par.la Cellule d’exécution des financements an faveur des Etats fragiles (CFEF) et Bureau central de coordination (BCECO) tandis que le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) est encore à l’état de passation des marchés à cause des surcoûts après les études de faisabilité dans leur zone d’intervention », a relevé un des responsables du ministères du ministère au programme.

Il a par ailleurs souligné que pour le volet route : « les trois (3) agences d’exécution ont reçu le fonds et sont au niveau des études de faisabilité ».

Dans ce cadre, le gouverneur de l’Equateur Bobo Biloko a lancé le lundi 23 janvier dernier les travaux de la construction des infrastructures socio-économiques par le lancement des travaux de l’école primaire Ruki dans le territoire d’Ingende marquant ainsi le coup d’envoi du Programme des 145 territoires.

« Initié par le Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, le Programme de développement local des 145 territoires (PDL145T) de la RDC est devenu une réalité dans la province de l’Equateur. Ce programme concerne en plus d’Ingende, les territoires de Basankusu, Bikoro, bolomba, Bomongo,Lukolela et Makanza », a déclaré le gouverneur de l’Equateur, Bobo Boloko.

La troisième agence PNUD connaît un retard dans les travaux du fait qu’il est encore à l’étape de la passation des marchés à cause des surcoûts après les études de faisabilité dans leur zone d’intervention.

Dans la province de Lualaba, les programme 145 territoires, le gouverneur Fifi Masuka a lancé les travaux à Nzilo, le 19 janvier dernier, par la pose de la première pierre pour la construction de l’Institut « Mangi » une école conventionnée catholique sélectionnée dans le Programme de développement local des 145 territoires de la République démocratique du Congo.

Dans le Kongo Central, un arrêté provincial portant organisation et fonctionnement du Comité de coordination provincial du suivi de la mise en œuvre dudit programme a été signé.

L’harmonisation du cahier des charges pour la mise en œuvre du 2ème volet du PDL 145T

Par ailleurs, une réunion avec la commission technique mise en place pour l’harmonisation des questions techniques importantes concernant la mise en œuvre du Programme de développement local(PDL) des 145 Territoires dans son volet routes de desserte agricole avait été présidée par le ministre du Plan a.i Crispin MbaduPhanzu 19 janvier dernier à Kinshasa.

Devant les responsables des Agences d’Exécution, les délégués de la Présidence et de la Primature, ainsi que les secrétaires généraux des ministères sectoriels dont le Plan, le développement rural et les Infrastructures et travaux publics (ITP), la commission technique mise en place avait présenté les conclusions de la mission lui confiée par le gouvernement à travers le ministre du Plan a.i Crispin Mbadu afin de mettre en place un cahier de charges reprenant le chronogramme des différentes activités à réaliser dans le cadre de l’exécution du volet réhabilitation des routes de desserte agricole.

A en croire, le secrétaire général aux Infrastructures et travaux public (ITP), Georges Nkoshi, un compromis a été trouvé entre les deux parties pour qu’à fin février, certaines agences notamment la CFEF commenceront déjà à produire les cahiers de charge que les deux autres pourront utiliser pour la réhabilitation et l’entretien des routes de desserte agricole, avant d’appeler les autres agences à accélérer l’obtention des données de terrain pour la mobilisation des fonds.

Pour le compte du gouvernement, Crispin Mbadu s’est félicité de la qualité des travaux réalisés conformément aux recommandations du Chef de l’Etat Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo ainsi que du Premier ministre Jean-Michel SamaLukonde. Le numéro un du Plan a ainsi préconisé la mise en place d’une feuille de route commune reprenant le chronogramme des activités, en vue de permettre à toutes les parties prenantes d’être au même niveau.

Dans la même catégorie