ANP Niamey : Le Nouvel Ambassadeur du Sénégal présente la copie figurée de sa lettre de créance au Chef de la diplomatie nigérienne ANP Niger : La baisse des prix des hydrocarbures effective pour la période du 23 juillet au 31 août 2024 MAP SM le Roi félicite le président égyptien à l’occasion de la commémoration de la Révolution du 23 juillet MAP Ethiopie: au moins 146 morts dans un glissement de terrain dans le sud du pays AIB SND et diplomatie en couverture des journaux burkinabè AIB Yagha : 18 personnes dans le Conseil provincial des personnes âgées (CPPA) AIB Bazèga/ « Bedou magique »: Quatre présumés escrocs aux arrêts à Kayao pour un préjudice de 17 millions de FCFA AIB Nahouri : Les populations de Guelwongo réparent la route principale qui traverse le village AIB Nahouri/Commune de Ziou : Les populations de Toungou réalisent un ouvrage de franchissement de 75 mètres MAP Sous l’impulsion Royale, l’Afrique peut se prévaloir d’une « chaîne de savants et oulémas » fédératrice (ex-ministre-conseiller auprès de la Présidence sénégalaise)

Propos du président Kaïs Saïed: Le Gouvernement ivoirien entreprend une opération de rapatriement de 500 de ses ressortissants de Tunisie


  1 Mars      60        Politique (26039),

 

Abidjan, 01/03/2023 (MAP) – Le Gouvernement ivoirien a donné des instructions pour enclencher une opération de rapatriement de 500 Ivoiriens, suite aux propos du président tunisien, Kaïs Saïed, prônant des « mesures urgentes » contre l’immigration clandestine de ressortissants de pays d’Afrique subsaharienne.

« Au regard de la situation en Tunisie, le Gouvernement ivoirien a donné des instructions pour enclencher une opération de rapatriement de 500 Ivoiriens. La compagnie Air Côte d’Ivoire a été mobilisée pour opérer ces retours », indique la primature ivoirienne, dans un communiqué, publié, à l’issue du Conseil des ministres, tenu mercredi.

Le Chef de l’Etat ivoirien a également donné des instructions pour qu’une aide financière soit apportée aux ressortissants rapatriés. Cette opération coûtera plus d’un milliard de Francs CFA.

Par ailleurs, l’ambassade de Côte d’Ivoire à Tunis avait appelé ses ressortissants désirant quitter définitivement la Tunisie, à se présenter pour s’inscrire auprès de ses services.

Le président tunisien, Kaïs Saïed, a évoqué lors d’un Conseil national de sécurité de « masses incontrôlées » venues du Sud, de « hordes de migrants clandestins » qui ont pour but de transformer la Tunisie en « pays africain seulement » et de l’arracher « aux nations arabo-musulmanes ».

Il s’est emporté contre « la violence, les crimes et les actes inacceptables » dont l’immigration serait la source.

Ces déclarations ont suscité un tollé dans le pays et à l’international.

Plusieurs dizaines d’organisations ont dénoncé un discours « raciste » et « haineux ». Le président de la Commission de l’Union africaine a condamné ce qu’il appelle des « déclarations choquantes ».

Dans la même catégorie