MAP Dar Es Salaam: Décoration des membres du CPS de l’UA à l’occasion du 20ème anniversaire du Conseil, dont le Maroc ANP Le chef de l’Etat reçoit l’association des chefs traditionnels du Niger ANP La Communauté Universitaire de Diffa visite le centre numérique communautaire Shimodouram MAP Dar Es Salaam: Le CPS de l’UA réaffirme le respect de l’intégrité territoriale des États, la Primauté du Conseil de Sécurité de l’ONU et le lien Paix, Sécurité, Stabilité et Développement AIP Le ministre Laurent Tchagba très satisfait des retombées du Forum mondial de l’eau 2024 AIP La CGECI souhaite un développement de la coopération ivoiro-suisse à travers le secteur privé ANP Fin de la visite terrain du Ministre de la santé publique dans la région de Maradi MAP L’initiative atlantique de SM le Roi offre des « alternatives de croissance » au Sahel (think tank américain) AIP Le ministère de la Femme reçoit des équipements pour renforcer la lutte contre les violences basées sur le genre AIP Le ministre Adama Diawara échange avec ses homologues du Maroc et du Congo pour l’amélioration du système d’enseignement supérieur

Revue de la Presse Quotidienne Internationale Africaine (RPQI-Afrique)


  24 Septembre      63        revue de presse (625),

 

Rabat, 24/09/2018 (MAP) – Les négociations du second compact entre le Sénégal et les Etats Unis, les contentieux pré-législatives et locales au Gabon, la loi sur la protection sociale au Ghana, sont les principaux sujets qui focalisent l’attention de la presse africaine parue lundi.

Au Sénégal, +Le Soleil+ écrit que les négociations du second compact entre le Sénégal et les Etats Unis, agissant à travers le millennium challenge corporation (MCC) se déroulent à partir d’aujourd’hui et jusqu’au vendredi à Washington.

D’après l’unité de formulation et de coordination du second compact programme MCC-Sénégal, ces négociations interviennent à l’issue d’un processus entamé en 2016 et mené de manière inclusive à travers une consultation et implications des acteurs privés, publics et de la société civile.

Elles permettront, ajoute la même source, aux deux parties de convenir des contours techniques légaux et opérationnels de ce second Compact conçu pour accompagner les objectifs ambitieux du gouvernement du Sénégal dans le sous-secteur de l’électricité, énoncés dans le Plan Sénégal Emergent.

Sur un autre registre, +L’Observateur+ rapporte sous le titre « rencontre après la brouille entre les deux hommes, Wade-Madicke, le face-à-face de Doha », que « c’est dans le blanc des yeux que Madicke Niang (un leader du Parti Démocratique Sénégalais PDS/opposition), dira aujourd’hui à Abdoulaye Wade ses intentions pour la présidentielle de 2019 ».

« Va-t-il rejoindre le camp du président Macky Sall ?ou veut-il tout simplement créer un courant au PDS pour déposer sa candidature en 2019 ? », toujours est-il qu’il est depuis ce matin en discussion avec le Secrétaire général du PDS à Doha », ajoute le journal.

Au Gabon, +l’union+ écrit sous le titre « contentieux pré-législatives et locales devant la cour constitutionnelle : plus de trente invalidation » que les décisions d’invalidation de la cour constitutionnelle était très attendues, notant qu’elles devraient faire grincer les dents chez certains et provoquer le soulagement chez d’autres.

Et de poursuivre que la cour constitutionnelle qui avait été saisie de 175 recours en prévision des élections législatives et locales vient de prononcer l’invalidation de 33 candidatures, tout en validant 17 candidatures et décidant le remplacement de neuf.

Sur un autre registre, la presse revient sur la décision de la cour pénale internationale sur les violences postélectorales de la présidentielle de 2016, notant que le gouvernement s’est réjoui de la décision de la Cour pénale internationale de ne pas ouvrir d’enquête sur ces violences, la qualifiant de juste et courageuse.

La presse rappelle que le procureur de la Cour pénale internationale (CPI) a annoncé, vendredi, que sur la base d’un examen approfondi, la CPI n’ouvrirait pas d’enquête sur les violences post-électorales en 2016 au Gabon, au sujet desquelles un examen préliminaire avait été ouvert il y a deux ans.

Au Ghana, +Daily Graphic+ indique que le gouvernement a remis divers articles de secours d’urgence aux victimes des inondations dans certaines communautés des régions du Haut-Orient et de l’Ouest.

Les pluies exceptionnellement fortes de cette année ont causé d’importants dégâts dans certaines parties des trois régions du nord. Le déversement du barrage de Bagre au Burkina Faso n’a fait qu’aggraver la situation, entraînant la mort de 34 personnes, précise le quotidien.

Son confrère, +Ghanaian Times+ rapporte que le ministère du Genre, de l’enfance et de la protection sociale a présenté au gouvernement la loi sur la protection sociale pour faciliter le développement inclusif et réduire la pauvreté.

« Nous travaillons dur pour assurer l’adoption de la loi sur la protection sociale d’ici 2019 », a fait savoir un responsable relayé par la publication, notant qu’une consultation des parties prenantes à l’échelle nationale est prévue pour solliciter des contributions de tous à l’élaboration et à la finalisation du projet de loi sur la protection sociale pour soumission ultérieure au parlement pour approbation.

Dans la même catégorie