AIP La Banque mondiale exhorte les entreprises à soumissionner pour la mise en œuvre de son portefeuille pays AIP Prix africain de l’innovation en ingénierie 2024 : un Ivoirien par les finalistes AIP Des conventions de partenariat signées entre l’AGEFOP et des structures pour l’exécution de projets d’étude et de formations AIP Africa CEO Forum : une délégation de haut niveau du groupe MTN échange avec le Premier ministre ivoirien AIP Une banque panafricaine réitère sa volonté de promouvoir l’entrepreneuriat et l’innovation sur le continent APS SENEGAL-COOPERATION / Ousmane Sonko a reçu en audience les ambassadeurs de quatre pays APS SENEGAL-SOCIETE-INFRASTRUCTURES / Khady Diène Gaye promet d’améliorer la gestion des maisons de la jeunesse et de la citoyenneté APS SENEGAL-EDUCATION / Le gouvernement engagé à bâtir un capital humain de qualité sur la base d’une éducation attrayante (ministre) APS SENEGAL-FINANCE / Vers le déploiement de 1.106 volontaires de la microfinance dans les 14 régions APS SENEGAL-HABITAT / La production d’un plus grand nombre de logements impactera le loyer (ministre)

Revue de la Presse Quotidienne Internationale Africaine (RPQI-Afrique)


  21 Février      68        revue de presse (625),

 

Dakar, 21/02/2020 (MAP) – La presse africaine parue vendredi focalise sur de nombre de sujets, notamment la dette publique au Sénégal, la crise énergétique en Afrique du Sud et l’accord de paix entre le Rwanda et l’Ouganda.

Au Sénégal, le surendettement et le lancement des travaux pour un nouveau stade de football dominent l’actualité abordée par la presse locale.

« Surendettement : la dette du Sénégal plafonnée à 9 milliards FCFA », titre +L’Observateur+ soulignant qu’il n’est plus permis au gouvernement de s’endetter comme il veut pour financer ses projets. Le Fonds monétaire international (FMI) a fixé des limites qu’il ne faut pas dépasser d’ici à décembre 2020.

Aujourd’hui, le Sénégal, avec un niveau d’endettement de 64,5% tient encore la barre de la norme communautaire qui est de 70%, écrit la publication, notant que les risques d’atteindre ce plafond communautaire sont à la fois divers et multiples.

Sur un autre registre, le quotidien à grand tirage +Le Soleil+ consacre sa Une au lancement des travaux pour la construction d’un nouveau stade à une trentaine de kilomètres de Dakar.

Le Président Macky Sall a procédé, jeudi à Diamniadio, à la pose de la première pierre du « Stade du Sénégal », d’un coût de 156 milliards de FCFA, écrit le journal, relevant que le projet, d’une capacité de 50.000 places, sera aux normes de la FIFA et du CIO.

Au Gabon, +l’Union+ s’intéresse à la réorganisation des juridictions financières. Il écrit dans ce sens que le gouvernement s’est réuni autour de son chef de gouvernement Julien Nkoghe Bekale, hier (jeudi), dans le cadre d’un conseil interministériel, notant que parmi les points inscrits à l’ordre du jour des travaux, l’examen de plusieurs texte dont le projet d’ordonnance fixant l’organisation, la composition et le fonctionnement des juridictions de l’ordre financier.

Le projet présenté par la ministre de la justice, poursuit la publication, vise à moderniser l’organisation et le fonctionnement de la justice en République gabonaise.

En économie, le journal souligne que la Communauté Économique des États de l’Afrique Centrale (CEEAC) est à la recherche de 20 milliards d’euros pour financer ses projets intégrateurs, notant que l’annonce a été faite par la secrétaire générale adjointe de l’institution Marie Chantal Mfoula à la faveur de la réunion d’information et de communication tenue à Libreville, notant que parmi les projets intégrateurs figurent notamment la construction de pont route rails sur le fleuve du Congo entre Brazzaville et Kinshasa et la construction et la mise à niveau de la route Ouesso-Bangui-Ndjamena (CD13).

En Afrique du Sud, +Fin24+ s’intéresse à la crise énergétique qui frappe le pays. Citant le le ministre des Ressources minérales et de l’Énergie, Gwede Mantashe, le journal indique que le gouvernement s’efforce d’obtenir une capacité d’approvisionnement supplémentaire en électricité, sans tomber dans la précipitation.

Suite à la demande de renseignements auprès de fournisseurs potentiels d’électricité, le gouvernement a reçu 481 réponses qui sont en cours d’analyse pour voir quelles sources peuvent être utilisées pour assurer une alimentation de secours dans les 24 prochains mois, a expliqué Mantashe lors d’une session de débat au sujet du discours sur l’état de la nation prononcé la semaine dernière par le président sud-africain.

