GNA Major Mahama: My brother was not among the alleged ‘killers’-witness GNA Government Committed to Building Educational Infrastructure- MCE GNA IYes Foundation donates to Lil Win’s GMIS ACP Visite de travail à Kinshasa du secrétaire général de FICR ACP Le gouvernement appelé à créer un écosystème entrepreneurial incitatif pour les jeunes entrepreneurs ACP Eugène Diomi Ndongala libéré sous conditions GNA Vodafone Ghana launches 4G to provide faster data services GNA Ghana’s macroeconomic outlook better than five years ago – IMF GNA Environmental disaster crawling into UWR « As you sow, so shall you reap » AIP Salon du livre de Paris 2019 : La Côte d’Ivoire explique l’absence du stand Pavillon des lettres d’Afrique

PROMOTION DU PARTENARIAT PUBLIC-PRIVE : UN CADRE INSTITUTIONNEL ET REGLEMENTAIRE DU FINANCEMENT PRIVE DES INFRASTRUCTURES DANS L’UEMOA A L’ETUDE A LOME


  3 Septembre      29        Economie (22838), Politique (22240),

   

Lomé, le 3 sept. 2015 (ATOP) – Un atelier de validation de l’étude sur l’harmonisation du cadre institutionnel et réglementaire du financement privé des infrastructures dans les pays membres de l’Union Economique Ouest Africaine (UEMOA) se tient les 3 et 4 septembre à Lomé.

L’atelier est à l’initiative de la Commission de l’UEMOA, en collaboration avec la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) et la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) à l’intention des représentants de l’UEMOA, de la BOAD, de la BCAO, des délégués, des partenaires techniques et financiers, des chefs d’entreprise, des experts des Etats membres de l’UEMOA et de plusieurs autres acteurs de développement.

Il s’inscrit dans le cadre de l’initiative régionale pour l’énergie durable et vise à améliorer le taux d’accès aux services énergétiques, de réduire le coût moyen de l’électricité et d’accroître la part des énergies renouvelables.

Ces assises permettront également de pallier l’insuffisance des infrastructures nécessaires aux développements à travers la mobilisation des financements privés, d’harmoniser les dispositions sur les partenariats publics-privés et d’offrir plus de garanties aux investisseurs privés par une réglementation communautaire sécurisante.

L’atelier servira par ailleurs de cadre d’affirmation du secteur privé dans la construction de l’intégration régionale, en lui offrant les opportunités d’investir aux côtés des pouvoirs publics.

Les participants suivront une présentation de l’étude sur l’harmonisation du cadre institutionnel et réglementaire du financement privé des infrastructures dans le pays de l’UEMOA. Ils feront également des propositions d’harmonisation et des plans d’actions, puis évalueront les contributions des institutions de l’Union au financement privé des infrastructures.

Le vice-président de la BOAD, Bassary Touré a, en présence du commissaire chargé du département du développement des entreprises, de l’énergie, Guy Amédée Ajanohoun, souhaité des discussions enrichissantes tout en restant persuadé que les échanges seront à la hauteur des enjeux en matière d’infrastructures dans l’espace UEMOA.

  1. Ajanohoun a, au nom du président de la Commission de l’UEMOA exprimé ses remerciements au président de la BOAD pour avoir associé son institution à cet atelier.

SAS/JV/BS

Dans la même catégorie