AIP Africa CEO Forum : une délégation de haut niveau du groupe MTN échange avec le Premier ministre ivoirien AIP Une banque panafricaine réitère sa volonté de promouvoir l’entrepreneuriat et l’innovation sur le continent APS SENEGAL-COOPERATION / Ousmane Sonko a reçu en audience les ambassadeurs de quatre pays APS SENEGAL-SOCIETE-INFRASTRUCTURES / Khady Diène Gaye promet d’améliorer la gestion des maisons de la jeunesse et de la citoyenneté APS SENEGAL-EDUCATION / Le gouvernement engagé à bâtir un capital humain de qualité sur la base d’une éducation attrayante (ministre) APS SENEGAL-FINANCE / Vers le déploiement de 1.106 volontaires de la microfinance dans les 14 régions APS SENEGAL-HABITAT / La production d’un plus grand nombre de logements impactera le loyer (ministre) MAP Togo : Le Premier ministre et son gouvernement démissionnent ANP DIFFA : Le Général BARMOU transmet le message de soutien du CNSP aux hommes du 53ème Bataillon Inter-armes de N’Guigmi APS SENEGAL-TOURISME-ADMINISTRATION / SAPCO : le nouveau DG promet d’ériger en règle la compétence et le mérite

Revue de la presse quotidienne internationale africaine (RPQI-Afrique)


  7 Janvier      23        revue de presse (625),

 

Dakar, 07/01/2023 -(MAP) – Plusieurs sujets retiennent l’attention de la presse africaine de ce samedi, notamment l’interdiction du rassemblement prévu vendredi par l’opposition sénégalaise, l’affaire des soldats ivoiriens détenus au Mali, les difficultés rencontrées par le parti au pouvoir en Afrique du Sud, ainsi que le problème de la bureaucratie au Kenya.

Au Sénégal, la presse locale s’intéresse notamment à la réaction de la coalition de l’opposition après l’interdiction de sa manifestation et la candidature du président Macky Sall à la présidentielle de 2024.

« Le Soleil » écrit que la conférence des leaders de la Coalition Yewwi askan wi » (Yaw) fustige la décision préfectorale. En effet, la manifestation de l’opposition prévue, vendredi à la Place de la Nation, a été interdite par le préfet de Dakar.

Le motif de cette suspension est la réalisation, en cours, des travaux du Bus Rapidd Transit (BRT) sur les allées du Centenaire, une trajectoire qui doit également accueillir la Fête nationale de l’indépendance, explique le quotidien, notant que la coalition Yaw a souligné dans un communiqué qu’il s’agit là d’une décision injuste.

« Suite à ce refus de l’autorité préfectorale, la coalition de l’opposition dit avoir envoyé des émissaires sur place qui ont confirmé l’existence de travaux, mais le site peu bien abriter la manifestation même si quelques petits trous ont été creusés çà et là durant les dernières 48 heures », ajoute la publication.

Elle ajoute que la coalition Yaw a convié les populations et la société civile, vendredi prochain, pour dénoncer les dérives du régime en place, soulignant que c’est la dernière fois qu’elle « obtempère et renonce à un droit constitutionnel ».

Pour sa part « l’Observateur » indique que les déclarations soutenant la troisième candidature du Président Macky Sall se multiplient du côté de la mouvance, précisant que la dernière est celle du ministre de la Justice, Garde des sceaux, Ismaila Madior Fall, qui pourtant, il y a 5 ans, défendait l’improbabilité pour le leader de Benno bokk yaakar (Bby) de se présenter pour un troisième mandat.

« Il était le dernier à être attendu sur ce terrain. Tant qu’il a été présenté comme le sage qui a caché la solution. Mais, la sphère politique s’est effondrée de déception après sa déclaration spectaculaire, joignant ainsi sa voix au concert organisé depuis des mois par les responsables de l’Alliance pour la République (Apr) pour la candidature de Macky Sall en 2024 », note le journal.

« Selon Ismaila Madior Fall à qui le chef de l’État avait fait appel pour verrouiller la question du mandat dans la Constitution a, d’une manière indirecte, validé la candidature du leader de Benno bokk yaakaar (Bby) en 2024″, souligne la même source.

