MAP Accra: La Cédéao décide de maintenir la suspension de la Guinée de toutes ses instances et réclame la tenue des élections dans un délai de six mois (Communiqué) MAP Neuf civils tués dans une frappe aérienne au Nigeria (officiel) MAP Guinée: fin du premier épisode du virus de Marburg en Afrique de l’Ouest (OMS) MAP Le gouvernement éthiopien appelle à une action immédiate pour ramener une centaine de camions pas revenus du Tigray GNA ASF Outbreak: Over 200 pigs dead, seven farms affected GNA Felix Annan ends 10-year stay with Kotoko APS AFROBASKET 2021 : LES LIONNES ENTRENT EN LICE FACE À LA GUINÉE, SAMEDI APS CORONAVIRUS : 01 DÉCÈS ET 26 NOUVELLES INFECTIONS ANNONCÉS INFORPRESS São Vicente: Presidente da UCID volta a apelar para mudança de medida de coacção de Amadeu Oliveira “que está doente” INFORPRESS Futebol: Cabo Verde mantém-se no 77º lugar do ranking da FIFA

PSE : un taux de concrétisation de 177 % (ministre)  


  17 Décembre      46        Economie (13076), Finance (551),

   

De l’envoyé spécial de l’APS : Amadou Samba Gaye

Dakar, 17 déc (APS) – Le Plan Sénégal émergent (PSE) a enregistré un taux de concrétisation des bailleurs financiers de 177 %, a souligné le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, Amadou Ba.

« A l’heure du bilan de la mobilisation effective » des montants escomptés pour la mise en œuvre du PSE sur une période de 5 ans, « votre engagement a été bien au-delà de nos attentes avec un financement total de 6 606 milliards de FCFA réparties en 173 conventions signées, soit un taux de concrétisation des engagements financiers de 177% », a-t-il dit.

Ces « chiffres éloquents illustrent la grande célérité avec laquelle ces financements ont été mobilisés », selon Amadou B$a qui intervenait lors de la cérémonie d’ouverture de la 8e table-ronde des bailleurs de fonds du Sénégal à Paris.
Le 24 février 2014, la communauté des partenaires techniques et financiers avait annoncé « qu’elle allait mettre à notre disposition 3 729 milliards de FCFA, soit 6,5 milliards de dollars US », a rappelé Amadou Ba.

Le coût global du Plan d’actions prioritaires était chiffré à 9 685,6 milliards FCFA, soit 16,8 milliards de dollars US. Le financement attendu des Partenaires techniques et financiers (PTF) était évalué à 1 853 milliards de francs CFA.
ASG/BK

Dans la même catégorie