MAP Dar Es Salaam: Décoration des membres du CPS de l’UA à l’occasion du 20ème anniversaire du Conseil, dont le Maroc ANP Le chef de l’Etat reçoit l’association des chefs traditionnels du Niger ANP La Communauté Universitaire de Diffa visite le centre numérique communautaire Shimodouram MAP Dar Es Salaam: Le CPS de l’UA réaffirme le respect de l’intégrité territoriale des États, la Primauté du Conseil de Sécurité de l’ONU et le lien Paix, Sécurité, Stabilité et Développement AIP Le ministre Laurent Tchagba très satisfait des retombées du Forum mondial de l’eau 2024 AIP La CGECI souhaite un développement de la coopération ivoiro-suisse à travers le secteur privé ANP Fin de la visite terrain du Ministre de la santé publique dans la région de Maradi MAP L’initiative atlantique de SM le Roi offre des « alternatives de croissance » au Sahel (think tank américain) AIP Le ministère de la Femme reçoit des équipements pour renforcer la lutte contre les violences basées sur le genre AIP Le ministre Adama Diawara échange avec ses homologues du Maroc et du Congo pour l’amélioration du système d’enseignement supérieur

Revue de la Presse Quotidienne Internationale Africaine (RPQI-Afrique)


  14 Février      44        revue de presse (625),

 

Rabat, 14/02/2019 (MAP) – La présidentielle du 24 février au Sénégal, le secteur du transport aérien au Ghana, les révélations concernant l’explosion survenue le mois dernier dans le centre ville de Nairobi, le tourisme d’affaires au Rwanda et la déclaration de politique générale du nouveau premier ministre burkinabè sont les principaux sujets à la Une de la presse africaine parue jeudi.

Au Sénégal, +Le Quotidien+ écrit que la violence qui s’est invitée dans la campagne des candidats à la présidentielle notamment à l’étape de Tambacounda n’a pas laissé indifférents les étrangers qui suivent le déroulement du processus électoral, notant que la mission d’observation électorale de l’Union européenne au Sénégal a publié un communiqué pour s’en offusquer.

« Si les européens demandent qu’une enquête rigoureuse et impartiale sur les violences de Tambacounda en détermine la cause et situe les responsabilités, ils n’ont pas manqué d’inviter tous les acteurs de l’élection présidentielle à préserver le caractère pacifique de la campagne et à manifester leur attachement aux principes démocratiques en appelant les militants et services d’ordre à rejeter fermement toute forme de violence », fait remarquer la publication.

Son confrère +L’Observateur+ rapporte que depuis son retour à Dakar, l’ancien président Abdoulaye Wade tient le même discours, en déclarant qu’il « faut tout mettre pour empêcher la tenue de l’élection présidentielle ».

Et le journal de relever que Wade conteste même les résultats de la présidentielle de 2012 à l’issue de laquelle il a perdu le pouvoir.

Au Mali, +L’essor+ indique que le Président de la République, Ibrahim Boubacar Keita, (IBK) parti de Bamako, le 7 février, avait effectué d’abord une visite de travail de 48 heures en République Fédérale d’Allemagne sur invitation de la Chancelière Allemande Angela Merkel, avant de prendre part ensuite au 32è Sommet de l’Union Africaine à Addis-Abeba, les 10 et 11 février.

Et d’ajouter que ces déplacements du Président de la République ont été marqués par le renforcement des liens de coopération entre le Mali et les pays visités, le rehaussement de l’image du Mali dans le concert des Nations, la signature d’accords dans divers secteurs de développement socio-économique, mais également l’assurance donnée aux investisseurs sur la destination Mali.

Dans le cadre de ses différentes visites, IBK s’est entretenu avec la Chancelière Allemande Angela Merkel, ses homologues du Congo et de l’Afrique du Sud,  l’Emir de Dubaï Sheikh Maktoum Bin Rachid, vice-président des Emirats Arabes Unis, Premier ministre, selon la publication.

IBK a également échangé à Berlin comme à Dubai avec de nombreux investisseurs intéressés par différents domaines du secteur économique malien notamment l’Agriculture, la santé, le transport aérien. IBK a rencontré à Berlin les administrateurs de la fondation Friedrich Ebert, de la Fondation Friedrich Naumann entre autres. À Addis-Abeba en marge du 32è Sommet de l’Union Africaine, IBK a été désigné par ses pairs comme champion chargé de la culture, note le journal.

Au Ghana, +Daily Graphic+ s’intéresse au plan du gouvernement visant à faire du Ghana une plaque tournante de l’aviation en Afrique de l’Ouest et une destination de choix pour les touristes.

À cette fin, le gouvernement s’est lancé dans plusieurs programmes stratégiques essentiels pour changer la situation de l’industrie aéronautique, écrit le quotidien, notant que dans le cadre de l’expansion et la modernisation du transport ferroviaire, plusieurs projets d’infrastructure vont être mis en place.

Son confrère, +Ghanaian Times+ rapporte que le secteur informel représente 70% du tissu économique du Ghana, tandis que seulement 1,5 million des contribuables sur six millions paient les impôts.

Au Kenya, les principaux quotidiens se font l’écho ce jeudi de la diffusion par les services de la police kényane d’une vidéo dans laquelle apparait un homme suspecté être en relation avec l’explosion survenue le mois dernier dans le centre ville de Nairobi et qui a fait deux blessés, tout en demandant l’aide du public pour identifier et localiser le suspect.

La vidéo diffusée par la Direction des enquêtes criminelles (DCI) montre un homme vêtu d’un pantalon noir et d’un chandail à capuchon portant une boîte en carton, rapporte, à ce propos, le quotidien « Daily Nation », en ajoutant que la DCI a demandé, dans un message sur Twitter, l’aide du public pour identifier la personne encerclée dans la vidéo.

