MAP Le Maroc et le Sénégal se félicitent de leurs relations stratégiques singulières et de la profondeur des liens historiques entre leurs peuples MAP Le Sénégal réaffirme son soutien « constant et ferme » à l’intégrité territoriale et à la souveraineté du Maroc sur l’ensemble de son territoire, y compris le Sahara marocain ANP Lutte traditionnelle : Aminou Ibrahim de la Ville de Tahoua remporte la coupe du Gouverneur MAP Le Maroc participe au Caire à la 10ème réunion du Processus consultatif régional sur la migration MAP Mali : plusieurs terroristes tués dans le nord-ouest du pays (armée) MAP Sénégal: Tenue mardi du Dialogue national sur la réforme et la modernisation de la justice ANP 49ème édition de la coupe nationale : L’AS FAN surclasse l’AS GNN au quart de finale sur le score de 2 buts à 1 MAP Maroc : la BAD approuve la nouvelle stratégie-pays 2024-2029 MAP La participation électorale, un autre enjeu pour les élections sud-africaines MAP Football/Ligue 1: Teungueth FC sacré champion du Sénégal pour la deuxième fois

Revue de la presse quotidienne internationale africaine (RPQI-Afrique)


  16 Novembre      28        revue de presse (625),

 

Dakar- La réunion à Dakar du comité de haut niveau sur la paix et la sécurité de l’UEMOA, le secteur de la santé au Gabon, la gestion financière de la fédération du football au Kenya et la scène politique en Ethiopie sont les principaux sujets qui attirent l’attention de la presse africaine parue samedi.

Au Sénégal, +Le Quotidien+ revient sur la quatrième réunion du comité de haut niveau sur la paix et la sécurité de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA), organisée vendredi à Diamniadio (à une trentaine de km de Dakar).

Présidant les travaux de ce conclave, le chef de l’Etat sénégalais, Macky Sall, a estimé que la coordination des forces de défense et de sécurité est fondamentale dans la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent dans l’espace de l’UEMOA.

« Le combat contre le terrorisme et l’extrémisme violent est une action de longue haleine qui nécessite de la part des Etats des réponses adaptées et durables. Les acteurs locaux doivent également y contribuer », a-t-il dit, cité par le journal, qui rappelle que les chefs d’Etat et de gouvernement de l’UEMOA avaient décidé le 30 mai 2011 à Lomé, de faire des questions de paix et de sécurité un chantier majeur, avant de créer le comité de haut niveau sur la paix et la sécurité, le 6 juin 2012.

Son confrère +Le Soleil+ focalise sur les relations entre la France et le Sénégal, faisant savoir que Dakar et Paris vont procéder, dimanche, à la signature de plusieurs conventions de partenariat en prélude à l’ouverture du forum international sur la paix et la sécurité en Afrique, lundi à Dakar.

Celles-ci porteront, selon le journal, sur la coopération économique, culturelle, les domaines de la formation et le sport, dans la perspective des Jeux olympiques de la jeunesse de Dakar 2022, ainsi que sur les questions de mobilité et les enjeux migratoires.

Au Gabon, +l’Union+ s’intéresse au secteur de la santé. Il écrit sous le titre « Sauvez l’hôpital » que c’est un ministre de la santé particulièrement remonté qui a rencontré, hier, directeurs de structures sanitaires de la capitale Libreville et agents de son département, notant qu’une commission a été créée dans la foulée qui doit proposer la meilleure thérapie au profit « d’une maison de santé qui ne va pas bien, d’hôpitaux qui vont mal ».

Coté sport, la publication s’arrête sur les éliminatoires de la CAN 2021. Il indique dans ce sens que trois jours après avoir raté une belle opportunité de s’imposer pour la première fois de son histoire sur le terrain des Léopards de la République démocratique du Congo, et rejoindre la Gambie en tête du groupe C, le Gabon, qui accueille l’Angola ce dimanche soir (20 heures) à Franceville, a la possibilité de confirmer les promesses de Kinshasa. Et prendre les commandes de la poule, pour 24 heures au moins.

 


A Djibouti, le journal « La Nation » rapporte que le ministre du commerce, Hassan Houmed Ibrahim, s’est entretenu avec l’ambassadeur du Japon à Djibouti, Koji Yonetani, sur les moyens devant permettre d’approfondir les relations économiques et commerciales existantes de longue date entre les deux pays.

Selon le journal, le diplomate japonais a informé le ministre de l’intérêt marqué et renouvelé de son pays pour la république de Djibouti.

Le ministre Hassan Houmed a, pour sa part, énuméré les domaines dans lesquels une coopération fructueuse a été enregistrée, notamment celui de l’artisanat et plus précisément le soutien du savoir-faire des artisans japonais dans la production des produits artisanaux locaux ainsi que la réalisation d’un village artisanal.

Les échanges entre le ministre et le diplomate japonais ont porté par ailleurs sur la formation professionnelle qui vise à renforcer l’expertise dans le domaine de la normalisation afin de stimuler l’investissement direct étranger, servir le tissu économique et répondre à la demande des entreprises du secteur privé.

Au Kenya, le journal à grand tirage « Daily Nation » rapporte que le gouvernement a mis en doute les dépenses de la Fédération de football du Kenya après qu’une facture qu’elle avait envoyée au ministère des Sports au début de la semaine semble contenir des coûts excessifs.

La fédération kényane de Football (FKF) a envoyé mercredi une facture au ministère, demandant 40.000 dollars (4 millions de shillings) pour l’hébergement de 20 joueurs de l’équipe nationale de football et de 12 membres du banc technique dans un hôtel à Alexandrie, avant le match de qualification pour la Coupe d’Afrique des nations 2021 contre l’Égypte, qui s’est joué jeudi soir.

Par l’intermédiaire de représentants du gouvernement à Alexandrie, le ministère des Sports a contacté l’Hôtel en question pour obtenir une facture dont le montant « était nettement inférieur à celui indiqué par la FKF », note le journal.

« Notre propre enquête indépendante a montré qu’héberger une équipe de 32 personnes dans des chambres d’un hôtel quatre étoiles coûterait 1.600 livres égyptiennes (10.116 shillings) par joueur et par nuit, soit 1,8 million de shillings pour tous les joueurs en pension complète », relève l’équipe d’enquête, citée par le journal.

En Ethiopie, le groupe médiatique +FANA BC+ rapporte que sept partis politiques opérant dans les Etats régionaux d’Oromia et d’Amhara ont convenu pour une action commune en vue de renforcer l’unité entre les deux régions et œuvrer pour la paix et la sécurité nationales.

Il s’agit du Parti démocratique oromo (ODP), le Parti démocrate d’Amhara (ADP), le Front de libération d’Oromo (OLF), le Mouvement national d’Amhara (NAMA), le Congrès fédéral d’Oromo (OFC), le Parti national d’Oromia (ONP) et le front social d’Amhara (ASVF), souligne le média éthiopien.

Cette action des sept partis intervient après la réunion tenue entre le Premier ministre Abiy Ahmed et les dirigeants de ces formations politiques, relève +FANA BC+.

La réunion a eu lieu suite aux violences meurtrières qu’ont connues récemment les deux régions, rappelle le média éthiopien.

Dans la même catégorie