MAP Mali : plusieurs terroristes tués dans le nord-ouest du pays (armée) MAP Sénégal: Tenue mardi du Dialogue national sur la réforme et la modernisation de la justice ANP 49ème édition de la coupe nationale : L’AS FAN surclasse l’AS GNN au quart de finale sur le score de 2 buts à 1 MAP Maroc : la BAD approuve la nouvelle stratégie-pays 2024-2029 MAP La participation électorale, un autre enjeu pour les élections sud-africaines MAP Football/Ligue 1: Teungueth FC sacré champion du Sénégal pour la deuxième fois MAP Un gouvernement national de coalition en Afrique du Sud ? MAP Afrique du Sud: la crise de l’insécurité alimentaire continue de s’aggraver (Agence) APS SENEGAL-POESIE / ‘’Parlons poésie’’ : le poète Ousmane Tall surpris et joyeux de remporter le Prix Ibrahima Sall AIP REVUE DE PRESSE : L’hommage rendu à Bédié et son dernier voyage à Daoukro font la Une des journaux

Revue de la presse quotidienne internationale africaine (RPQI-Afrique)


  28 Janvier      31        revue de presse (625),

 

Dakar, 28/01/2023 -(MAP)- Plusieurs sujets d’actualité focalisent, samedi, l’attention de la presse africaine, notamment le Sommet Dakar 2 sur la souveraineté alimentaire, le projet de Formation et d’insertion aux métiers du sport en Côte d’Ivoire, la campagne électorale au Nigéria, le renforcement du secteur énergétique au Gabon, l’annonce de la démission imminente du Vice-président sud-africain David Mabuza, les polémiques post-électorales au Kenya et les relations entre l’Éthiopie et le Soudan.

Au Sénégal, le Sommet Dakar 2 sur la souveraineté alimentaire, tenu du 25 au 27 janvier à Diamniadio, à l’initiative de la Banque africaine de développement (BAD), ainsi que d’autres sujets d’ordre politique, sont les plus commentés par la presse.

Ainsi, « Source A » écrit que le Sénégal est parvenu à décrocher auprès de la BAD plus de 900 milliards de francs Cfa pour financer une partie de son Pacte national de souveraineté alimentaire défendu.

Pour sa part, « Sud Quotidien » évoque les enjeux et obstacles d’une éventuelle candidature du Président Macky Sall à l’élection présidentielle de 2024.

« Macky entre mille feux », titre la publication à la Une pour résumer la situation du locataire du Palais de la République.

« De plus en plus soulevée par ses camarades au sein de l’Alliance pour la République (APR), la question de la 3e candidature de l’actuel chef de l’État, est-elle en train d’être sérieusement plombée?’’, s’interroge le journal.

Redoutant les risques de tensions politiques dans le pays, « L’Observateur » s’inquiète pour l’économie sénégalaise.

« Les discours va-t-en-guerre que les acteurs politiques continuent de tenir risquent de peser négativement sur l’économie sénégalaise. Ce climat tendu entretenu par la classe politique, à quelques mois de l’élection présidentielle peut faire peur aux investisseurs », indique le journal, soulignant que le pays était désormais considéré comme « une poudrière potentielle »

« Le Soleil » vante, quant à lui, les modèles d’excellence et de vertu en rendant compte de la décoration de plusieurs dignitaires de la République.

« Le chef de l’État a remis vendredi plus de 70 insignes aux dignitaires de la République. Au titre de l’Ordre national du Lion, douze agents ont été élevés au rang de Grand-croix et 20 au rang de Grand-officier. Pour l’Ordre du mérite, 16 ont été désignés pour les distinctions du Grand-croix, contre 31 pour l’Ordre des grands officiers’’, rapporte le journal.

En Côte d’Ivoire, « Linfodrome’’ rapporte que le ministre de l’Enseignement technique, de la Formation professionnelle et de l’Apprentissage, N’Guessan Kofi, et le ministre des Sports, Paulin Claude Danho, ont validé le chronogramme de mise en œuvre du projet Formation et insertion aux métiers du sport, porté par les deux départements ministériels.

Pour le ministre Paulin Claude Danho, ce projet vient apporter une réponse à la problématique de l’emploi et de l’insertion des jeunes. Il a salué le leadership du ministre N’Guessan Kofi qui, avec ses équipes, implémentent le Programme « École de la Deuxième Chance », note la publication.

Et de poursuivre que le ministre N’Guessan Kofi a indiqué qu’il s’agit de construire avec le ministère des Sports les parcours de formation pour tous les métiers répertoriés dans le cadre de ce projet.

Sur un autre registre, « Fraternité Matin » indique que plus 100 personnes qui se rendaient au Plateau (Abidjan) pour vaquer à leurs activités quotidiennes, la matinée de vendredi 27 janvier, ont eu la vie sauve, au moment où le bateau de fortune communément appelé « pinasse », dans lequel ils ont embarqué, a coulé.

Les sapeurs-pompiers, alertés autour de 6h30, ont dépêché aussitôt une équipe à cet endroit pour une opération de secours, précise la publication, notant qu’un officier supérieur, qui s’est exprimé sous le sceau de l’anonymat, a indiqué qu’avant même l’arrivée des autorités, les occupants étaient secourus par d’autres tenanciers de pinasses, plus proches du lieu.

 

Au Nigeria, « The Guardian » rapporte que le candidat à la présidence du Parti travailliste, Peter Obi, a déclaré vendredi que les élections de 2023 concernaient les jeunes et qu’ils devaient saisir l’occasion de faire leur marque.

M. Obi a fait cette déclaration lors d’un débat public avec les étudiants de l’Université d’Abuja, organisé par le centre de leadership de l’Université à Abuja, précise le journal.

