MAP Dar Es Salaam: Décoration des membres du CPS de l’UA à l’occasion du 20ème anniversaire du Conseil, dont le Maroc ANP Le chef de l’Etat reçoit l’association des chefs traditionnels du Niger ANP La Communauté Universitaire de Diffa visite le centre numérique communautaire Shimodouram MAP Dar Es Salaam: Le CPS de l’UA réaffirme le respect de l’intégrité territoriale des États, la Primauté du Conseil de Sécurité de l’ONU et le lien Paix, Sécurité, Stabilité et Développement AIP Le ministre Laurent Tchagba très satisfait des retombées du Forum mondial de l’eau 2024 AIP La CGECI souhaite un développement de la coopération ivoiro-suisse à travers le secteur privé ANP Fin de la visite terrain du Ministre de la santé publique dans la région de Maradi MAP L’initiative atlantique de SM le Roi offre des « alternatives de croissance » au Sahel (think tank américain) AIP Le ministère de la Femme reçoit des équipements pour renforcer la lutte contre les violences basées sur le genre AIP Le ministre Adama Diawara échange avec ses homologues du Maroc et du Congo pour l’amélioration du système d’enseignement supérieur

Revue de la Presse Quotidienne Internationale Africaine (RPQI-Afrique)


  10 Septembre      80        revue de presse (625),

 

Rabat, 10/09/2018 (MAP) – La presse africaine paraissant lundi s’intéresse à plusieurs sujets d’actualité, en particulier l’accord de pêche Sénégal-Mauritanie, le démantèlement d’une cellule terroriste au Burkina Faso, la situation des déplacés au Mali, les échéances électorales d’octobre au Gabon et la deuxième journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football.

Au Sénégal, +Dakar Times+ focalise sur l’accord de pêche Sénégal-Mauritanie, relevant que les pêcheurs sénégalais vont commencer leur activité en novembre prochain, sur leur demande, mais ils vont devoir payer les licences de pêche à partir du 13 septembre.

« Les accords sont entrés en vigueur depuis la signature le 2 juillet et le contenu des accords, c’est 50.000 tonnes et 400 licences de pêche. Sur la demande des pêcheurs, la mise en œuvre est différée jusqu’en novembre », a dit le ministre de la pêche et de l’Economie maritime, Oumar Guèye.

Côté sport, +Le Soleil+ revient sur le match nul concédé par le Sénégal à Antananarivo (2-2) face à Madagascar pour le compte de la deuxième journée du groupe A des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations.

Sous le titre « Encore des regrets ! », le journal écrit que « le Sénégal qui prend l’avantage par deux fois et se fait rattraper à chaque fois ! ça commence à être une mauvaise habitude ».

« Pour rappel, poursuit le journal, à la Coupe du monde 2018, c’est le scénario tout sauf agréable que les hommes de Aliou Cissé nous avaient servi contre le Japon lors de leur deuxième sortie, alors que la victoire était à portée de leur godasses ».

Au Burkina, +Aujourd’hui au Faso+ rapporte que la Gendarmerie nationale a démantelé une cellule de terroristes en attente d’une aubaine pour faire saigner le pays des hommes intègres, estimant que les choses semblent avoir échappé aux sécurocrates.

Alors que les regards étaient tournés vers la partie septentrionale du pays (Nord-Sahel), c’est à l’Est que les forces du mal ont pris leurs quartiers, indique le journal, rappelant qu’il ne passe plus une semaine sans que l’on étale un élément sur une civière ou pire que l’on prend la direction du cimetière municipal de Goughin pour y accompagner d’autres dans leur dernière demeure.

Selon le quotidien, ces attaques répétées seraient l’œuvre de combattants qui auraient traversé la frontière avec le Niger et qui se seraient finalement retrouvés dans cette zone boisée très giboyeuse et où sont installées depuis quelques années plusieurs mines.

Une chose est sûre, ces multiples attaques, dont on ignore les auteurs visent à jeter un discrédit sur le régime actuel, estime l’éditorialiste de la publication, relevant qu’ils sont nombreux les Burkinabè qui lâchent des brides de phrases peu réconfortantes pour nos actuels princes et leur capacité à répondre de façon efficace aux défis sécuritaires et c’est l’objectif recherché.

« Ne cédons pas à l’abattement. Car pour inverser la tendance et mettre en déroute les auteurs de ces attaques, nous devons comme l’a recommandé le chef de l’Etat prendre le taureau par les cornes », note l’Edito sous le titre « Burkina Faso: il faut impérativement sauver l’Est ! ».

Le chef de l’Etat, après son périple chinois, a tenu au cours de ce week-end  la 1ère session extraordinaire du Conseil supérieur de la défense nationale qui s’apparente à un Conseil de guerre où des engagements fermes ont été pris pour que la riposte soit à la hauteur de l’attaque, signale le journal.

