MAP Dar Es Salaam: Décoration des membres du CPS de l’UA à l’occasion du 20ème anniversaire du Conseil, dont le Maroc ANP Le chef de l’Etat reçoit l’association des chefs traditionnels du Niger ANP La Communauté Universitaire de Diffa visite le centre numérique communautaire Shimodouram MAP Dar Es Salaam: Le CPS de l’UA réaffirme le respect de l’intégrité territoriale des États, la Primauté du Conseil de Sécurité de l’ONU et le lien Paix, Sécurité, Stabilité et Développement AIP Le ministre Laurent Tchagba très satisfait des retombées du Forum mondial de l’eau 2024 AIP La CGECI souhaite un développement de la coopération ivoiro-suisse à travers le secteur privé ANP Fin de la visite terrain du Ministre de la santé publique dans la région de Maradi MAP L’initiative atlantique de SM le Roi offre des « alternatives de croissance » au Sahel (think tank américain) AIP Le ministère de la Femme reçoit des équipements pour renforcer la lutte contre les violences basées sur le genre AIP Le ministre Adama Diawara échange avec ses homologues du Maroc et du Congo pour l’amélioration du système d’enseignement supérieur

Revue de la Presse Quotidienne Internationale Africaine (RPQI-Afrique)


  29 Mai      51        revue de presse (625),

 

Rabat, 29/05/2019 (MAP) – Plusieurs sujets retiennent l’attention de la presse africaine parue mercredi, en particulier le lancement du dialogue politique au Sénégal, l’action pour le climat au Ghana, les relations entre l’Ethiopie et le Soudan, le secteur de l’éducation au Rwanda et les préparatifs pour la Coupe d’Afrique des Nations, en Egypte.

Au Sénégal, la presse revient à fond sur le lancement, la veille, du dialogue national par le chef de l’Etat Macky Sall.

« Lancement des concertations nationales : Macky renoue le fil du dialogue », peut-on lire à la Une de +L’AS+, qui écrit que le président sénégalais a dévoilé, hier, les contours du dialogue national ainsi que toutes les questions qui y seront débattues.

La politique, l’économie, le social, les ressources pétrolières et gazières vont faire l’objet de discussion lors des ateliers, note le journal, relevant que Macky Sall a souligné à cette occasion que le Sénégal n’a pas attendu que des gens viennent de l’extérieur pour réunir les acteurs de la vie politique et sociale dans le cadre d’un dialogue.

De son côté, +WalfQuotidien+ écrit que M. Famara Ibrahima Sagna a été choisi par le président Macky Sall à la tête du comité de pilotage du dialogue national, relevant que toutes les parties prenantes au dialogue national ont salué sa nomination.

Sur un autre registre, +Le Soleil+ rapporte que c’est ce jeudi 30 mai que va entrer en vigueur l’Accord sur la Zone de libre-échange continentale (ZLECA), notant que cette zone devra insuffler un nouveau souffle aux échanges commerciaux intra-africains.

Sous le titre « L’heure de vérité pour la ZLECA », le journal estime que la matérialisation de cette zone va offrir des possibilités commerciales qui vont changer le visage de l’industrialisation de l’Afrique, conformément à l’Agenda 2063 « l’Afrique que nous voulons ».

Au Ghana, +Daily Graphic+ rapporte que le président de la République, Nana Akufo-Addo, a affirmé que son gouvernement s’est engagé a intégrer l’action pour le climat dans l’agenda de développement national du Ghana, dans le cadre du Programme coordonné de politiques de développement économique et social (2017-2022).

S’exprimant lors du Sommet mondial autrichien sur le changement climatique R20, le président a noté qu’au niveau local toutes les assemblées ont été mandatées pour aborder les questions relatives au changement climatique dans leurs plans de développement à moyen terme.

Son confrère, +Ghanaian times+ indique que la banque centrale du Ghana a maintenu inchangé son taux directeur monétaire à 16%, dans un contexte où l’inflation est maîtrisée.
Au Gabon, +Matin Equatorial+ indique qu’un atelier de sensibilisation et de formation des acteurs du numérique aux technologies émergentes notamment les jeunes sera organisé du 27 au 30 juin à Libreville à l’initiative de l’Organisation internationale de la Francophonie, notant que l’atelier rentre dans le cadre de son Programme « Accompagnement à la formation numérique ».

Les ateliers de formation sur les enjeux et les appropriations des technologies émergentes s’inscrivent dans le cadre du quadriennum 2019-2022 de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), poursuit la publication, ajoutant que la rencontre de Libreville est destinée aux jeunes professionnels du numérique ciblés dans le but de les sensibiliser pour une meilleure appropriation des technologies émergentes (intelligente artificielle, chaine de bloc, mégas données, etc.) du service du développement.

Son confrère +l’Union+ souligne que le président gabonais Ali Bongo Ondimba a exhorté, lors d’une entrevue hier à Libreville, le président directeur général du groupe BGFI Bank, Henri Claude Oyima, à accompagner les PME et les grandes entreprises, pourvoyeuses d’emplois, dans tous les domaines d’activités.

En Ethiopie, le groupe médiatique +FANA BC+ rapporte que le Premier ministre Abiy Ahmed s’est entretenu, mardi à Addis-Abeba, avec le général Abdel Fattah Al Burhan, président du Conseil militaire de transition au Soudan.

Au cours de cette entrevue, Abdel Fattah Al Burhan a informé le Premier ministre éthiopien des derniers développements politiques au Soudan, précise le média éthiopien.

«Le général Al Burhan a affirmé que l’Ethiopie est un allié proche du Soudan et a demandé conseils auprès du Premier ministre sur les principales préoccupations soulevées lors cet entretien», écrit +FANA BC+ qui cite le bureau du Premier ministre.