Le 26 janvier dernier, au moins deux personnes ont été blessées, dans l’explosion survenue dans le centre de Nairobi, un peu moins de deux semaines après un attentat ayant fait 21 morts dans la capitale kényane, rappelle, pour sa part, « The Star ».

« Deux personnes ont été blessées lorsque un engin explosif improvisé, a explosé dans une rue fréquentée de la capitale kényane, Nairobi », avait déclaré la police.

Cette explosion intervient un peu moins de deux semaines après une attaque menée par un commando terroriste contre un complexe hôtelier de Nairobi, qui a fait 21 morts et a été revendiqué par les terroristes somaliens du groupe Shebab, souligne la publication.

En Ethiopie, +FANA BC+ revient sur la rencontre mercredi entre le Premier ministre Abiy Ahmed et le vice-Premier ministre Demeke Mekonnen, avec des membres du comité des musulmans d’Ethiopie.

Lors de cette réunion qui s’inscrit dans le prolongement des rencontres précédentes, les discussions ont porté sur les actions entreprises par le comité, souligne +FANA BC+, ajoutant que le Premier ministre a donné des instructions pour renforcer le travail du comité tout en lui apportant le soutien nécessaire.

Sur un autre registre, le groupe médiatique s’intéresse à la 7ème journée des forces armées éthiopiennes en mettant en relief la profonde réforme entreprise au sein des forces de défense en vue de mettre en place une armée bien entraînée et professionnelle.

Citant le chef d’état-major des forces armées, +FANA BC+ relève qu’au cours du processus de réforme, la priorité a été donnée à la constitution d’une force de défense conformément à la constitution et d’une armée professionnelle.

«Les forces de défense sont maintenant organisées en composantes navale, force aérienne, opérations spéciales et infanterie», a dit le chef de l’état-major cité par +FANA BC+.

Au Rwanda, +The New Times+ indique que le tourisme d’affaires devrait générer des recettes de près de 74 millions de dollars en 2019 et de plus de 88 millions de dollars en 2020, citant une déclaration de la directrice générale de Rwanda Convention Bureau (RCB), Nelly Mukazayire.

« Pour atteindre ces objectifs, le gouvernement a mis en place des stratégies phares visant à promouvoir la destination Rwanda, à renforcer le rôle du secteur privé dans le tourisme d’affaires et à intensifier la collaboration avec les ambassades accréditées dans le pays », a déclaré la directrice générale du RCB.

Le calendrier événementiel de l’année en cours s’annonce « brillant » et consolide la place de Kigali en tant que capitale des évènements internationaux, écrit le journal anglophone, ajoutant que la capitale rwandaise abritera en 2019 une série d’évènements d’envergures dont l’Africa CEO forum, la Conférence de l’African Fine Coffee et la Conférence internationale sur le sida et les IST en Afrique, entre autres.

Sur un autre sujet, +RNA+ écrit que les travaux de l’édition 2019 de l’Africa Tech Summit ont débuté, mercredi à Kigali, avec la participation de 400 acteurs des TIC, venus du continent africain et d’ailleurs.

Le média indique que l’évènement, prévu jusqu’au 15 courant, est marqué par la présentation des dernières tendances dans le monde des technologies de l’information et de la communication, notamment en matière de robotique, d’intelligence artificielle et des nouvelles solutions de connectivité et du commerce électronique.

L’événement consiste en une série de conférences, de séances de réseautage, d’ateliers et de rencontres BtoB, ajoute la publication électronique.

Au Burkina Faso, +Sidwaya+ rapporte que le nouveau Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, doit faire une déclaration de politique générale, lundi prochain, devant l’Assemblée générale (Parlement).

En vertu de la Constitution burkinabè, dans les 30 jours qui suivent sa nomination, le Premier ministre doit faire sa déclaration de politique générale devant l’Assemblée nationale, rappelle le journal officiel, précisant que l’adoption de cette déclaration vaut investiture du gouvernement.

Si la déclaration ne recueille pas la majorité absolue des membres composant l’Assemblée nationale, le président du Faso met fin aux fonctions du Premier ministre dans un délai de huit jours et nomme un nouveau Premier ministre, ajoute le quotidien.

Selon le nouveau règlement de l’Assemblée nationale, le temps consacré à l’exposé du Premier ministre ne doit pas excéder une heure et les députés auront au maximum une heure et demie pour formuler les questions à adresser au gouvernement, relève la publication.

En Côte d’Ivoire, « Fraternité Matin » rapporte que le député ivoirien Alain Lobognon a été condamné mercredi en appel à six mois d’emprisonnement assortis de sursis pour divulgation de fausse nouvelle via un tweet, à l’issue d’une audience au tribunal d’Abidjan.

La Cour d’appel condamne à six mois d’emprisonnement avec sursis M. Lobognon et ordonne par conséquent une main levée du mandat de dépôt et la mise en liberté immédiate du prévenu, a déclaré le juge Ali Yéo, dans un verdict.

Cette décision confirme la peine souhaitée par le procureur général qui a requis une condamnation de six mois assortie de sursis « malgré la gravité des faits qui lui sont reprochés », avant de demander qu’ il soit ordonné sa « libération immédiate ».

Dans un arrêt, le juge Ali Yéo à l’entame du procès, a prononcé que le tweet incriminé relevé du flagrant délit et rejeté l’exception soulevée par les avocats sur l’incompétence du tribunal des flagrants délits pour connaître de la présente procédure.

Dans la même catégorie