Au Ghana, +Daily Graphic+ s’intéresse à la participation du président de la République, Nana Akufo Addo, au Forum sur la révolution verte en Afrique, qui constitue une plateforme pour que les dirigeants africains et mondiaux développent des plans d’action qui feront avancer l’agriculture africaine.

A cette occasion, le président a fait savoir que le secteur agricole a réalisé une croissance de 8,36% en 2017, grâce à l’élaboration et à la mise en œuvre de politiques efficaces par son gouvernement, indique la publication à grand tirage.

Côté sport, sous le titre  » Les Black Stars chutent à Nairobi », +Ghanaian Times+ écrit que le Ghana a subi une défaite 1-0 face au Kenya lors de la deuxième journée des qualification pour la CAN 2019.

Vainqueur face à l’Ethiopie (5-0) lors de la première journée des éliminatoires de la CAN 2019, le Ghana n’a pas pu enchaîner contre le Kenya samedi. Le seul but du match est un CSC d’Opoku à la 40e minute d’une rencontre où les coéquipiers de Partey ont dominé sans pouvoir concrétiser, rapporte le quotidien, notant que malgré cette défaite, le Ghana conserve temporairement sa première place avec 3 points avec une meilleure différence de buts sur le Kenya et la Sierra Leone qui se rend en Ethiopie dimanche.

Au Mali +L’indépendant+ écrit que le nombre de déplacés a bondi dans le nord et le centre du pays, où conflits armés et opérations militaires sont en recrudescence.

« Les combats intercommunautaires, la recrudescence de groupes armés ainsi que la multiplication des opérations militaires dans le centre et le nord du Mali ont provoqué le déplacement de près de 50.000 personnes depuis janvier », soit une augmentation de 60% par rapport à la même période de l’an dernier, a affirmé vendredi dans un communiqué le Conseil Norvégien pour les Réfugiés (NRC), selon le journal.

« Il est très préoccupant de constater le niveau de ressources investies dans les opérations militaires lorsque des milliers de personnes fuient chaque jour leurs habitations et n’ont absolument pas de quoi se nourrir », a commenté le chef de mission du NRC au Mali, Hassane Hamadou, cité par la publication.

Et d’ajouter qu’en déplacement fin août à Ménaka (nord-est), l’une des zones les plus instables du pays, un haut responsable pour l’Afrique du Comité international de la Croix-Rouge, Patrick Youssef, a « demandé » aux représentants des groupes armés locaux de « respecter la vie et de la dignité des civils et de faciliter la mission des acteurs humanitaires ». « Dialogue positif », a-t-il ensuite affirmé sur Twitter.

Son confère +Kibaru+ rapporte qu’ un convoi de l’armée est tombé sur une embuscade, vendredi sur l’axe Boni-Hombori. Le bilan provisoire fait état d’un militaire tué et cinq autres blessés.

On compte aussi deux véhicules incendiés et deux autres enlevés par les assaillants. Lesquels ont d’abord fait exploser des mines au passage des véhicules militaires avant d’ouvrir le feu sur les occupants, note le journal.

Au Gabon, +l’Union+ s’intéresse toujours aux échéances électorales prévues en octobre, écrivant que le Rassemblement héritage et modernité (RHM) et l’Union nationale (UN) ont signé un accord politique le week-end dernier en vue de soutenir mutuellement les candidats aux élections couplées (législatives et locales) de ces deux formations politiques qui se réclament de l’opposition.

En présence d’un parterre de cadres de ces partis, le RHM et l’UN ont accepté de faire chemin ensemble dans le but d’acquérir la majorité à l’Assemblée nationale, étant tous deux membres de la Coalition pour la nouvelle République (CNR), ajoute la publication, notant que le président de RHM a indiqué que la signature de cet acte qui est fidèle à l’esprit de la CNR, vise à  »mettre en place une politique conforme aux intérêts du peuple ».

En économie, la presse s’arrête sur l’obtention par l’aéroport de Libreville de la certification internationale le 30 août dernier, notant que l’aéroport est désormais aux normes de sécurité et sûreté, ce qui est d’un grand intérêt pour le pays dans la mesure où des compagnies aériennes s’en trouve renforcée.

En sport, la presse revient sur le match nul entre le Gabon et le Burundi dans le cadre des qualifications à la Coupe d’Afrique 2019 au Cameroun, indiquant que face aux dynamiques Hirondelles burundaises, les Panthères se sont contentés d’un match nul (1-1), une faible moisson qui, visiblement, complique les chances de l’équipe de se qualifier à la phase finale de la CAN.

Dans la même catégorie