+Independent Online+ rapporte que le président Cyril Ramaphosa a défendu jeudi sa proposition de créer un fonds souverain pour l’Afrique du Sud comme étant une mesure qui vise à protéger les générations futures.

« Notre décision de créer un fonds souverain, même en période de grande difficulté économique, émane de notre responsabilité envers les générations futures », a-t-il dit lors du débat sur son discours sur l’état de la nation (SONA-2020), notant qu’il ne compte pas « comme certains députés l’ont laissé entendre, couper les subventions pour la compagnie d’électricité d’Eskom, puisque cela plongera l’économie du pays dans le chaos ».

 


 

En Ethiopie, +ETHIOPIAN MONITOR+ revient sur la restitution d’une couronne qui date du 18e siècle, qu’un éthiopien avait cachée pendant plus de deux décennies dans son appartement aux Pays-Bas.

La couronne, d’une valeur inestimable, a été remise au gouvernement éthiopien lors d’une cérémonie à Addis-Abeba, en présence du Premier ministre, Abiy Ahmed, et de la ministre néerlandaise du Commerce extérieur et de la Coopération au développement, Sigrid Kaag.

De son côté, +NEW BUSINESS ETHIOPIA+, s’intéresse toujours à la visite effectuée à Addis-Abeba en début de semaine par le secrétaire d’État américain Michael Pompeo, en rapportant que ce dernier a promis d’encourager et de soutenir les entreprises américaines qui souhaitent investir en Éthiopie.

«Le gouvernement des États-Unis encouragera et fournira le soutien nécessaire aux investisseurs américains qui souhaitent investir en Éthiopie», a-t-il déclaré, saluant la réforme globale entreprise en Éthiopie, note le médias.

Sur un autre registre, +FANA BC+ rapporte que le nombre de personnes ayant besoin d’aide humanitaire en Éthiopie en raison des effets de la sécheresse et des conflits, a diminué de plus d’un million cette année.

Le nombre de personnes ayant besoin d’aide est actuellement de 7,3 millions contre 8,5 millions au cours du dernier exercice budgétaire éthiopien (juillet 2018/juillet 2019), relève le média éthiopien.

Au Rwanda, la presse locale braque ses projecteurs sur le sommet quadripartite qui réunira, ce vendredi à la frontière rwando-ougandaise, les chefs d’Etat du Rwanda, de l’Ouganda, de l’Angola et de la RD Congo en vue de trouver une solution durable à la crise entre Kigali et Kampala.

Le quotidien +The New Times+ écrit que la tenue de ce sommet régional, qui se déroulera au poste frontalier de Gatuna-Katuna, s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de l’accord de paix de Luanda signé en août dernier entre le Rwanda et l’Ouganda.

Cette rencontre quadripartie, la cinquième du genre depuis août dernier, devrait faire avancer le processus de normalisation des relations entre le Rwanda et l’Ouganda, note la publication, soulignant que les présidents de l’Angola et de la RD Congo ont joué un rôle de premier plan pour faciliter le dialogue entre Kigali et Kampala.

Par ailleurs, le journal fait remarquer que cette réunion intervient quatre jours après la libération par Kampala de 13 ressortissants rwandais détenus illégalement en Ouganda depuis plusieurs mois.

A Djibouti, le quotidien +La Nation+ écrit qu’en raison de la situation épidémiologique mondiale due au Coronavirus, le ministère djiboutien de la Santé a pris toutes les précautions nécessaires dans le cadre de son plan de riposte contre cette maladie hautement contagieuse, notamment à travers la mise en place d’un centre d’opération d’urgence qui assure la coordination multisectorielle.

« Bien qu’à ce jour, le pays ne déplore aucun cas suspect de coronavirus, le département de la santé, en étroite collaboration avec les autres départements sectoriels, s’est doté d’un système efficace de gestion des incidents qui répondent aux normes internationales », souligne le journal.

Et d’ajouter que le ministère de la santé a d’ores et déjà relevé le niveau de vigilance au niveau de toutes les structures sanitaires et hospitalières du pays pour détecter et communiquer tout cas suspect à temps.

En RD Congo « Forum des As » indique que “Kinshasa est en passe de conclure un programme formel avec le FMI”, notant que “les signaux sont, en tout cas, au vert et les nombreuses missions que l’Institution de Bretton Woods multiplie au pays l’attestent et sont révélatrices d’un intérêt qu’elle manifeste envers sa partenaire qu’est la RDC dont l’avenir économique paraît radieux”.

