MAP Mali : plusieurs terroristes tués dans le nord-ouest du pays (armée) MAP Sénégal: Tenue mardi du Dialogue national sur la réforme et la modernisation de la justice ANP 49ème édition de la coupe nationale : L’AS FAN surclasse l’AS GNN au quart de finale sur le score de 2 buts à 1 MAP Maroc : la BAD approuve la nouvelle stratégie-pays 2024-2029 MAP La participation électorale, un autre enjeu pour les élections sud-africaines MAP Football/Ligue 1: Teungueth FC sacré champion du Sénégal pour la deuxième fois MAP Un gouvernement national de coalition en Afrique du Sud ? MAP Afrique du Sud: la crise de l’insécurité alimentaire continue de s’aggraver (Agence) APS SENEGAL-POESIE / ‘’Parlons poésie’’ : le poète Ousmane Tall surpris et joyeux de remporter le Prix Ibrahima Sall AIP REVUE DE PRESSE : L’hommage rendu à Bédié et son dernier voyage à Daoukro font la Une des journaux

Revue de la Presse Quotidienne Internationale Africaine (RPQI-Afrique)


  4 Janvier      40        revue de presse (625),

 

Dakar, 04/01/2019 (MAP) – Le procès de l’ex maire de Dakar, la situation économique au Gabon, la coopération entre la Chine et l’Ethiopie et le doing Business au Ghana sont entre autres les principaux sujets évoqués et commentés par la presse africaine parue vendredi.

Au Sénégal, la confirmation par la cour suprême de la condamnation à cinq ans de prison de l’ex maire de Dakar Khalifa Sall est le sujet phare qui focalise l’attention de la presse de la place.

« Affaire de la caisse d’avance de la mairie de Dakar : Khalifa Sall cour circuité », écrit de son côté +L’Observateur+ à la Une, relevant que nombreux sont les observateurs qui disaient que la décision de la Cour suprême ne sera pas favorable à l’ancien maire de Dakar, Khalifa Sall.

Jeudi, le président de la Cour a rejeté tous les points des pourvois introduits par Khalifa Sall et Cie, indique le journal, notant que les avocats de la défense qui comptent déposer un rabat d’arrêt soutiennent mordicus que leur client est toujours candidat à la présidentielle de 2019, alors que du côté de l’Etat, il est « hors de course ».

« La Cour suprême confirme sa condamnation, Khalifa se rabat sur l’arrêt », peut-on lire à la Une du journal +Le Quotidien+, ajoutant que la Cour suprême a confirmé jeudi la décision de la cour d’appel.

Mais, observe le journal, le débat autour du caractère suspensif du rabat d’arrêt commence déjà, relevant que la défense estime que son client sera candidat, alors que les avocats de l’Etat voient le contraire.

Au Gabon, +l’Union+ écrit sous le titre « Economie : la reprise est là » que le ministre de l’Economie, de la prospection et la programmation du développement Jean-Marie Ogandaga a fait part de son optimisme quant à l’année 2019, assurant que l’année qui vient de s’achever présente les signaux d’une reprise économique.

En économie toujours, la presse qui cite la Direction générale de la comptabilité publique et du trésor, indique que le programme prévisionnel des émissions de titres publics à souscription libre du Gabon, en 2019, a déjà été rendu public, notant que ce programme prévoit 617,5 milliards FCFA pour ce qui est des Bons de trésor assimilables (BTA), et 120 milliards FCFA pour les Obligations de trésor assimilables (OTA).

Ainsi, au premier semestre, les BTA s’élèveront à 325,5 milliards FCFA, et à 292 milliards FCFA, au second semestre et les OTA seront de 60 milliards FCFA, chaque semestre, à raison de 10 milliards FCFA par mois.
En Ethiopie, +FANA BC+ revient largement sur la visite officielle à Addis-Abeba du ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi, et les entretiens qu’il a eus avec la présidente Sahlework Zewde et le Premier ministre Abiy Ahmed.

Les questions bilatérales et internationales d’intérêt commun ont été au centre des entretiens de Wang Yi avec la présidente éthiopienne au Palais national, relève le groupe médiatique, notant que les deux parties ont convenu de renforcer les relations entre les deux pays et d’élargir les champs la coopération dans les domaines du commerce et des investissements.

Lors de ces entretiens, M. Wang a affirmé que la Chine reste un partenaire fiable de l’Ethiopie. «L’Ethiopie et la Chine sont des partenaires stratégiques», a dit le ministre chinois des Affaires étrangères cité par +FANA BC+ qui reprend un communiqué de la Présidence.

