MAP Dar Es Salaam: Décoration des membres du CPS de l’UA à l’occasion du 20ème anniversaire du Conseil, dont le Maroc ANP Le chef de l’Etat reçoit l’association des chefs traditionnels du Niger ANP La Communauté Universitaire de Diffa visite le centre numérique communautaire Shimodouram MAP Dar Es Salaam: Le CPS de l’UA réaffirme le respect de l’intégrité territoriale des États, la Primauté du Conseil de Sécurité de l’ONU et le lien Paix, Sécurité, Stabilité et Développement AIP Le ministre Laurent Tchagba très satisfait des retombées du Forum mondial de l’eau 2024 AIP La CGECI souhaite un développement de la coopération ivoiro-suisse à travers le secteur privé ANP Fin de la visite terrain du Ministre de la santé publique dans la région de Maradi MAP L’initiative atlantique de SM le Roi offre des « alternatives de croissance » au Sahel (think tank américain) AIP Le ministère de la Femme reçoit des équipements pour renforcer la lutte contre les violences basées sur le genre AIP Le ministre Adama Diawara échange avec ses homologues du Maroc et du Congo pour l’amélioration du système d’enseignement supérieur

Revue de la Presse Quotidienne Internationale Africaine (RPQI-Afrique)


  11 Janvier      42        revue de presse (625),

 

Rabat, 11/01/2019 (MAP) – La coopération entre la Banque Mondiale et le Sénégal, le 25ème anniversaire de l’UEMOA, les relations entre l’Ethiopie et la Siera Leone, la situation humanitaire au Mali et l’élection du président de l’assemblée nationale du Gabon sont, entre autres, les principaux sujets qui retiennent l’attention de la presse africaine parue vendredi.

Au Sénégal, +Le Soleil+ écrit que le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, Amadou Ba, et la directrice des opérations de la banque mondiale à Dakar, Louise Cord, ont procédé, jeudi, à la signature d’un accord de crédit pour un montant global de 180 millions USD, soit 104 milliards FCFA.

Cité par le journal, M. Bâ a indiqué que cet appui budgétaire sera déterminant en complément à la mobilisation des ressources internes de l’Etat, précisant que la mobilisation de cet appui budgétaire est subordonnée à la réalisation d’un certain nombre de réformes dans les secteurs de l’énergie et des technologies de l’information et de la communication et de l’économie numérique.

Par ailleurs, la presse locale continue de s’intéresser au scrutin présidentiel de février prochain.

A ce sujet, Vox Populi rapporte que les candidats à la candidature recalés à travers le parrainage n’ont pas encore abdiqué, ajoutant que la plupart d’entre eux ont déposé des recours auprès du conseil constitutionnel.

Au Burkina Faso, +Sidwaya+ focalise son attention sur la célébration, jeudi à Ouagadougou, du 25è anniversaire de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA), en présence du président en exercice de cette Organisation, le chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara et de son homologue burkinabè, Roch Marc Christian Kaboré.

M. Ouattara, cité par le journal étatique burkinabè, a fait état de la solidarité entre les peuples, de la libre-circulation des personnes et des biens, des convergences macroéconomiques et de l’harmonisation des politiques dans les secteurs économiques et sociaux, sans oublier la monnaie commune.

« Cette union apporte beaucoup à nos populations en matière de stabilité des prix, d’amélioration des conditions de vie », a-t-il affirmé, estimant cependant que des défis importants restent à relever, car la circulation des personnes et des biens est encore aléatoire.

« Il s’agit du faible taux des échanges intracommunautaires dans l’union (16%), des nombreux contrôles sur les corridors, des prélèvements illicites, du long délai pour le transport des marchandises », a précisé M. Ouattara, toujours relayé par le journal.

En outre, la publication rapporte que M. Ouattara a annoncé l’organisation, en juin 2019, d’un colloque international qui, a-t-il relevé, contribuera à la définition de stratégies, invitant la Commission de l’UEMOA à s’engager pour accélérer le processus d’intégration régionale.

