ANP Niamey : Plusieurs contributions reçues au profit du fonds de solidarité (FSSP) ANP Diffa : Le Général Bagadoma réunit le Conseil régional de sécurité ANP Diffa : L’ANFICT renforce les capacités des Administrateurs Délégués sur une meilleure utilisation des fonds publics MAP Élections en Afrique du Sud: deux membres du Parti MK tués au sud de Johannesburg MAP La ministre sénégalaise des AE exprime son admiration pour le leadership et l’engagement fort de SM le Roi en faveur de la paix, la stabilité et le développement en Afrique MAP L’ONU solidaire de la Papouasie-Nouvelle-Guinée suite à des intempéries meurtrières MAP La Gambie nouveau membre de l’Initiative de Sécurité contre la Prolifération MAP Élections en Afrique du Sud: deux membres du Parti MK tués au sud de Johannesburg MAP Le Maroc et le Sénégal se félicitent de leurs relations stratégiques singulières et de la profondeur des liens historiques entre leurs peuples MAP Le Sénégal réaffirme son soutien « constant et ferme » à l’intégrité territoriale et à la souveraineté du Maroc sur l’ensemble de son territoire, y compris le Sahara marocain

Revue de la Presse Quotidienne Internationale Africaine (RPQI-Afrique)


  19 Février      47        revue de presse (625),

 

Rabat, 19/02/2020 (MAP)- La presse africaine parue mercredi  focalise sur de nombre de sujets, notamment la visite du président sénégalais en Mauritanie, la situation sécuritaire au Mali, la visite en Ethiopie du Secrétaire d’Etat américain, Mike Pompeo, le coronavirus et le dialogue politique en côte d’Ivoire .

 Au Sénégal, la visite du président Macky Sall en Mauritanie continue d’alimenter principalement les colonnes de la presse locale.« Des résultats exceptionnels » titre la Une du quotidien à grand tirage +Le Soleil+ à propos de cette visite notant que le déplacement du chef de l’Etat sénégalais à Nouakchott a notamment été marqué par la signature de six accords de coopération bilatérale.

Parmi ces accords figure notamment celui relatif à l’exploitation et à la commercialisation du gaz issu du projet « Grand Tortue-Ahmeyim », qualifié par Macky Sall de grande performance, relève la publication.

A propos de cet accord, +Dakar Times+ souligne qu’il s’agit d’un nouveau jalon dans la mise en œuvre du projet gazier Grand Tortue-Ahmeyin (GTA) que partagent le Sénégal et la Mauritanie.

 Sur un autre registre, +Source A+ aborde l’échec des discussions du dialogue politique actuellement en cours dans le pays, soulignant que la Mouvance présidentielle et l’opposition ont, chacune en ce qui la concerne, campé sur leurs positions, notamment sur l’article 80 et le cumul des mandats du chef de parti et du président de la République.

 

« Face à ce dialogue de sourds, il a été convenu de soumettre ce désaccord au président Macky Sall, censé trancher cette impasse », écrit la publication.

Au Gabon, +l’Union+ écrit sous le titre « Un sourire pour 400000 élèves » que grâce au programme « Smile » lancé hier par le coordonnateur général des affaires présidentielles, Nourredin Bongo Valentin, 400.000 élèves inscrits dans des écoles publiques à travers le pays vont bénéficier de soins de santé gratuits avec à la clé bilans, examens dentaires, tests d’hémoglobine et de glycémie aléatoire, consultations en ophtalmologie.

Sur un autre registre, la publication souligne que le conseil économique, social et environnemental (CESE) a ouvert, hier, au siège de l’institution à Libreville, sa première session ordinaire, notant que cette session sera consacrée à l’examen du projet du Code du travail.

Et de poursuivre que le vice président du CESE a justifié le choix du thème par les récentes consultations et discussions organisées par le ministère du travail, notant que pour sortir de l’impasse le CESE s’est autosaisi de la problématique en vue d’une approche juste et équilibrée, permettant l’adhésion et le soutien de toutes les parties prenantes.

 

 


 

 

En Ethiopie, les médias locaux s’intéressent à la visite en Ethiopie du Secrétaire d’Etat américain, Mike Pompeo, et les entretiens qu’il a eus avec la présidente Sahle-Work Zewde et le Premier ministre, Abiy Ahmed.