Le candidat, qui a présenté des données et des chiffres sur la situation du Nigeria et sur ce qu’il deviendrait s’il était élu président le 25 février, a déclaré que l’éducation ne souffrirait pas sous sa direction, poursuit le média.

Il ajoute que l’homme politique a souligné que tous les problèmes du pays, qu’il s’agisse de l’économie, de l’éducation, de la santé, de la politique, tournent autour de la direction politique qui a échoué au fil des ans.

« Les prochaines élections vous concernent, vous, les jeunes, et vous devez saisir l’occasion de reprendre le pays en insistant sur le fait que le caractère, la compétence et l’expérience guident votre décision, et non l’appartenance religieuse, tribale ou régionale », a-t-il lancé.

Au Gabon, « L’Union » écrit que la société Orinko SA, chargée de développer le projet de la centrale thermique au gaz naturel d’Owendo (Sud de Libreville), d’une capacité de 120 Méga Watts (MW), a signé récemment un contrat d’achat d’énergie électrique avec l’État gabonais.

« C’est une phase décisive dans la réalisation du projet d’aménagement de la centrale thermique au gaz naturel IPP Owendo. Elle intervient après la convention de concession établie le 21 septembre 2021 entre les deux parties », précise le journal.

« L’énergie qui sera produite par cette structure permettra de renflouer l’offre en électricité dans la province de l’Estuaire, notamment la ville portuaire d’Owendo, pièce maîtresse du dispositif industriel gabonais », souligne le média, précisant que la nouvelle centrale devrait entrer en service en 2024.

La société Orinko SA est détenue à 40% par Gabon Power Company (GPC), filiale du Fonds gabonais d’investissement stratégique (FGIS) et à 60% par Wartsila Development & Financial Services (WDFS), note l’auteur de l’article.

En Afrique du Sud, « Sunday Times » fait savoir que le Vice-président, David Mabuza, a fait part au Président Cyril Ramaphosa de son intention de démissionner.

« Une série de rencontres ont eu lieu cette semaine entre Mabuza et Ramaphosa en vue d’un remaniement ministériel imminent », a indiqué le journal, notant que le Vice-président souhaite démissionner pour permettre une transition en douceur au sein du gouvernement après la récente élection de Paul Mashatile au poste de vice-président du Congrès national africain (ANC).

Citant le bureau de M. Mabuza, l’éditorialiste souligne que « dans le contexte du changement de la direction de l’ANC, après les dernières élections internes, le numéro 2 de l’exécutif a considéré qu’il est important d’aligner les rôles de direction du parti sur les responsabilités du gouvernement ».

Sur un autre sujet, « Eyewitness News » revient sur la sécheresse qui frappe plusieurs régions du pays, notant que le barrage de Karee, situé dans la province du Cap Nord, s’est à nouveau asséché.

Selon des responsables de la municipalité locale de Hantam, ajoute le média, les réservoirs étaient également sans eau en raison de l’intensité de la sécheresse et des faibles précipitations au cours des dernières années.

Le Maire de la municipalité, Lynette Olyn, a déploré ainsi la mise en place de coupures d’eau qui ont encore aggravé les malheurs de la population locale.

Au Kenya, « Daily Nation » rapporte que le président William Ruto a répondu aux déclarations du chef de l’opposition Raila Odinga selon lesquels il ne reconnaît pas son gouvernement, affirmant que son rôle consiste à se concentrer sur le développement du pays.

Ruto et son adjoint Rigathi Gachagua ont insisté sur le fait que les élections d’août 2022 étaient terminées et que la décision de la Cour suprême, qui a statué en leur faveur, était définitive, indique le journal, ajoutant que le Président a déclaré que les Kényans, y compris Odinga et sa formation politique, devraient passer à autre chose.

Selon la publication, le chef de l’État a déclaré qu' »il ne perdra pas son temps à faire de la politique politicienne à un moment où le pays a besoin d’être relancé dans presque tous les secteurs ».

Le Président a critiqué certains de ses opposants qui veulent que “les enfants des Kényans pauvres participent à des émeutes”, alors que leurs propres enfants « sont au parlement d’Arusha”, en référence à la la fille de Raila Odinga et le fils d’un autre leader de l’opposition qui ont été élus dans le cadre du groupe kényan de neuf membres à l’Assemblée législative de l’Afrique de l’Est basée à Arusha, en Tanzanie.

En Éthiopie, « The Ethiopian Herald » revient dans son éditorial sur la visite de travail du Premier ministre Abiy Ahmed à Khartoum, relevant que l’Éthiopie et le Soudan partagent plusieurs points qui renforcent leurs relations.

La frontière entre l’Éthiopie et le Soudan est la plus longue du genre et les deux pays entretiennent de solides relations, souligne l’éditorialiste, notant que cette visite devra contribuer d’une manière importante à l’amélioration des liens de longue date entre les deux pays.

Le Premier ministre a fait passer la relation à un niveau supérieur lorsqu’il a partagé la solidarité de l’Éthiopie avec le Soudan dans le processus de dialogue politique dans lequel ils se sont engagés, citant la sagesse et la capacité du peuple soudanais à mener avec succès le processus sans aucune intervention, ajoute l’éditorialiste.

Cette récente visite a « mis en évidence le rôle de l’Éthiopie dans la garantie de la paix et de la sécurité dans la Corne de l’Afrique et au-delà », écrit l’éditorialiste, rappelant que l’Éthiopie, l’une des économies à la croissance la plus rapide actuellement, a joué un rôle louable en aidant d’autres pays africains à améliorer leur situation en matière de sécurité.

Deuxième pays le plus peuplé du continent, il est devenu une puissance majeure dans la Corne de l’Afrique, bénéficiant d’une croissance économique rapide et d’une importance stratégique croissante dans la région, ajoute-t-il.

Dans la même catégorie