AIP Africa CEO Forum : une délégation de haut niveau du groupe MTN échange avec le Premier ministre ivoirien AIP Une banque panafricaine réitère sa volonté de promouvoir l’entrepreneuriat et l’innovation sur le continent APS SENEGAL-COOPERATION / Ousmane Sonko a reçu en audience les ambassadeurs de quatre pays APS SENEGAL-SOCIETE-INFRASTRUCTURES / Khady Diène Gaye promet d’améliorer la gestion des maisons de la jeunesse et de la citoyenneté APS SENEGAL-EDUCATION / Le gouvernement engagé à bâtir un capital humain de qualité sur la base d’une éducation attrayante (ministre) APS SENEGAL-FINANCE / Vers le déploiement de 1.106 volontaires de la microfinance dans les 14 régions APS SENEGAL-HABITAT / La production d’un plus grand nombre de logements impactera le loyer (ministre) MAP Togo : Le Premier ministre et son gouvernement démissionnent ANP DIFFA : Le Général BARMOU transmet le message de soutien du CNSP aux hommes du 53ème Bataillon Inter-armes de N’Guigmi APS SENEGAL-TOURISME-ADMINISTRATION / SAPCO : le nouveau DG promet d’ériger en règle la compétence et le mérite

Revue de la Presse Quotidienne Internationale Africaine (RPQI-Afrique)


  7 Juin      88        Médias (2877), revue de presse (625),

 

Dakar, 07/06/2018 (MAP)-Plusieurs sujets retiennent l’attention des journaux africains paraissant jeudi notamment le dialogue national sur l’exploitation des ressources pétrolières et gazières au Sénégal, le recensement général de la population et de l’habitat en Côte d’Ivoire, les prochaines élections législatives au Gabon et la lutte contre la corruption au Kenya.

Au Sénégal, +Le Soleil+ rapporte en titrant à sa Une «Exploitation de pétrole et de gaz : Macky Sall lance le dialogue », que le président sénégalais Macky Sall, qui a réuni le conseil des ministres mercredi, a annoncé la date du 12 juin pour le lancement des travaux du dialogue national sur l’exploitation des ressources pétrolières et gazières.

Ceci, poursuit la même source, « afin d’instaurer une gouvernance inclusive et transparente de nos ressources naturelles et d’asseoir un consensus national durable sur les orientations stratégiques qui encadrent le développement, au service exclusif de la nation, de l’industrie pétrolière et gazière ».

Dans leurs pages sportives, les quotidiens commentent largement les préparatifs des Lions pour le Mondial de football qui commence le 14 juin en Russie.

A ce titre, +L’Observateur+ écrit que l’entraineur portugais José Mourinho s’est livré au jeu des pronostics pour la phase de groupes de la Coupe du monde 2018, estimant que le Sénégal pourrait sortir premier du groupe H, qu’il partage avec la Pologne, la Colombie et le Japon et affronter la Belgique en 8è de finale.

Au Gabon, +l’Union+ s’intéresse aux préparatifs des élections législatives prévues en 2018, écrivant sous le titre « Sénat : adoption d’une batterie de textes » que neuf textes de lois, la plupart émanation du dialogue politique d’Angondjé ont été approuvés, hier, sans amendement par les sénateurs réunis en séance plénière.

L’adoption de ces textes parachève la mise en place de l’architecture du scrutin législatif à venir, explique la publication.

En économie, la presse s’arrête sur le plafonnement de certains produits de première nécessité, estimant dans ce sens que la mesure prise par le gouvernement pour fixer un seuil à plusieurs produits de base n’a pas changé la donne sur le marché.

Et d’ajouter que les prix ont continué, l’an dernier, leur tendance haussière, précisant que le taux d’inflation se situe au Gabon autour de 2,7 pc contre 2,1 en 2016, soit une moyenne largement au-dessus de celle enregistrée dans les pays la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC).

En Côte d’Ivoire, « Fraternité Matin » rapporte qu’un recensement général de la population et de l’habitat (RGPH) va être lancé en 2019 pour « palier aux insuffisances » de celui de 2014, selon le gouvernement ivoirien.

Le recensement de 2014 « s’était heurté à un certain nombre de contraintes relativement fortes, financières, techniques et politiques qui ont malheureusement impacté les résultats de l’opération », a dit le ministre de la Communication, de l’économie numérique et de la poste, Bruno Nabagné Koné, Porte-parole du gouvernement, cité par la publication.

La presse ivoirienne fait savoir par ailleurs qu’une soixantaine d’ONG et d’associations de la société civile ont échangé mardi sur les questions de sécurité et de réconciliation nationale avec le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, Sidiki Diakité, et celle de la Femme, de la Protection de l’Enfant et de la Solidarité, Prof Mariatou Koné.

Cette rencontre visait à favoriser un approfondissement des échanges et à palier à un déficit de communication qui, selon les organisations de la société civile (OSC), n’existe pas entre les deux parties, peut-on lire.

Au Kenya, la lutte contre la corruption et le projet du budget de l’Etat pour l’exercice financier 2018-2019, qui commence en juillet prochain, sont les principaux sujets qui meublent la Une des quotidiens de la place.

Ainsi, les journaux continuent de focaliser sur les mesures et les actions entreprises pour éradiquer le fléau de corruption, dans le sillage des scandales éclatés récemment, relevant que quatre gouverneurs, dont trois en exercice, devraient comparaitre devant la justice la semaine prochaine après la remise de leurs dossiers au Directeur des Poursuites publiques (DPP) par la Commission d’Ethique et Anti-corruption (EACC).

Par ailleurs, les quotidiens s’intéressent au projet du budget de l’Etat au titre de la prochaine année financière, relevant que le budget proposé par le Trésor national s’élève à 3,07 trillions de shillings (un dollar = environ 100 shillings), en hausse par rapport au budget précédent (2,6 trillions).

Citant le Comité parlementaire du budget, la paresse relève que le gouvernement devrait utiliser environ 962,5 milliards de shillings pour payer les dettes intérieure et extérieure.

Le comité a décidé de réduire de 8,3 milliards de shillings le budget réservé initialement au Service national de la Jeunesse (25,8 milliards), suite au scandale des présumées « transactions douteuses » totalisant environ 9 milliards de shillings, qui éclabousse cette agence, indiquent les quotidiens.

Au Ghana, +Daily Graphic+ rapporte que le président de la République, Nana Akufo-Addo, a invité les entreprises chargées des travaux de la 2ème phase de l’aéroport de Kumasi, de livrer le projet dans un délai maximum de 24 mois.

Estimant que ce projet est décisif pour la croissance et le développement de Kumasi, le président a expliqué que « l’expansion de cet aéroport est un élément essentiel de la vision du gouvernement pour promouvoir l’industrie aéronautique et réaliser le rêve de faire du Ghana un centre d’aviation en Afrique de l’Ouest », écrit la publication.

Son confrère, +Ghanaian Times+ s’arrête sur le communiqué de presse de l’ONG Reporters sans frontières (RSF) où elle condamne les menaces dont fait l’objet le journaliste Anas Aremeyaw Anas, auteur d’un documentaire sur la corruption dans le football ghanéen, et demande aux autorités d’ouvrir une enquête et de sanctionner les auteurs.

« Le quotidien du journaliste Anas Aremeyaw Anas est devenu un enfer depuis que son projet d’enquête sur la corruption dans le football ghanéen a été rendu public par le président du Ghana Nana Akufo-Addo », note le quotidien.

Dans la même catégorie