MAP Dar Es Salaam: Décoration des membres du CPS de l’UA à l’occasion du 20ème anniversaire du Conseil, dont le Maroc ANP Le chef de l’Etat reçoit l’association des chefs traditionnels du Niger ANP La Communauté Universitaire de Diffa visite le centre numérique communautaire Shimodouram MAP Dar Es Salaam: Le CPS de l’UA réaffirme le respect de l’intégrité territoriale des États, la Primauté du Conseil de Sécurité de l’ONU et le lien Paix, Sécurité, Stabilité et Développement AIP Le ministre Laurent Tchagba très satisfait des retombées du Forum mondial de l’eau 2024 AIP La CGECI souhaite un développement de la coopération ivoiro-suisse à travers le secteur privé ANP Fin de la visite terrain du Ministre de la santé publique dans la région de Maradi MAP L’initiative atlantique de SM le Roi offre des « alternatives de croissance » au Sahel (think tank américain) AIP Le ministère de la Femme reçoit des équipements pour renforcer la lutte contre les violences basées sur le genre AIP Le ministre Adama Diawara échange avec ses homologues du Maroc et du Congo pour l’amélioration du système d’enseignement supérieur

Revue de la Presse Quotidienne Internationale Africaine (RPQI-Afrique)


  26 Janvier      44        revue de presse (625),

 

Rabat, 26/01/2019 (MAP) – L’élection présidentielle au Sénégal, l’enquête en Ethiopie sur les violences meurtrières dans l’Etat régional de Somalie et le référendum prévu en septembre prochain pour modifier la Constitution au Ghana, sont les principaux sujets traités par la presse africaine parue samedi.

Au Sénégal, +L’AS+ écrit sous le titre « Organisation de la présidentielle : les assurances de Aly Ngouille Ndiaye », qu’ »entre les discours incendiaires et nihilistes de l’opposition et le point fait hier par le ministre de l’Intérieur Aly Ngouille Ndiaye, il y a un fossé ».

« Autant le collectif dit C25 prédit une élection tronquée, fraudée, avec une carte électorale taillée sur mesure, des bureaux de vote fictifs, autant le ministre de l’Intérieur annonce une élection historique avec une organisation quasi parfaite », rapporte la publication.

Son confrère +Enquête+ consacre une analyse à la Cour pénale internationale et tire « La Cour pénale internationale est au bord de l’implosion ».

L’acquittement de l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo est sans doute le fiasco de trop pour la Cour pénale internationale, estime le journal, notant qu’ »ayant accumulé les scandales et présentant un bilan judiciaire quasi nul, l’institution est décrédibilisée comme jamais ».

La nomination d’un nouveau procureur général l’an prochain pourrait être l’occasion d’une refondation de ce pilier de la justice internationale, fait observer +Enquête+.

Au Gabon, +l’Union+ écrit sous le titre Justice/poursuivi pour une double infraction : Massavala saura le 8 février » qu’en détention à la prison centrale de Libreville depuis le 6 septembre 2017, l’ancien ministre Frédéric Massavala Maboumba comparaissait hier devant le tribunal de première instance pour provocation à un attroupement non armé par discours proférés publiquement et instigation aux actes ou manœuvres de nature à provoquer des troubles ou manifestations contre l’autorité de l’Etat.

Selon le journal, le ministère public a requis une peine d’emprisonnement de trois ans dont un avec sursis, alors que la défense de l’opposant qui, entre-temps s’est fait élire conseiller départemental a plaidé la relaxe pure et simple faute de charge suffisantes, notant que le jugement a été mis en délibéré pour le 8 février.

En politique, la presse qui cite un communiqué du ministre de l’Intérieur, Lambert Noël Matha, souligne que les élections des maires d’arrondissement, des conseils départementaux et municipaux et leurs adjoints, issus des consultations électorales du 6 octobre 2018, se tiendront les 3 et 10 février prochains.

En Ethiopie, +FANA BC+ revient sur les résultats de l’enquête sur les violences meurtrières survenues du 4 au 6 août dernier dans l’Etat régional de Somalie, faisant état de la mort de 58 personnes.

Citant le Directeur des relations publiques du procureur général fédéral, Zinabu Tunu, le groupé médiatique ajoute que 266 autres personnes ont été blessées dans ces violences qui ont duré trois jours.

«Des prêtres et des fidèles des églises orthodoxes chrétiennes ont été particulièrement brûlés vifs et plusieurs femmes ont été victimes de violence perpétrées par un groupe de jeunes dit «Hego», écrit +FANA BC+, notant que les dégâts matériels ont été estimés à plus de 412 millions de Birr.

Le groupe médiatique relève que près de 46 personnes, dont l’ancien administrateur en chef de l’Etat régional, sont soupçonnées d’être à l’origine de ces violences, ajoutant que six suspects ont été arrêtés et les recherches se poursuivent pour le reste.

Au Rwanda, +Kigali Today+ écrit que le président rwandais Paul Kagame a inauguré, vendredi, l’une des plus grandes universités de médecine en Afrique de l’Est.

« Ce nouveau campus universitaire moderne représente un investissement additionnel dans le capital humain du Rwanda et de notre région », a déclaré Paul Kagame lors de la cérémonie d’inauguration de l’Université pour l’équité de la santé mondiale (UGHE) à Bugoma, dans le nord du pays, cité par le journal.

Fondé à l’initiative de l’ONG américaine Partners in Health et financé par la fondation de Bill et Melinda Gates, ce nouveau campus universitaire, ayant notamment pour mission de remédier au manque de professionnels de la santé en Afrique de l’Est, comprend des logements pour 200 étudiants et employés de cette institution, détaille le média anglophone.

Son confrère électronique +RNA+ rapporte que trois prisonniers sont morts jeudi soir dans une mutinerie après une tentative d’évasion avortée dans le centre de détention de Huye, dans le sud du pays.

Les détenus ont été abattus par les gardiens de la prison suite à leur résistance, précise le média qui ajoute que les trois prisonniers étaient condamnés pour vol qualifié et usage illégal d’armes.

Le journal rappelle que la dernière tentative du centre pénitentiaire de Huye remontre à 2013, lorsque quatre détenus se sont échappés en creusant un trou à travers l’un des murs de la prison.

Au Ghana, +Daily Graphic+ rapporte que la capitale ghanéenne Accra disposera d’ici juin de cette année d’un centre de gestion du trafic (TMC) chargé de coordonner et de contrôler les feux de circulation aux différents carrefours.

Selon le ministre des Routes et des Routes, Kwasi Amoako-Attah, ce centre permettrait d’assurer une gestion efficace des feux de signalisation et de réduire les embouteillages, notant que le système de surveillance de la circulation est en cours de construction par le Département des routes urbaines.

Son confrère, +Daily Guide+ s’intéresse au référendum prévu en septembre prochain visant à modifier la Constitution afin de permettre l’élection des chefs des administrations métropolitaines, municipales et de district (MMDCE), en se demandant sur l’intérêt de cet amendement.

Dans la même catégorie