AIP Le ministre Laurent Tchagba en Italie à Rome pour la 27ème session du COFO et la 9ème semaine mondiale des forêts AIB Namentenga : Le haut-commissaire constate la dégradation du radié du barrage de Boulsa AIB Burkina/FSP : La douane mobilise plus de 7 milliards FCFA au premier semestre de l’année 2024 MAP Le Nigeria inflige au groupe Meta 220 millions de dollars d’amende pour violations de la protection des données personnelles (communiqué) AIB Burkina/Terrorisme : Le Premier ministre Kyelem charge l’Allemagne et la France MAP Cameroun : deux civils tués par Boko Haram dans l’Extrême-Nord AIB Garango/Religion: Des populations sollicitent les faveurs de la colline sacrée Boulgou AIB Paix et cohésion sociale : Les Sahéliens prennent langue à travers un colloque régional à Dori APS SENEGAL-MONDE-MEDIAS / Forum des médias de Susha : la détection des fausses informations et la lutte contre la désinformation au menu des échanges APS AFRIQUE-MONDE-CLIMAT / COP 29 : plusieurs chefs d’Etat africains attendus à Baku (Ilham Aliyev)

Rabat abrite le 9 mars le Congrès constitutif de la Ligue des écrivaines d’Afrique


  6 Mars      67        Culture (1578),

 

Rabat, 06/03/2023 (MAP) – La Bibliothèque nationale du Royaume du Maroc abritera, le 9 mars, le Congrès constitutif de la Ligue des écrivaines d’Afrique avec la participation de conférencières issues d’une quarantaine d’États africains et 130 écrivaines et conférencières marocaines, dont des MRE.

Organisé sous le thème « Pour renforcer les voies de partenariat culturel africain », ce congrès constitue « un grand projet intellectuel et culturel, dont la préparation a été assurée par la Ligue des écrivaines du Maroc pendant des mois, en partant de plusieurs rencontres d’échange et dialogues intellectuels et culturels organisés par la présidente de la Ligue, Badia Radi, avec un groupe d’écrivaines arabes et africaines à travers les différentes branches de la Ligue et les différents pays du monde », indique un communiqué de la Ligue des écrivaines d’Afrique.

Le congrès connaîtra particulièrement la ratification du projet de la Ligue des écrivaines d’Afrique « qui œuvre à unifier les voix culturelles et intellectuelles des femmes africaines et à l’introduction de la diversité culturelle et du multilinguisme dans le continent, ainsi qu’à la création de ligues locales dans tous les pays, afin qu’elles servent de pont de partage, de solidarité et de coopération Sud-Sud ».

Selon la même source, ce congrès constitutif se conclura par l’annonce de la présidente du bureau permanent de la Ligue des écrivaines d’Afrique au Maroc et des présidentes des ligues locales des écrivaines d’Afrique.

A travers cette contribution, et dans le cadre de la mise en œuvre de la coopération Sud-Sud, la Ligue vise à tisser des liens culturels et civilisationnels et à assurer l’ouverture sur l’africanité en tant que principal levier pour le développement et le partenariat authentique.

En cela, la Ligue part d’une vision stratégique globale qui tend à consolider les liens de fraternité et à renforcer les partenariats et les compétences en matière de développement humain et culturel, pour une culture sans frontières et un continent africain où règnent la paix et la sécurité.

Dans la même catégorie