AIP Des conventions de partenariat signées entre l’AGEFOP et des structures pour l’exécution de projets d’étude et de formations AIP Africa CEO Forum : une délégation de haut niveau du groupe MTN échange avec le Premier ministre ivoirien AIP Une banque panafricaine réitère sa volonté de promouvoir l’entrepreneuriat et l’innovation sur le continent APS SENEGAL-COOPERATION / Ousmane Sonko a reçu en audience les ambassadeurs de quatre pays APS SENEGAL-SOCIETE-INFRASTRUCTURES / Khady Diène Gaye promet d’améliorer la gestion des maisons de la jeunesse et de la citoyenneté APS SENEGAL-EDUCATION / Le gouvernement engagé à bâtir un capital humain de qualité sur la base d’une éducation attrayante (ministre) APS SENEGAL-FINANCE / Vers le déploiement de 1.106 volontaires de la microfinance dans les 14 régions APS SENEGAL-HABITAT / La production d’un plus grand nombre de logements impactera le loyer (ministre) MAP Togo : Le Premier ministre et son gouvernement démissionnent ANP DIFFA : Le Général BARMOU transmet le message de soutien du CNSP aux hommes du 53ème Bataillon Inter-armes de N’Guigmi

Revue de la Presse Quotidienne Internationale Africaine (RPQI-Afrique)


  11 Août      91        revue de presse (625),

 

Dakar, 11/08/2018 (MAP) – L’élection du ministre sénégalais de l’Economie à la tête du conseil des gouverneurs de la banque d’investissement et de développement de la communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BIDC), le second tour des élections présidentielles au Mali et l’actualité politique en Côte d’Ivoire sont les principaux sujets qui focalisent l’attention de la presse africaine parue samedi.

Au Sénégal, +Le Soleil+ écrit que le ministre sénégalais de l’Economie, des finances et du Plan, Amadou Bâ, a été porté, vendredi à Dakar, à la présidence du conseil des gouverneurs de la banque d’investissement et de développement de la communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BIDC), au terme de la 16è assemblée générale ordinaire du conseil des gouverneurs de ladite banque.

Le nouveau président du conseil des gouverneurs de la BIDC a décliné sa feuille de route, précise le journal, notant qu’il entend mettre l’accent sur la bonne exécution du plan stratégique 2016-2020, en l’occurrence le renforcement du processus de mobilisation des ressources et l’amélioration de la visibilité de la banque, la promotion de la croissance économique à base élargie et du développement social inclusif.

Sur un autre registre, la même publication s’intéresse à la présidentielle au Mali et titre « Ibrahim Boubacar Keita en pole position ».

« Le Mali retourne aux urnes dimanche, pour le second tour de l’élection présidentielle avec un chef d’Etat sortant, Ibrahim Boubacar Keita, en position de force, face à un candidat de l’opposition isolé mais convaincu d’encore pouvoir l’emporter », lit-on dans le quotidien.

Le vainqueur, qui entrera en fonction début septembre, aura la lourde tâche de relancer l’accord de paix conclu en 2015 par le gouvernement et l’ex-rébellion à dominante touareg, dont l’application accumule des retards, écrit le journal.

En Côte d’Ivoire, « Fraternité Matin » rapporte que la dynamique amorcée dans le processus de mise en place du Parti unifié Rhdp (Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix), la coalition au pouvoir, « sera maintenue » en dépit du retrait du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci). Le journal cite Mamadou Touré, porte-parole du parti présidentiel ivoirien.

« La dynamique amorcée sera maintenue et nous allons aider le président Ouattara dans sa volonté de réunir les enfants d’Houphouët-Boigny dans un premier temps et l’ensemble des Ivoiriens », a dit Mamadou Touré, lors d’un échange avec la presse étrangère jeudi soir à Abidjan.

De son côté, « Soir Info » fait savoir que le président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci), Henri Konan Bédié, a remplacé les délégués départementaux et communaux de sa formation politique ayant rallié le Parti unifié Rhdp (Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix), la coalition présidentielle.

Cette nouvelle nomination touche de grandes figures et intervient après le retirait du Pdci du processus de mise en place du Parti unifié Rhdp, ajoute le quotidien.

Dans la même catégorie