MAP Le Burundi lance un appel à l’aide après des inondations dévastatrices AIB Des autorités militaires de la Côte d’Ivoire souhaitent rencontrer leurs homologues du Burkina Faso APS SENEGAL-INFRASTRUCTURES-CLIMAT / Axes routiers : une prévalence d’érosion d’environ 50%, selon un rapport APS SENEGAL-ROMANIE-FRANCOPHONIE-MEDIAS / Un symposium régional de l’UPF sur les fausses informations s’ouvre ce jeudi à Bucarest APS SENEGAL-MONDE-ECONOMIE / Dakar abrite un atelier international sur les achats publics durables, à partir de lundi APS SENEGAL-FOOTBALL-AMBITIONS / Cheikhou Kouyaté n’envisage pas d’arrêter avec la sélection nationale APS SENEGAL-ANGLETERRE-FOOTBALL / Nottingham Forest : Kouyaté décidé à rebondir AIB Burkina : Le Parlement ratifie un prêt chinois de 30 milliards FCFA pour la réalisation de la centrale solaire de Donsin APS SENEGAL-FRANCE-AGRICULTURE / Saint-Louis : une convention de partenariat signé pour doter la SAED d’outils d’aide à la décision APS SENEGAL-MAURITANIE-VISITE / Le président Bassirou Diomaye Faye a choisi la Mauritanie pour sa première sortie à l’étranger

Rabat : Le Président du PAP plaide pour une stratégie destinée à la jeunesse africaine


  4 Décembre      103        Société (45042),

 

Rabat, 04/12/2022 (MAP)- Le Président du parlement panafricain (PAP), Fortune Zephaniah Charumbira, a appelé dimanche, à Rabat, à l’élaboration et la mise en place d’une stratégie destinée à la jeunesse du continent, plaidant dans ce sens pour la simplification des procédures liées à la circulation transfrontalière, à la migration et au déplacement des jeunes entre les pays africains.

S’exprimant à l’ouverture des travaux de la 2ème édition du dialogue des jeunes du Parlement panafricain, M. Charumbira a souligné l’importance du rôle des jeunes dans le continent africain, d’autant plus qu’ils représentent la majorité de la population africaine, relevant que cette rencontre qu’abrite le parlement marocain vise à apporter un changement dans la réalité des jeunes et les associer à la recherche de solutions à leurs différents problèmes, notamment le chômage chez les diplômés.

En dépit de la richesse des ressources et des potentialités économiques dont regorge le continent, la jeunesse africaine fait toujours face à la marginalisation et ne profite pas des opportunités offertes, notamment dans un contexte marqué par les répercussion du changement climatique, a-t-il déploré, mettant l’accent sur la nécessité de la protection des jeunes contre toute instrumentalisation politique surtout lors des élections.

M Charumbira a aussi appelé à la consolidation des efforts liés à l’évaluation et l’amélioration des politiques africaines destinées aux jeunes, plaidant pour une action législative axée sur la jeunesse.

Pour sa part, le ministre de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, Mohamed Mehdi Bensaid a rappelé que les engagements de l’Agenda 2030-2063 contiennent des stratégies et idées visant à promouvoir les conditions de la jeunesse africaine, soulignant qu’il est temps d’unir les efforts et de rapprocher les points de vue pour assurer un avenir meilleur au continent africain et à sa jeunesse.

Le développement des pays africains repose aujourd’hui sur l’indépendance des jeunes dans la prise de décision, a soutenu M. Bensaid, insistant sur la nécessité de former les générations montantes et de faciliter leur accès aux services de base et leur insertion économique, tout en leur permettant d’exercer leurs droits politiques, démocratiques et civils.

De son côté, la Présidente du caucus de la jeunesse au sein du PAP, Laila Dahi a affirmé que l’Afrique est un continent jeune qui regorge de potentialités importantes, appelant à soutenir davantage la jeunesse africaine.

Mme Dahi a également assuré que la jeunesse africaine est déterminée à oeuvrer pour défendre les principaux dossiers du continent dont ceux relatifs à la paix et à la coexistence, soulignant que cette rencontre a pour objectif de promouvoir l’autonomisation de cette jeunesse.

Au cours de cet événement de deux jours, les participants débattront de plusieurs thèmes, notamment « la méthodologie de l’Union africaine pour l’autonomisation et l’intégration des jeunes » et les deux initiatives de l’Union africaine pour l’intégration financière et économique des femmes et des jeunes ainsi que l’initiative « 1 Million Next Level ».

Le deuxième Dialogue africain des jeunes sera notamment marqué par la présentation de l’expérience marocaine en matière d’autonomisation des jeunes, principalement en ce qui concerne la réunion des conditions adéquates pour l’émancipation des jeunes et leur autonomisation.

Dans la même catégorie