ANP Lancement de la 2ème cohorte du centre incubateur de l’ESCEP : 20 nouveaux porteurs de projets sélectionnés pour être accompagnés ANG Agricultura/ONG Tiniguena capacita mulheres das comunidades agrícolas em matéria de avaliação de semente de arroz ANG Sociedade/Secretário-geral da ACOBES responsabiliza Governo pela escassez de arroz no mercado nacional MAP Dix-neuf morts dans un accident de la route dans le sud-ouest du Nigeria AIP Une loi sur le changement climatique en cours d’élaboration (Ministère) AIP Semaine nationale de la presse : le ministre Amadou Coulibaly encourage les médias à cultiver un esprit critique face à l’avènement de l’intelligence artificielle ANP Le comité de gestion du FSSP réceptionne ce jour plus de 50 millions de FCFA MAP Nigeria: Récupération de 26 millions de dollars suite à une enquête contre un ministère MAP Soudan: L’ONU appelle à des efforts « coordonnés » pour mettre fin aux hostilités MAP Burkina : une quinzaine de terroristes neutralisés dans le nord-ouest

RDC: Le Pape François dénonce le colonialisme économique, « ôtez vos mains de l’Afrique »


  31 Janvier      67        Economie (20902),

 

Kinshasa, 31/01/2023 (MAP) – Le Pape François a dénoncé avec force, mardi à Kinshasa, le « colonialisme économique » qui « se déchaîne » en Afrique et en République démocratique du Congo (RDC), au premier jour de sa visite dans le pays.

« Après le colonialisme politique, un +colonialisme économique+ tout aussi asservissant s’est déchaîné. Ce pays, largement pillé, ne parvient donc pas à profiter suffisamment de ses immenses ressources », a-t-il déploré lors d’un discours devant les autorités et le corps diplomatique.

« Otez vos mains de la République Démocratique du Congo, ôtez vos mains de l’Afrique! Cessez d’étouffer l’Afrique: elle n’est pas une mine à exploiter ni une terre à dévaliser », a-t-il encore lancé.

Cet appel résonne tout particulièrement en RDC, pays au sous-sol d’une immense richesse et à la terre fertile, dont les deux tiers des quelque 100 millions d’habitants vivent avec moins de 2,15 dollars par jour.

Le « colonialisme économique » était le fait de multinationales et pays lointains, mais des pays voisins de la RDC sont désormais également accusés d’avoir pris le relais du pillage des ressources de la RDC, qui leur profite économiquement et alimente les conflits qui ensanglantent l’est congolais depuis des décennies.

Très attendu sur la réponse aux conflits endémiques qui gangrènent l’est du pays, notamment dans le Nord-Kivu, le pape a exhorté les Congolais à ne pas « glisser dans le tribalisme et la confrontation » et « encouragé les processus de paix en cours » afin que « les engagements soient tenus ».

Le pape a, également, invité la classe dirigeante du pays, appelant à « favoriser des élections libres, transparentes et crédibles » face à la menace de la corruption, alors que le pays se prépare à une élection présidentielle décisive en décembre.

Comparant la RDC à un « diamant », le pape a abordé un large éventail de thématiques telles que l’éducation, la protection de l’environnement, le prosélytisme religieux – allusion voilée à certaines Eglises du réveil, en plein essor – ou encore « le fléau du travail des enfants ». « Trop d’entre eux meurent, soumis à des travaux asservissants dans les mines », a-t-il déploré.

Dans la même catégorie