APS Le partenariat public-privé,  »une alternative au financement des infrastructures » (PM égyptien) APS Mahawa Sémou Diouf installé comme président de la Cour de justice de l’UEMOA MAP Le CPS de l’UA adopte la «Déclaration de Tanger» sur la promotion du lien Paix-Sécurité-Développement et décide de la soumettre au Sommet de l’UA MAP RDC: L’ONU alerte sur la crise de la faim, la « plus grande » en Afrique MAP Afrique du Sud : Dix morts dans deux fusillades au Cap-Oriental ATOP Vo/ Santé : revue annuelle des activités 2022 du district sanitaire ATOP Kozah/ Promotion de l’entreprenariat : les opportunités offertes aux PME par la loi de finances 2023 expliquées aux entrepreneurs de la kara ATOP Visite du Président Faure Gnassingbé au Gabon : des questions bilatérales, régionales, continentales et internationales évoquées APS Hôpital Amath-Dansokho : plus de 10 000 consultations et 700 scanners réalisés en 2022 (directeur) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Plus de 3000 actes d’insécurité en 2022 dans l’espace des sept pays ayant ratifié l’Initiative d’Accra

Quinze personnes tuées dans le nord du Nigeria


  26 Novembre      14        Securité (2415),

   

Abuja, 26/11/2022 (MAP) – Quinze personnes ont été tuées vendredi par des hommes armés au cours de plusieurs attaques séparées dans l’Etat de Kaduna, dans le nord-ouest du Nigeria, a indiqué un responsable gouvernemental.

Les assaillants ont mené des attaques contre quatre villages situés dans trois districts différents, tuant 15 personnes et en blessant plusieurs autres, a déclaré Samuel Aruwan, responsable aux affaires intérieures de l’Etat de Kaduna, dans un communiqué.

Il a ajouté que les agresseurs avaient attaqué le village de Rafin Sarki, situé dans le district de Giwa, où ils ont tué 11 habitants, dont une femme.

Deux personnes ont été tuées et plusieurs blessées dans des attaques menées contre les villages de Cibiya et Karamai, situés dans le district de Kajuru, a précisé ce responsable, ajoutant que deux autres personnes ont été tuées dans le village de Damari, dans le district de Birnin Gwari.

« Le gouvernement a engagé les forces de sécurité » après ces attaques « et sur d’autres fronts », a-t-il fait savoir.

Dans la même catégorie