En Côte d’Ivoire, ‘Fraternité Matin » revient sur l’affaire des 46 soldats ivoiriens détenus au Mali et titre : « Le contingent de retour dans les prochaines heures ».

Les 46 soldats ivoiriens détenus au Mali devraient regagner sous peu la Côte d’Ivoire après que les autorités de Bamako ont publié un communiqué annonçant une grâce accordée, vendredi, par le Chef de la Transition, le Colonel Assimi Goïta, écrit la publication.

Et d’ajouter que le gouvernement malien a tenu à souligner que « cette mesure de grâce prise en toute indépendance, symbolise le souci de SE le Colonel Assimi Goïta, Président de la Transition, Chef d’État, à promouvoir la bonne gouvernance dans le cadre de la refondation du Mali, à travers le respect de l’indépendance de la justice et la non-ingérence de l’Exécutif dans les affaires judiciaires ».

Sur un autre sujet, la presse locale souligne qu’au seuil de chaque nouvelle année, tel un rituel, le Président de la République Alassane Ouattara convie le corps diplomatique au Palais de la Présidence, à Abidjan-Plateau, pour des échanges de vœux.

À cette occasion, le vice-doyen du corps diplomatique accrédité en Côte d’Ivoire, l’ambassadeur du Gabon, Faustin Mounguengui-Nigou, a formulé jeudi des vœux pour un processus électoral local (municipales et régionales) apaisé et inclusif prévu cette année en Côte d’Ivoire, précise-t-on.

En Afrique du Sud, « SABC News » jette la lumière sur les difficultés rencontrées par le Congrès national africain (ANC au pouvoir).

Revenant sur les propos du président du parti, Cyril Ramaphosa, le journal écrit que l’Afrique du Sud n’a pas d’avenir à moins que l’ANC puisse se renouveler et surmonte les défis auxquels il est confronté.

Selon le journal, le parti de Neslon Mandela a été affaibli par la corruption et les divisions internes, ce qui a entaché sa réputation au sein de la société sud-africaine.

Même son de cloche chez « City Press » qui rapporte que l’ANC doit regagner la confiance des Sud-Africains en répondant aux défis auxquels ils sont confrontés au quotidien.

Il relève ainsi que le parti historique du pays s’est détaché de ses bases durant les dernières années à cause des conflits internes sur les positions et le pouvoir, insistant sur l’importance de rétablir ses relations avec le peuple en faisant preuve de davantage de détermination et de courage politique.

Il note ainsi que les décisions prises lors du dernier congrès électif national du parti détermineront si cette formation politique pourrait inverser son déclin organisationnel et électoral, d’un côté, et continuer sur la voie du renouveau, de l’autre.

Au Kenya, « Citizen » rapporte que le président William Ruto a donné des instructions aux membres de son Cabinet pour éliminer la bureaucratie en matière de prise de décision.

Insistant sur l’importance de la consultation au niveaux les plus larges avant de prendre les moindres décisions, le président Ruto a mis en garde son cabinet contre la corruption ou le laxisme qui pourrait coûter cher au contribuable, souligne le journal.

Selon le chef de l’État, la bureaucratie au sein du gouvernement entrave l’accès des citoyens aux services publics, poursuit l’auteur de l’article, relevant qu’il a demandé au ministre de l’Information, des Communications et de l’Économie numérique de veiller sur la numérisation de 5.000 services dans un délais de 5 mois.

Pour sa part, « Daily Nation » salue la décision des médecins de suspendre la grève qu’ils devaient entamer le 6 janvier, notant que les professionnels de la Santé ont ainsi donné une nouvelle chance à la poursuite des pourparlers, en vue de résoudre un certain nombre de problèmes.

La nouvelle trêve fait suite à plusieurs semaines de pourparlers avec le ministère de la Santé et les gouvernements des comtés, indique le journal. « Il est dans l’intérêt de toutes ces parties que les Kényans aient accès à des soins de santé de qualité », poursuit l’éditorialiste.

Il précise que grâce à une plus grande coopération entre le ministère, le personnel médical et les gouverneurs de comtés, il devrait être possible de surmonter les obstacles à la prestation efficace de services pour une nation en meilleure santé et plus prospère.

Dans la même catégorie