MAP Le Sénégal réaffirme son soutien « constant et ferme » à l’intégrité territoriale et à la souveraineté du Maroc sur l’ensemble de son territoire, y compris le Sahara marocain ANP Lutte traditionnelle : Aminou Ibrahim de la Ville de Tahoua remporte la coupe du Gouverneur MAP Le Maroc participe au Caire à la 10ème réunion du Processus consultatif régional sur la migration MAP Mali : plusieurs terroristes tués dans le nord-ouest du pays (armée) MAP Sénégal: Tenue mardi du Dialogue national sur la réforme et la modernisation de la justice ANP 49ème édition de la coupe nationale : L’AS FAN surclasse l’AS GNN au quart de finale sur le score de 2 buts à 1 MAP Maroc : la BAD approuve la nouvelle stratégie-pays 2024-2029 MAP La participation électorale, un autre enjeu pour les élections sud-africaines MAP Football/Ligue 1: Teungueth FC sacré champion du Sénégal pour la deuxième fois MAP Un gouvernement national de coalition en Afrique du Sud ?

Revue de la presse quotidienne internationale africaine (RPQI-Afrique)


  15 Novembre      28        revue de presse (625),

 

Rabat, 15/11/2019 (MAP) – Les relations entre Dakar et Paris, la 20e session du Comité des chefs de police de l’Afrique centrale, la scène politique en RDC, le Grand barrage éthiopien la Renaissance et la CAN 2021 sont les principaux sujets traités par la presse africaine parue vendredi.

Au Sénégal, les relations entre Dakar et Paris et le dialogue politique national sont les principaux sujets qui retiennent l’attention de la presse locale.

Concernant le premier sujet, +Le Soleil+ publie un entretien avec le premier ministre français Edouard Philippe, affichant en manchette « Le Sénégal et la France selon Edouard Philippe : notre relation est singulière ».

Pour la deuxième session de la rencontre interministérielle franco-sénégalaise, après celle de 2017, le PM français conduira à Dakar les 17 et 18 novembre une forte délégation de personnalités du patronat français, culturelles et politiques dont des parlementaires et six membres de son gouvernement, relève le journal.

Dans cet entretien, la publication revient notamment sur les trois volets majeurs (politique, défense et sécurité, formation et jeunesse) qui figurent au cœur de son agenda à Dakar.

Sur un autre registre, +Enquête+ écrit que le cadre de concertation sur le processus électoral s’est réuni hier pour statuer sur la suite à donner à l’initiative sur l’évaluation du processus électoral et à l’audit du fichier.

Au sortir de la réunion, précise le journal, les parties prenantes ont décidé de la création d’un comité d’audit pour aller le plus rapidement vers le toilettage du fichier électoral.

Au Gabon, +l’Union+ écrit que les ministres en charge des questions de sécurité en Afrique centrale prennent aujourd’hui le relais des chefs de police réunis à l’occasion de la 20e session du Comité des chefs de police de l’Afrique centrale (CCPAC).

Et d’ajouter que le 20ème Forum des ministres en charge des questions de sécurité en Afrique centrale s’assigne pour objectif de renforcer davantage la coopération en matière de police criminelle, un impératif au regard de l’ampleur sans cesse grandissante de la criminalité transnationale et bien d’autres fléaux.

Côté sport, la presse indique que le Gabon a arraché un nul (0-0) à Kinshasa contre la République démocratique du Congo (RDC), en match de la 1ère journée des éliminatoires de la CAN 2021 (groupe D), s’adjugeant ainsi la 2ème place du groupe avec 1 point derrière la Gambie 1ère avec 3 points.

En RD Congo, +Forum des As+ revient sur les tensions entre les composantes de la coalition au pouvoir en RDC. « La crise continue entre les deux alliés de la coalition qui gèrent l’Etat congolais, à savoir le FCC du Raïs Joseph Kabila et le CACH de Félix Tshisekedi (…) La coalition ne tiendra pas le coup de cinq ans de législature. Et même si c’était le cas, elle mettrait plus de temps à gérer les querelles des chiffonniers quotidiennes entre les soi-disant bases chauffées à blanc et qui veulent en découdre par des voies de fait avec l’allié que les affaires de l’Etat. La raison principale est que les deux partenaires ne regardent pas dans la même direction », écrit le journal.

« Certains à l’UDPS (parti du chef de l’Etat) continuent à rêver d’une dissolution par le chef de l’Etat de l’Assemblée nationale estampillée Joseph Kabila. Mais ils doivent tout de suite déchanter à la lecture de la Constitution”, car “il faut qu’il y ait une crise persistante entre le Président de la République et le Gouvernement et à la demande du Premier ministre. En prenant seulement cette disposition, on ne voit pas Sylvestre Ilunga Ilukamba demander au chef de l’Etat de dissoudre sa propre Assemblée nationale de qui il répond”.