Le groupe médiatique ajoute que le Premier ministre a affirmé au général Al Burhan «l’importance d’être inclusif dans le processus de transition» et son «engagement en faveur de la non-ingérence» dans les affaires d’autres pays.

Au Rwanda, la presse locale focalise son attention sur le procès du chef rebelle Callixte Nsabimana, qui se fait appeler « Sankara », soupçonné d’avoir lancé des attaques meurtrières dans le sud-ouest du Rwanda.

Les quotidiens +The New Times+ et +Kigali Today+ indiquent à ce sujet que le porte-parole du groupe terroriste Front de libération nationale (FLN) a été placé mardi en détention provisoire pour 30 jours par le tribunal de première instance de Gasabo, à Kigali, précisant que le procès de Nsabimana s’ouvrira d’ici un mois.

Le suspect, accusé de seize chefs d’accusation dont « le terrorisme, formation d’un groupe armé irrégulier, prise d’otages, meurtre et pillage (…) » a été traduit devant le tribunal la semaine dernière pour répondre de ces accusations, rappellent les médias en ajoutant que Nsabimana a plaidé coupable des 16 chefs d’accusation et s’est excusé sans réserve pour ses crimes.

Sur un autre registre, +RNA+ écrit que le ministre d’Etat rwandais chargé de l’Education a lancé, au début de la semaine, la cinquième phase de la Campagne nationale de sensibilisation à l’amélioration de la qualité de l’éducation qui se poursuivra jusqu’au 7 juin prochain.

La campagne cible 900 écoles primaires et secondaires à travers le pays et vise à renforcer la capacité des professeurs et enseignants en matière de pratiques pédagogiques et de planification des cours grâce à des séances de formation et de sensibilisation, indique le journal électronique.

A cette occasion, le ministre d’Etat chargé de l’Education a exhorté les enseignants à prendre des « mesures adaptées » pour prévenir l’absentéisme, le redoublement et le décrochage des élèves, ajoute la publication.

Au Burkina Faso, +Sidwaya+ rapporte à la Une que les déchets de l’exploration minière du Groupe « Endeavour Mining » dans la commune de Houndé, province de Tuy, dans la région des Hauts-Bassins, déversés à ciel ouvert, inquiètent les populations.

Ces déchets, indique le journal étatique, inquiètent les populations qui s’interrogent sur leurs répercussions sur l’environnement et leur santé, soulignant qu’ »Endeavour Mining » « rassure » qu’il s’agit du sable pulvérisé non-toxique, même si elle ne dévoile pas les produits utilisés dans le traitement du contenu des sacs.

Selon le chef de terre de Houndé, Kalifa Bognana, cité par le quotidien, les déchets ne doivent pas être exposés à l’air libre, car cela peut appauvrir la terre et diminuer ainsi sa productivité, relevant que la société minière pouvait les incinérer ou au cas échéant, creuser un grand trou pour les stocker.

Quant au Secrétaire général du Syndicat national burkinabè des travailleurs de la santé humaine et animale de la section provinciale de Tuy, Pierre Somé, il a estimé que la structure doit mettre en place impérativement une procédure de destruction de déchets.

Au Kenya, la presse locale rapporte que les Harambee Stars devront s’envoler vendredi pour la France pour un camp d’entraînement et de préparations à la phase finale de la Coupe d’Afrique des Nations, prévues en Egypte.

L’entraîneur de la sélection kényane de football, le Français Sébastien Migne a conçu un programme de trois semaines de préparations intensives pour les Kényans – classés 108e au classement mondial de la Fifa – et qui devront croiser le fer avec les grandes équipes de leur groupe, à savoir l’Algérie, le Sénégal et la Tanzanie, souligne à ce propos le journal « Daily Nation ».

Migne a choisi le centre d’entraînement français de rugby de France situé aux portes de Paris comme centre d’entraînement pour la sélection du Kenya, dont la dernière qualification aux phases finales de la CAN remonte à plus de 15 ans, ajoute la publication.

Le coach avait dévoilé, il y a deux semaines, une liste provisoire composée de 30 joueurs qui seront retenus pour les préparatifs de la Coupe d’Afrique des Nations 2019, rappelle la publication, ajoutant que la liste comprend la majorité des joueurs ayant participé aux phases éliminatoires de la CAN.

Au Mali, +l’essor+ indique que le Médiateur de la République, Baba Akhib HaÏdara a remis mardi, le rapport 2018 de son autorité au président de la République, Ibrahim Boubacar Keita.

Et d’ajouter que ledit rapport comporte les questions liées, entre autres, à la mauvaise prestation dans les services publics, la corruption, les litiges dans la gestion domaniale et foncière, la justice et la protection sociale.

Le Chef de l’Etat, après avoir félicité le Pr Baba Akib Haidara et son équipe, a déclaré que les comportements qui minent l’administration publique notamment en matière de litiges fonciers, ne seront plus tolérés.

Son confrère +L’indépendant+ rapporte que vingt-trois personnes ont été tuées et une quinzaine blessées mardi dans la collision frontale entre un camion et un minibus à une cinquantaine de kilomètres à l’est de la capitale malienne, Bamako.

« Un grave accident de la circulation est intervenu entre un véhicule de transport public de voyageurs (minicar) et un camion de transport de sable, sur la route nationale numéro 6, entre Kassela et Zantiguila », sur l’axe Bamako-Ségou, selon le gouvernement, qui fait état d’un « premier bilan » de 23 morts et 16 blessés graves, note la publication.

Dans la même catégorie