Le renforcement des relations entre l’Ethiopie et les Etats-Unis et la coopération dans plusieurs domaines, les questions régionales et la réforme entreprises en Ethiopie, ont été au centre de ces entretiens, soulignent les médias locaux.

Cette visite a été également l’occasion pour la signature d’un accord en vertu duquel l’administration américaine apportera un soutien financier substantiel à l’Ethiopie, relèvent les médias.

Au Rwanda, la libération par Kampala d’un groupe de 13 ressortissants rwandais, détenus illégalement en Ouganda depuis des mois, fait la Une des journaux locaux qui font remarquer que cette décision intervient quatre jours avant le sommet qui réunira vendredi le président rwandais, Paul Kagame, et son homologue ougandais, Yoweri Musevini.

Le quotidien +The New Times+, qui cite un communiqué du gouvernement ougandais, écrit que la libération de ce groupe constitue un « bon geste » et s’inscrit dans le cadre des efforts déployés pour accélérer le processus de normalisation des relations entre les deux pays, dont les relations sont tendues depuis environ deux ans.

Selon le journal, la dernière réunion de la Commission ad hoc chargé de la mise en œuvre de l’accord de paix de Luanda signé entre les deux pays a permis de rapprocher les points de vues entre les deux pays voisins.

Son confrère +KT Press+ indique que le sommet prévu cette semaine entre les dirigeants rwandais et Ougandais devrait permettre de prendre de mesure concrètes pour apaiser les tensions entre Kigali et Kampala, ajoutant que cette réunion connaitra la participation des présidents de l’Angola et de la RDC.

À Djibouti, la presse locale focalise son attention sur les efforts déployés par le gouvernement djiboutien pour promouvoir les compétences locales en matière de technologies de l’information et des communications, indiquant qu’un atelier de formation axé sur l’intelligence artificielle a été organisé cette semaine par l’Institut des études diplomatiques de Djibouti en coopération avec l’Union européenne.

Le journal +Al-qarn+, qui cite le ministre djiboutien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, écrit que cet atelier s’assigne pour objectif de renforcer les capacités des cadres djiboutiens dans le domaine de l’intelligence artificielle et la technologie numérique.

Par ailleurs, la publication note que l’ambassadeur de l’Union européenne à Djibouti a salué, lors de cet évènement, le partenariat à multiples facettes qui existe entre l’Union européenne et Djibouti.

Au Kenya, les principaux journaux rapportent mercredi que les Chinois qui avaient été mis récemment en quarantaine suite à une suspicion d’infection par le coronavirus n’ont pas été testés positifs, selon les médecins.

Le journal « The Star » souligne, à ce propos, que le dernier cas enregistré à Kitui, un employé chinois d’une entreprise qui est rentré dimanche de Chine, a été aussi testé négatif mardi.

 


 

 

L’employé Chinois a été mis en quarantaine dans une maison du camping Mutomo, avant d’être soumis à des tests qui se sont avérés négatifs, selon le docteur Paul Kibati, médecin-conseil du sous-comté de Kitui Sud.

« Lorsque les tests observatoires ont été effectués, le cas n’a présenté aucun symptôme lié au coronavirus. Il ne toussait pas, n’avait pas de fièvre car sa température corporelle était de 35,9 degrés Celsius et donc normale. Il n’avait pas le nez qui coulait ni de difficultés à respirer», a assuré le médecin.

Au Ghana, +Daily Graphic+ rapporte que le vice-président, Mahamudu Bawumia a lancé une application mobile conçue pour faciliter l’achat de crédits d’électricité et le paiement de factures pour les clients de la Compagnie d’électricité du Ghana (ECG).

Cette application permettra à 2,8 millions des 3,8 millions de clients de la société d’effectuer des paiements pour l’électricité achetée et les services rendus par la société, fait savoir la publication, notant que ce chiffre devrait augmenter d’ici la fin de l’année avec le remplacement des anciens compteurs par des compteurs intelligents.

Son confrère, +Daily Guide+ s’intéresse à la tournée du président, Nana Akufo-Addo, dans la région d’Oti au sud-est du Ghana.

A cette occasion, le chef d’Etat a affirmé que son gouvernement assure la répartition équitable du développement dans chacune des six régions nouvellement créées, notant que « chaque région possède une capitale régionale, ainsi que toutes les institutions régionales nécessaires.