En Côte d’Ivoire, « Fraternité Matin » indique que quelque 12 789 accidents de la circulation ont été enregistrés en Côte d’Ivoire par les Groupement des sapeurs-pompiers militaires (GSPM) sur la période de janvier à décembre 2018.

« En ce concerne les interventions par nature en 2018, il faut retenir que 12789 interventions portant sur des accidents de la circulation ont été enregistrées jusqu’au 29 décembre 2018. Ce qui représente un pourcentage de 64,97% du total des interventions », a révélé à Abidjan, le Commandant Ali Kouyaté du Groupement des sapeurs-pompiers militaires (GSPM), cité par la publication.

Sur un autre registre, « Soir Info » indique qu’une police sanitaire visant à lutter contre l’exercice des établissements sanitaires « clandestins » dans le pays, a été déployée jeudi à Abidjan.

Citant un communiqué du ministère ivoirien de la santé et de l’hygiène, le journal souligne que cette police sanitaire investira « bientôt » l’intérieur de la Côte d’Ivoire.

Au Ghana, +Daily Graphic+ rapporte que le Ghana figure dans le Top 10 des meilleurs pays africains pour les affaires en 2019, selon le dernier classement publié par le magazine américain Forbes.

Le Ghana occupe le 94è rang à l’échelle mondiale dans ce classement qui évalue 161 pays en se basant sur 15 critères dont les droits de propriété, l’innovation, les taxes, la corruption, la liberté (personnelle, économique et monétaire), la bureaucratie et la protection des investisseurs, la disponibilité de la main-d’œuvre, les infrastructures, la taille du marché et la qualité de vie.

Son confrère, +Ghanaian Times+ indique que le principal parti d’opposition Congrès national démocratique (NDC) a demandé une enquête indépendante et immédiate sur la tenue du référendum qui vient de s’achever pour rétablir la confiance dans le processus électoral du pays.

Selon le parti, plusieurs violations flagrantes des lois électorales ont été constatées, souligne la publication, notant que de nombreux Ghanéens ont visionné une séquence vidéo montrant les multiples votes des représentants de la Commission électorale (CE).
Au Kenya, le journal « Daily Nation » rapporte que le service de l’immigration a été critiqué jeudi par la communauté en ligne après que les citoyens eurent protesté contre les exigences strictes imposées aux demandeurs de passeports électroniques, dont la date limite d’acquisition est fixée au 31 août.

« Les Kényans sur Twitter ont demandé pourquoi ils devaient remplir certaines conditions requises pour faire la demande de leur ancien passeport », souligne le journal.

«Le département de l’immigration a beaucoup de redondance pour le moins! Pourquoi auriez-vous besoin d’un conseiller si vous êtes un citoyen avisé, en possession d’une carte d’identité et d’un vieux passeport », s’insurge un citoyen cité par le journal.

Quant au journal « The Star », il s’intéresse à la révision cette année de la formule de partage des revenus des comtés qui était liée auparavant aux niveaux de population et de pauvreté.

La nouvelle formule de partage stipule que davantage de ressources seront affectées aux régions à haut niveau de rendement et de responsabilités, explique la publication, ajoutant que cet amendement de la loi a soulevé un tollé parmi les comtés disposant de moins de ressources en y voyant une mesure « discriminatoire ».

Au Rwanda, +RNA+, qui titre sa Une « Louise Mushikiwabo prend officiellement ses fonctions à la tête de la Francophonie », écrit que l’ancienne ministre rwandaise des Affaires étrangères, a été investie pour quatre ans à la tête de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) lors d’une cérémonie de passation tenue au siège parisien de l’OIF.

« Nous travaillerons dans un esprit de solidarité et de dialogue permanent afin de répondre efficacement aux priorités de nos chefs d’Etat et de gouvernement », a déclaré Mme Mushikiwabo, dans un communiqué de l’OIF, cité par le média électronique.

« Je suis impatiente de mettre mon expérience et ma volonté au service de notre Francophonie », a ajouté la nouvelle secrétaire générale de l’OIF qui a été élue le 12 octobre lors du Sommet de la Francophonie à Erevan.

Sur le plan local, +Taarifa+ rapporte que l’année écoulée a été marquée par une baisse « significative » de la criminalité accompagnée par une amélioration de la sécurité routière, citant une déclaration du porte-parole de la Police nationale, Bosco Kabera.

« La baisse remarquable de la criminalité, en 2018, est largement attribuée à la participation accrue du grand public au partage d’informations, au renforcement des patrouilles nocturnes communautaires et à la participation active des comités de police de proximité et clubs de lutte contre la criminalité », a fait valoir le porte-parole de la police.

Dans la même catégorie