La RDC “a signé, le 28 octobre 2019, le Programme de référence avec l’Institution de Bretton Woods. C’est un programme test soutenu par la facilité rapide de crédit et un programme suivi par les services jusqu’à fin mai 2020 et qui est un préalable à la conclusion de ce programme formel avec le FMI”, rappelle l’auteur de l’article.

“L’Avenir” revient sur l’inauguration par le Premier ministre congolais d’un laboratoire national de santé publique. “Fruit de la coopération entre la RDC et le Japon, ce laboratoire national de santé publique aura coûté 32 millions de dollars US. Sa construction est une grande opportunité pour montrer à la face du monde que la RDC est préparée et prête à faire face à tous les défis des maladies émergentes et non émergentes non seulement dans la sous-région centrafricaine, mais à travers tout le continent”, écrit l’auteur de l’article.

 


 

Au Kenya, les principaux journaux reviennent vendredi sur les attaques récurrentes du groupe djihadiste somalien d’Al-Shabaab dans les régions du nord du pays.

Le journal « Daily Nation » rapporte que des hommes armés ont attaqué jeudi la région de Sangailu, sous-comté d’Ijara à Garissa, frontalier avec la Somalie, où ils ont incendié le domicile d’un réserviste de la police.

Le commissaire régional Nick Ndalana a confirmé cette attaque, qui survient un jour seulement après qu’un bus en direction de Nairobi a été attaqué par des militants présumés d’Al-Shabaab qui l’ont criblé de balles, tuant trois passagers.

Pour sa part, le journal « The Star » souligne que le groupe terroriste cible de plus en plus les réservistes de la police nationale (NPR) parce qu’il pense qu’ils fournissent des informations aux agences de sécurité sur leurs mouvements.

Au Mali, +L’essor+ indique que le Président de la République, Ibrahim Boubacar Keita a présidé jeudi la cérémonie d’ouverture du 20ème Forum de Bamako, placé sous le thème de « l’Afrique à l’Horizon 2040, entre mémoires et Avenirs ».

Et d’ajouter que le Forum de Bamako est un colloque annuel de dimension internationale. Initiative africaine originale il est unique en son genre en Afrique,parce qu’espace de réflexion de haut niveau sur l’avenir du continent. Il rassemble des personnalités et organisations de tous les horizons.

Le Président de la République a remercié les organisateurs de la tenue de cette importante rencontre qui ouvre des perspectives et espoirs pour une Afrique face aux défis multiples et pluridisciplinaires, selon le journal.

Au Ghana, +Daily Guide+ s’intéresse au discours sur l’état de la nation (SONA) prononcé jeudi au parlement par le président Nana Akufo-Addo.

Ce discours a mis le point sur les réalisations de son administration au cours des trois dernières années, relève le quotidien.

Son confrère, +Ghanaian Times+ rapporte que le président Nana Akufo-Addo a déposé jeudi sa candidature pour sa réélection par le Nouveau Parti patriotique (NPP) pour l’élection présidentielle de 2020.

Le président a également officiellement nommé le vice-président Mahamudu Bawumia comme son colistier, fait savoir le quotidien.

En Côte d’Ivoire, « Fraternité Matin » rapporte que le Porte-parole du Gouvernement, Sidi Touré a affirmé mercredi, que le procureur de la République a été saisi, suite aux propos tenus samedi, par Mohamed Koné, présenté comme un ancien capitaine de l’armée, lors d’un meeting organisé par des mouvements de l’opposition politique ivoirienne en France.

M. Koné, rappelle le journal, avait annoncé devant des smartphones et des caméras, lors de cette manifestation, à la place du Trocadéro, samedi, qu’il utiliserait les armes pour prendre le pouvoir en Côte d’Ivoire.

« Relativement à cette manifestation, le procureur de la République a été saisi en la matière, et  j’aimerais inviter les politiciens à privilégier la force des arguments et non l’argument de la force », a indiqué M. Toure lors d’un conseil des ministres.

Sur un autre registre, « Soir Info » indique que la mise en oeuvre de la Couverture maladie universelle (CMU) a permis à 1,4 million de personnes enrôlées d’avoir accès pour la première fois aux prestations sociales. L’information a été donnée, jeudi à Abidjan, par le premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly qui a invité les populations à se faire enregistrer pour bénéficier des baisses constatées sur le prix des médicaments et des consultations.

”Nous pouvons nous réjouir de ce que nous avons quasiment environ trois millions de personnes  qui sont enrôlées, dont  1,4 million de gens qui se sont enrôlées pour la première fois, des gens qui n’ont jamais eu de prestations sociales”, a déclaré M. Gon Coulibaly lors d’une conférence de presse à la Primature.

Dans la même catégorie