En Côte d’Ivoire, « Fraternité Matin » titre « 25ème anniversaire de l’UEMOA : Ouattara présente les défis pour consolider les acquis ».

Le journal précise que le président ivoirien Alassane Ouattara a présidé, jeudi à Ouagadougou, au Burkina Faso, le 25ème anniversaire de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), placé sous le thème « 25 ans de progrès vers l’intégration régionale, ensemble pour relever le défi de la circulation des personnes et des biens ».

A cette occasion, souligne-t-on, le chef de l’Etat ivoirien a passé en revue les différentes réalisations accomplies par l’UEMOA et décliné nombre de défis à relever pour davantage de progrès au niveau de ce groupement régional.

Sur un autre registre, « Soir Info » indique que l’Etat ivoirien a décidé de réduire ses parts dans 82 entreprises publiques. Le journal cite le ministre de la communication et des médias, Sidi Touré.

Cette option rentre dans le cadre « de la mise en œuvre des politiques de maîtrises renforcées de la gestion budgétaire », a expliqué M. Touré, également, porte-parole du gouvernement au terme d’un Conseil des ministres qui s’est tenu mercredi à Abidjan.

Au Mali, +L’indépendant+ écrit que  le centre du Mali, où les violences intercommunautaires ont entraîné des déplacements de population, est en passe de devenir une « nouvelle priorité » pour le Comité international de la Croix-Rouge (CICR).

« Aujourd’hui, on constate que la violence évolue vers le centre. Ca devient, pour nous, une nouvelle priorité », a déclaré le patron de la Croix-Rouge internationale  Peter Maurer, à l’issue d’une visite de quelques jours qui l’a mené au Nord (Gao, Tombouctou) et dans le centre (Mopti), selon le journal.

« Depuis ma dernière visite en octobre 2012, la situation sur le terrain a beaucoup changé, mais les besoins humanitaires n’ont pas diminué (…). Les populations ont toujours besoins de nourriture, de santé et de sécurité », a déclaré Peter Maurer, faisant part de son inquiétude face aux « milices qui violent les droits de l’homme », note le quotidien.

Dans le même registre, +L’essor+ rapporte que le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies et Chef de la MINUSMA, Mahamat Saleh Annadif, s’est entretenu jeudi avec M. Peter Maurer.

L’entretien a porté sur la situation humanitaire au Mali et sur les actions qui y sont menées par l’organisation humanitaire internationale depuis des décennies, notamment dans les régions du Nord et du Centre, selon la publication.

Au Rwanda, +RNA+ rapporte que le gouvernement s’apprête à construire une réserve stratégique de gaz butane pour se protéger d’une éventuelle pénurie ou hausse des prix et répondre à la demande croissante du gaz de cuisson.

Citant le directeur du gaz butane et du biogaz à l’Energy Development Corporation Limited, l’une des sociétés publiques en charge du secteur énergétique, le média électronique indique que l’un des objectifs de la mesure est de satisfaire la demande pendant au moins trois mois en cas de pénurie et de favoriser le développement de l’utilisation du gaz afin de préserver la nature.

Le journal note, par ailleurs, que le gouvernement envisage la possibilité d’un partenariat public-privé pour la gestion des installations, ajoutant qu’une première étude de faisabilité devrait être réalisée au cours de l’exercice 2019-2020 afin d’évaluer la demande dans tout le pays.

En sport, +The New Times+ indique que la 15è édition du Marathon International de la Paix se tiendra le 16 janvier à Kigali, selon le directeur technique de la Fédération rwandaise d’athlétisme (RAF).

Plus de 8.000 athlètes représentant les cinq continents sont attendus à cette manifestation internationale, précise la publication anglophone, ajoutant que cet évènement comprend trois catégories, en l’occurrence le marathon (42 km), le semi-marathon (21 km) et une course pour amateurs (7 km).

