MAP Quatre migrants portés disparus au large de la Tunisie ANP Niamey : Réception de plusieurs contributions au profit du FSSP ANG Saúde /Secretário de Estado de Gestão Hospitalar promete resolver situação dos técnicos de saúde junto do Ministério das Finanças MAP L’IA apporte des solutions répondant aux défis spécifiques du continent africain (Pdt de CGEM) MAP Mozambique: près de 14.000 kilomètres de routes détruites en un an à cause des inondations (ministre) AIP Recommandations finales du projet relatif à la réduction des catastrophes naturelles dans le bassin de la Volta MAP Élections en Afrique du Sud: près de 3000 soldats déployés MAP Maroc : 84 M€ de la BAD pour le développement des zones forestières MAP L’ONU débloque 11 millions de dollars pour lutter contre l’insécurité alimentaire au Mali MAP La Fondation africaine pour l’apprentissage tout au long de la vie, un projet ambitieux à portée stratégique (M. Benmoussa)

Revue de la Presse Quotidienne Internationale Africaine (RPQI-Afrique)


  22 Septembre      47        revue de presse (625),

 

Dakar, 22/09/2018 (MAP) – Le secteur de l’enseignement au Sénégal et la crise post-présidentielle 2016 au Gabon, sont, entre autres, les principaux sujets qui retiennent l’attention de la presse africaine dans la livraison du samedi.

Au Sénégal, +Le Soleil+ écrit que le gouvernement a positionné 50 milliards de francs CFA pour le paiement des rappels des enseignants suite à la signature du protocole d’accord du 30 avril 2018, citant le ministre secrétaire général et porte-parole du gouvernement, Seydou Guèye, qui tenait une rencontre de monitoring avec les organisations syndicales regroupées autour du G6.

Signé le 30 avril dernier, le protocole d’accord entre le gouvernement du Sénégal et les organisations syndicales les plus représentatives regroupées au sein du G6 contenait plusieurs points parmi lesquels le paiement des rappels, relève le journal, ajoutant qu’à ce titre le gouvernement affirme avoir positionné 29 milliards et aussi 21 autres milliards FCFA dans la loi de finance rectificative.

Côté sport, +Enquête+ rapporte sous le titre « Aliou Cissé reprend les mêmes », que le sélectionneur du Sénégal Aliou Cissé a reconduit les mêmes joueurs ayant affronté Madagascar à Antananarivo dans la liste de 23 joueurs publiée vendredi, pour la double confrontation contre le Soudan (13 et 16 octobre) comptant pour les 3è et 4è journées des éliminatoires de la Coupe d’Afrique de football 2019.

« Les matches sont rapprochés entre Madagascar et le Soudan. On a préféré garder le même groupe », a expliqué Aliou Cissé en conférence de presse.

Au Gabon, +l’Union+ écrit sous le titre sur la crise post-présidentielle 2016 : Pas d’enquête de la CPI au Gabon » que sur la base d’un examen approfondi, le procureur de la Cour pénale internationale (CPI) a annoncé hier que cette juridiction n’ouvrirait pas d’enquête sur les violences post-électorales en 2016 au Gabon, au sujet desquelles un examen préliminaire avait été ouvert il y a deux ans.

Cette annonce intervient à deux semaines de la tenue d’élections législatives couplées à des locales, explique la publication.

Sur un autre registre, la presse souligne que le ministre d’Etat en charge de l’Education nationale, Francis Nkea Ndzigue, a voulu mettre fin à la confusion de ces dernier jours et éviter tout lien avec l’agenda politique en confirmant hier la date du 1er octobre comme celle de la rentrée des classes.

Selon le ministre cité par la presse, cette date reste inchangée car l’agenda scolaire n’a rien à voir avec l’agenda politique. Repousser la rentrée des classes donnerait l’impression que ce report est à l’organisation des élections prévues à la même semaine.

Dans la même catégorie