Son confrère +L’Avenir+ revient sur les enjeux de l’envoi d’une mission gouvernementale à Kolwezi, chef-lieu de la province de Lualala, pour tenter de décrisper la situation, après que des jeunes ont brûlé des effigies de l’ancien président Joseph Kabila et de l’actuel chef de l’Etat Félix Tshisekedi.

« Dans un passé assez récent, ce genre d’étincelles ont amené à ce que les communautés s’affrontent (…) Le vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur Gilbert Kankond, qui conduit cette mission, dit apporter un message de réconciliation entre les communautés », rapporte le journal.

« Nombreux sont ceux-là qui étaient surpris, voire déçus de constater que les gens s’entretuaient pour des effigies brûlées ou arrachées, alors que le pays a pas mal de problèmes qu’il faut résoudre, notamment la gratuité de l’enseignement de base, la cherté de la vie, l’insécurité, l’importation du maïs dans un pays qui est considéré comme un scandale agricole », ajoute-t-il.

A Djibouti, le journal « La Nation » se fait l’écho de l’exploit réalisé par Greentech, start-up Djiboutienne spécialisée dans le développement des solutions pour faciliter l’accès à l’énergie verte, en se qualifiant aux quarts de finale de la coupe du monde de l’entrepreneuriat à Riyad.

Le ministre de la Communication, chargé des Postes et des Télécommunications, Radwan Abdillahi Bahdon s’est félicité de ce sacre d’autant plus que son département ministériel apporte un soutien multiforme aux jeunes promoteurs djiboutiens, porteurs de projets innovants.

Le journal rappelle que Greentech est une startup spécialisée dans le développement des solutions pour faciliter l’accès à l’énergie verte. Le premier produit conçu par cette startup est un cartable solaire nommé «sunbag», un produit équipé d’un panneau solaire et destiné à apporter de la lumière aux écoliers vivant en milieu rural.

En Ethiopie, le groupe médiatique +FANA BC+ rapporte que les ministres de l’eau de l’Ethiopie, du Soudan et d’Egypte se réuniront ce vendredi à Addis-Abeba dans le cadre des pourparlers relatifs au Grand barrage éthiopien la Renaissance.

Les trois pays sont parvenus à un consensus pour poursuivre les discussions techniques sur le grand barrage à la suite de la réunion tenue récemment à Washington, souligne le média éthiopien.

+FANA BC+ relève que les trois pays ont convenu de tenir quatre réunions techniques au niveau des ministres de l’eau en présence d’observateurs de la Banque mondiale et des Etats-Unis.

Deux autres réunions sont prévues à Washington les 9 décembre et 13 janvier prochains pour évaluer les progrès accomplis, ajoute le média éthiopien.

Sur un autre registre, +FANA BC+ revient sur la tentative du coup d’Etat de juin dernier dans l’Etat régional d’Amhara, en rapportant que 68 personnes ont été inculpées dans cette affaire et 15 membres du personnel de sécurité font l’objet d’une enquête.

Citant le procureur général, le média éthiopien ajoute que la tentative de coup d’Etat avait été dirigée et coordonnée par le brigadier général Asaminew Tsige, chef de la sécurité de la région d’Amhara.

Au Kenya, les principaux quotidiens se font l’écho vendredi de l’exploit réalisé la veille par les « Harambee Stars » qui ont réalisé une bonne performance en allant arraché un nul précieux (1-1), jeudi à Alexandrie, face aux Pharaons dans le cadre de la 1ère journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2021).

Les pharaons qui étaient privés de l’attaquant de Liverpool Mohammed Salah et du meneur de jeu Abdullah El-Said, ont réussi à ouvrir le score par l’intermédiaire de Mahmoud Kahraba quelques instants avant la mi-temps.

Mais les Kényans ont riposté galamment dans la deuxième période du match et leurs efforts ont été récompensés par un but « égaliseur et salvateur » inscrit par Michael Oluinga, à 20 minutes de la fin de la rencontre, se félicitent les médias kényans.

Au Ghana, +Daily Graphic+ rapporte que le gouvernement fournira tout le soutien dont la Commission électorale (CE) a besoin pour organiser des élections réussies en 2020.

Selon le ministre des Finances, Ken Ofori-Atta, le gouvernement est déterminé à assurer des élections libres, équitables et transparentes en 2020, notant qu’il est prêt à mettre à disposition toutes les ressources dont la CE aurait besoin pour organiser les élections.

Son confrère, +Ghanaian Times+ s’intéresse à la réunion du Nigeria, Benin et Niger qui ont convenu la formation de patrouilles communes contre la contrebande et la création d’un comité conjoint pour relancer les échanges commerciaux après les tensions provoquées par la fermeture, imposée cet été par le Nigeria, de ses frontières terrestres avec ses voisins.

Dans la même catégorie