MAP Le Maroc dispose du dossier le plus solide pour l’organisation de la CAN-2025 (agence de presse) APS Ziarra Omarienne: Des centaines de fidèles ont participé à la cérémonie officielle APS Babacar Diop annonce sa candidature à la présidentielle de 2024 AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Mode : le sénégalais Mathydy s’installe à Abidjan MAP Tropicale Amissa Bongo: L’Ambassadeur de SM le Roi au Gabon rencontre l’équipe nationale de cyclisme MAP Cyclisme: Le Français Geoffrey Soupe champion de la 16è Tropicale Amissa Bongo AIP Côte d’Ivoire-AIP/Le Québec annonce son appui à la formation et l’insertion des jeunes ivoiriens AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Inauguration du premier bureau régional du ministère de la Réconciliation et de la Cohésion nationale AIP AIP/ La COP-FEA encourage la consolidation de la paix entre la Côte d’Ivoire et le Mali APS Les communes de Kaffrine et Ngniby scellent une convention de financement avec le ministère de la Culture

RDC: Au moins 50 personnes tuées par les rebelles du M23 (Armée)


  2 Décembre      10        Securité (2405),

   

Kinshasa, 02/12/2022 (MAP) – Au moins 50 civils ont été tués cette semaine par les rebelles du Mouvement du 23 Mars (M23) à Kishishe dans le nord-est de la République démocratique du Congo (RDC), a annoncé le général Sylvain Ekenge, porte-parole de l’armée congolaise.

Il a souligné dans son communiqué que malgré le cessez-le-feu, les rebelles ont attaqué jeudi les positions de l’armée dans le village de Kalima. « Plusieurs autres civils sont aujourd’hui portés disparus ou ont été kidnappés par la horde de terroristes du M23. Il est à déplorer également l’enlèvement et le recrutement forcé des jeunes par le M23 ainsi que l’utilisation des mineurs dans ses rangs », a dit le général Ekenge.

Pour les autorités militaires, cette offensive du M23 démontre amplement les intentions belliqueuses des rebelles déterminés à saboter les décisions des chefs d’Etat de la sous-région, ainsi que les initiatives de l’Union africaine, des Etats de l’Afrique de l’Est et de la communauté internationale pour le retour de la paix et de la sécurité dans la partie orientale de la RDC.

Le M23 est un groupe d’anciens rebelles du Congrès national pour la défense du peuple (CNDP) réintégrés dans l’armée nationale après la guerre du Kivu à la faveur d’un accord de paix signé le 23 mars 2009 avec les autorités de Kinshasa.

Depuis mai dernier, le M23 occupe plusieurs localités dans la province du Nord-Kivu (nord-est). En dépit des appels des chefs d’Etat de la région pour qui’ils libèrent les zones occupées, les rebelles ne sont pas partis et continuent à demander aux autorités de la RDC de respecter les accords signés entre eux et le gouvernement central.

Dans la même catégorie