Au Kenya, les quotidiens de la place reviennent sur l’arrestation de trois ressortissants chinois et d’un Kényan pour possession et commercialisation de viande de chien et de viande avariée dans une maison du domaine de Kilimani, au centre de Nairobi.

« Daily Nation » rapporte ainsi que les services compétents ont ordonné aux agents de la santé publique de détruire plus d’une demie tonne de viandes pourries impropres à la consommation, que la police a saisies lors d’une perquisition à la maison des mis en cause.

« Une puanteur émanant de la résidence des mis en cause a obligé certains voisins à quitter leurs maisons », a déclaré un procureur de la République, cité par le journal.

Pour sa part, « The Star » souligne que le le parquet a ordonné que les suspects soient détenus le plus longtemps possible pour permettre à la police de mener à bien son enquête.

Les trois ressortissants chinois seront présentés au tribunal le 14 janvier, croit savoir le journal.

Au Gabon, +l’Union+ qui titre « Assemblée nationale : qui au perchoir » que cent trente-cinq des cent quarante-trois députés –des partielles doivent se tenir dans huit circonscriptions- de la XIIIè législature doivent élire ce vendredi le président de l’institution, ainsi que les autres membres du bureau, notant que le président devrait en toute logique être issu du Parti démocratique gabonais (PDG), ultra majoritaire à la chambre.

Et de poursuivre que le PDG devrait au cours d’une réunion en fin de matinée se mettre d’accord sur l’identité du président de l’assemblée nationale, relevant que parmi les noms les plus cités, ceux de l’ancien secrétaire général du parti Faustin Boukoubl ou du Premier ministre Emmanuel Issoze Ngondet et de son prédécesseur Paul Biyohge Mba.

Au niveau international, la presse s’intéresse aux élections présidentielles en RDC, soulignant dans ce sens que l’opposant Félix Tshisekedi a remporté le scrutin du 30 décembre en recueillant 38,57% des voix, selon les résultats provisoires annoncés dans la nuit de mercredi à jeudi par la Commission électorale nationale indépendante (CENI). Une victoire qui a été vite contestée par l’autre candidat de l’opposition Martin Fayulu, arrivé deuxième avec 34,8%.

En Ethiopie, +FANA BC+ s’intéresse à la visite officielle en Sierra Leone, les 11 et 12 janvier courant, du vice-premier ministre éthiopien, Demeke Mekonnen, qui sera axée sur le renforcement des relations entre les deux pays à travers la signature d’un protocole d’accord de coopérations dans divers domaines.

Le groupe médiatique éthiopien revient par ailleurs sur la prochaine conférence des ambassadeurs éthiopiens nouvellement nommés.

Citant des sources au ministère des Affaires étrangères, +FANA BC+ relève que cette réunion sera consacrée aux différentes questions qui préoccupent l’Ethiopie.

Dans le cadre de la réforme entreprise dans le pays, Le gouvernement éthiopien a nommé en décembre dernier 20 nouveaux ambassadeurs, rappelle +FANA BC+.

Au Ghana, +Daily Graphic+ rapporte que la Commission électorale (CE) a ouvert jeudi les appels à candidature pour les élections partielles de la circonscription d’Ayawaso West Wuogon, dans la région du Grand Accra.

L’élection partielle est prévue le 31 janvier à la suite du décès du député de la circonscription, précise le quotidien, notant que l’appel à candidature est ouvert jusqu’au 12 janvier.

Son confrère, +Ghanaian Times+ indique que la majorité des Ghanéens sont satisfaits de la performance du parti au pouvoir, le nouveau parti patriotique (NPP).

Selon une enquête réalisée par le département de science politique de l’Université du Ghana, plus de 56% des personnes interrogées ont déclaré que le parti avait démontré qu’il a les atouts pour tenir ses promesses lors de la campagne électorale.

Cette enquête a porté sur 5.000 électeurs en provenance de 590 circonscriptions à l’échelle nationale.

Dans la même catégorie