APS Le Collectif des associations islamiques appelle à ‘’l’esprit de dépassement ‘’ MAP Kenya: l’expérience marocaine dans la lutte contre le crime organisé mise en avant devant l’Association des procureurs africains AIP Les jeunes du Hambol magnifient Alassane Ouattara AIP Le Vice-président Tiémoko Meyliet inaugure la nouvelle agence COOPEC de Tafiré AIP Des élèves et leurs enseignants célébrés au Collège Diéty Félix de Danané Inforpress Portugal: IPB comemora 40 anos com atribuição de Medalha de Mérito Internacional aos municípios de Cabo Verde AIP Le maire de Bangolo appelle à l’union des cadres RHDP du Guémon autour des idéaux du président Ouattara Inforpress Porto Novo/Capital Cabo-verdiana da Juventude: Nações Unidas enaltecem esta “excelente iniciativa” MAP Exploitation du TER : le gouvernement a privilégié la rentabilité économique et sociale (porte-parole) Inforpress Futebol Feminino: Senegal vence Cabo Verde (1-0) e conquista o Torneio da UFOA

Retraite COREP/CUA: Le Maroc réitère les impératifs d’une institution panafricaine efficace et efficiente au service du citoyen africain


  5 Décembre      7        Politique (21534),

   

Addis-Abeba, 05/12/2022 (MAP) – Le Maroc a réitéré, dimanche à Dakar, les impératifs d’une institution panafricaine efficace et efficiente au service des intérêts du citoyen africain en matière de paix, de sécurité et de développement.

L’Ambassadeur, Représentant Permanent du Royaume auprès de l’Union africaine (UA) et la CEA-ONU, Mohamed Arrouchi, et Président du sous-comité sur les questions économiques, commerciales et la ZLECAF, qui intervenait lors de la retraite conjointe entre le Comité des Représentants Permanents (COREP) et la Commission de l’UA (CUA), tenue à Dakar, a rappelé les impératifs d’une action africaine commune efficace et efficiente en faveur des causes nobles de l’Afrique et des intérêts vitaux du citoyen africain en matière de paix, de sécurité et de développement.

Le diplomate marocain a mis en exergue les impératifs de la bonne gouvernance administrative et financière au sein de la Commission de l’UA et la présence du personnel hautement qualifié et dévoué, ainsi que la crédibilité du processus intergouvernemental et la centralité de la dimension opérationnelle dans les processus de prise de décisions.

En outre, M. Arrouchi a souligné la nécessité de veiller à l’implication des départements nationaux concernés dans les travaux des comités techniques spécialisés de l’UA en vue d’orienter ces derniers vers l’efficacité et l’accompagnement actif des différentes stratégies continentales qui relèvent de leurs domaines respectifs.

Par ailleurs, le Représentant Permanent du Royaume auprès de l’UA et la CEA-ONU a mis l’accent sur l’importance de doter les différents départements et organes de l’Union en ressources financières et humaines adéquates pour assurer un accompagnement efficace au processus intergouvernemental et à la mise en œuvre des décisions des organes délibérants.

La Délégation marocaine a également mis en exergue l’opportunité d’adopter une approche multidimensionnelle qui exige la synergie entre tous les départements de la Commission de l’UA, notamment dans un contexte où le continent africain fait face à des défis et des menaces multidimensionnelles qui entravent à la fois les efforts en matière de paix et de développement.

A l’issue de son intervention, M. Arrouchi a réitéré l’appel du Royaume du Maroc pour définir les voies et moyens pour que l’action africaine commune au sein de l’institution panafricaine soit à la hauteur des aspirations des citoyens africains, au moment où le continent affronte de multiples défis relatifs notamment à l’instabilité politique, à la reprise post-COVID et aux changements climatiques.

Dans la même catégorie