En Côte d’Ivoire, « Fraternité Matin » fait savoir que le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly a assuré que le gouvernement avisera en tenant compte des proportions faites par les partis politiques et les membres de la société civile, dans le cadre de la seconde phase du dialogue politique, qui a débuté le 16 janvier.

« Le 16 janvier le gouvernement a entamé la phase 2 du dialogue politique sur la question du code électoral, dans le même esprit que les discussions, que nous avons eues, du 24 janvier au 26 juin 2019 sur la recomposition de la Commission électorale indépendante (CEI). Cette phase 2 a été saluée par toutes les parties prenantes, aussi bien les partis et groupements politiques que les organisations de la société civile dans leur diversité », rappelle le journal, citant le PM ivoirien.

Sur un autre registre, « Soir Info » rapporte qu’un atelier sous régional pour la « planification opérationnelle » de la gestion des frontières en 2020 s’est ouvert, mardi à Abidjan, avec la participations des responsables de gestion des frontières du Burkina, de la Côte d’Ivoire, du Mali, de la Guinée et du Sénégal.

Cette rencontre initiée par le Programme frontière de l’Union africaine (PFUA) vise entre autres à faire l’état des lieux de la gestion des frontières de ces pays participants et à élaborer un plan opérationnel au titre de l’année 2020 en matière de coopération transfrontalière.

En Afrique du Sud, +Eyewitness News+ rapporte que le président Cyril Ramaphosa a estimé, mardi, lors d’une réunion avec les dirigeants de différentes institutions financières du pays, qu’il est nécessaire d’adopter des mesures « extraordinaires » pour relancer l’économie sud-africaine.

Déplorant que le budget de l’Etat soit limité par les plans de sauvetage des entreprises publiques en détresse, le président a souligné que les banques de développement et les institutions financières, ainsi que le secteur privé, avaient tous un rôle essentiel à jouer dans le financement des investissements, écrit le journal.

De son côté, +ENCA+ indique que les citoyens sud-africains vivant en Chine ne seront pas évacués pour le moment suite à la propagation du Coronavirus, notant que le ministre de la Santé, Zweli Mkhize, a fait savoir que cette décision a été prise afin d’éviter l’introduction de la maladie dans le pays.

« La propagation d’une telle épidémie nécessite une limitation des mouvements de personnes. Parfois protéger les populations en les gardant loin des personnes infectées est le moyen le plus sûr de lutter contre la maladie », a-t-il ajouté, signalant qu’aucun Sud-Africain n’a été infecté par le virus jusqu’à présent.

Au Mali, +l’essor+ indique que trois chefs terroristes étrangers ont été capturés et plusieurs terroristes éliminés mardi par l’armée dans le  centre du pays.

« Tôt ce matin du mardi 18 février 2020, les FAMa ont traqué les terroristes dans le secteur de Somadougou, dans la région de Mopti. Les hélicoptères ont mené des frappes aériennes avec précision aux alentours de Somadougou jusque dans le village de Diallo, sur la route de Bankass », selon ont indiqué les Forces armées maliennes (FAMa) citées par le journal.

En RD Congo, « Forum des As » indique que plusieurs facteurs sont à la base de la flambée des prix constatée actuellement à Kinshasa, citant le mauvais état des routes, la multiplicité des barrières, des services percevant indûment des taxes illicites et autres frais non réglementés.

“S’agissant justement de barrières, la patronne de l’Économie nationale qui a effectué une descente sur le terrain le jeudi 13 février dernier, sur l’axe routier Kinshasa-Mongata, en a dénombré sept au total, sur une distance de moins de 160 km. Énorme ! Selon elle, les agents postés à ces barrières procèdent aux mêmes aux contrôles, extorquent de l’argent aux pauvres commerçants en leur exigeant de diverses taxes qui atterrissent dans leurs poches”, rapporte l’auteur de l’article.

“L’Avenir” revient sur la polémique créée par la publication du plan de trésorerie que certaines parties ont pris pour un plan visant la réduction de la loi de finances 2020. Le ministre en charge du Budget Mayo Mambeke “a tenu à fixer l’opinion sur des interprétations erronées et fantaisistes à la suite de la publication par le ministère des Finances du plan de trésorerie”, écrit l’auteur de l’article, précisant que ce plan “est un outil de bonne gestion des finances publiques et n’est pas à confondre avec le budget de la République coulée dans la loi des finances”.

Dans la même catégorie