AIP Une banque panafricaine réitère sa volonté de promouvoir l’entrepreneuriat et l’innovation sur le continent APS SENEGAL-COOPERATION / Ousmane Sonko a reçu en audience les ambassadeurs de quatre pays APS SENEGAL-SOCIETE-INFRASTRUCTURES / Khady Diène Gaye promet d’améliorer la gestion des maisons de la jeunesse et de la citoyenneté APS SENEGAL-EDUCATION / Le gouvernement engagé à bâtir un capital humain de qualité sur la base d’une éducation attrayante (ministre) APS SENEGAL-FINANCE / Vers le déploiement de 1.106 volontaires de la microfinance dans les 14 régions APS SENEGAL-HABITAT / La production d’un plus grand nombre de logements impactera le loyer (ministre) MAP Togo : Le Premier ministre et son gouvernement démissionnent ANP DIFFA : Le Général BARMOU transmet le message de soutien du CNSP aux hommes du 53ème Bataillon Inter-armes de N’Guigmi APS SENEGAL-TOURISME-ADMINISTRATION / SAPCO : le nouveau DG promet d’ériger en règle la compétence et le mérite APS SENEGAL-EDUCATION / Des coalitions en conclave à Dakar pour s’accorder sur la mise en œuvre du programme “Education à haute voix”

Revue de la Presse Quotidienne Internationale Africaine (RPQI-Afrique)


  4 Juin      44        revue de presse (625),

 

Rabat, 04/06/2019 (MAP)-La situation au Soudan, la coopération entre le Mali et la Norvège, le piratage de sites gouvernementaux au Kenya et la signature d’un accord de coopération multidimensionnelle entre Kigali et Paris sont les principaux sujets traités par la presse africaine de ce mardi.

Au Sénégal, +Le Quotidien+ écrit sous le titre « Le président de la République sur la criminalisation du viol : un projet de loi bientôt soumis à l’Assemblée », que Macky Sall a annoncé hier, en marge de la cérémonie de levée des couleurs au palais de la République, qu’un projet de loi visant la criminalisation du viol et de la pédophilie sera déposé bientôt sur la table de l’Assemblée nationale.

Pour le président Sall, les couches les plus fragiles de la société, les femmes ainsi que les garçons et les filles, méritent la protection qui leur revient de droit de la part de l’Etat, indique le journal.

« J’ai donné des instructions fermes au ministre de la Justice, pour me présenter très prochainement en Conseil des ministres un projet de loi qui sera naturellement transféré à l’Assemblée nationale, visant la criminalisation du viol, mais également de la pédophilie », a-t-il dit.

De son côté, +Vox Populi+ rapporte que le frère du président de la République, Aliou Sall, a démenti hier les graves accusations portées sur lui par la chaine anglaise BBC, sur un « scandale pétrolier au Sénégal ».

« Dans le cadre d’un documentaire intitulé ‘un scandale à 10 millions de dollars’, la BBC a fait de graves accusations à travers ma personne. Lors de la préparation de cette émission, j’ai apporté des réponses très claires à la BBC et à l’équipe de Panorama, le programme en question, par le biais de mes avocats. Je constate après avoir regardé cette vidéo que la BBC n’a pas voulu tenir compte de mes réponses », a-t-il expliqué, regrettant le fait que la parole ait été seulement donnée dans ce documentaire à l’opposition radicale sénégalaise.

Au Burkina, +Aujourd’hui au Faso+ s’intéresse à la situation au Soudan, faisant état d’un lundi de fin de jeûne rouge-sang pour les Soudanais.

« Six mois après les émeutes de la faim et plus d’un mois après la chute du célèbre homme à la canne du Soudan, l’existant politique connaît une accélération brûlante avec le branle-bas de combat enclenché par les camarades du général Abdel Fattah Burhan », indique l’éditorialiste du journal.

En vérité, le règne kaki que tentent de perpétuer les ex-collaborateurs d’El Béchir qu’on appelle ça Révolution de palais ou coup d’Etat soft passe mal aux yeux des Soudanais qui en ont marre d’avoir vécu sous la férule durant 20 ans, rappelle le quotidien.

« Avec ce sang que vient encore de verser les soldats, c’est désormais une lutte à mort entre l’APS-l’ALC et le général Abdel Fattah et son quarteron de généraux », écrit l’éditorialiste sous le titre « Ramadan sanglant au Soudan: tiens, la soldatesque devient frileuse et méchante ! ».

En outre, +Aujourd’hui au Faso+ note que toutes les actions s’apparentent à des entourloupes des militaires pour garder un pouvoir, dont ils en jouissent depuis deux décennies, estimant que des jours sombres semblent s’amonceler sur le ciel soudanais.

Au Mali +L’essor+ indique que le Premier ministre malien , Boubou Cissé a présidé samedi dernier la cérémonie de mise en eau de la station de pompage de Kabala à Bamako.

Le projet d’alimentation en eau potable de la ville de Bamako à partir de la localité de Kabala a pour objectif d’assurer l’approvisionnement correct et durable en eau potable de la ville de Bamako et environs. Il porte sur la réalisation, en deux phases, d’une nouvelle station de production de 144 000 m3 d’eau potable par jour en phase I avec un doublement de cette quantité en phase II.

Selon le Premier ministre: »l’accès à l’eau potable est un droit humain, il est du devoir de l’Etat de garantir ce droit à tous les citoyens ».

D’un coût total de près de 170 milliards de FCFA, ce projet est financé par le Gouvernement malien en partenariat avec l’Agence française de développement, la Banque islamique de développement, la Banque européenne d’investissement, le Fonds koweïtien et la Banque ouest africaine de développement, selon le journal.

D’autre part, la publication rapporte que M. Cissé a eu jeudi à Bamako, des entretiens avec son homologue du Royaume de Norvège, Mme Erna Solberg, axés sur les moyens de renforcer la coopération entre les deux pays dans tous les domaines.

Et d’ajouter qu’au cœur des échanges figurent les questions sécuritaires, économiques et de développement, indique vendredi un communiqué de la Primature malienne, ajoutant que le Mali est inscrit parmi les 12 pays prioritaires de la coopération norvégienne dans le monde.

Un mémorandum d’entente sur la coopération existe entre les deux pays depuis le 14 décembre 2004. Il fut complété par un autre signé le 10 février 2011, rappelle le quotidien.

En Ethiopie, le groupe médiatique +FANA BC+ revient sur l’appel de la Présidente Sahle-Work Zewde à la diaspora éthiopienne résidant à Vancouver au Canada pour renforcer son unité et apporter sa contribution au développement de son pays d’origine.

«Nous devrons rester unis pour construire l’Ethiopie. Nous n’avons d’autre choix que de travailler ensemble pour construire notre pays», a lancé la présidente éthiopienne à l’adresse des représentants de la diaspora qui se sont engagés à ne ménager aucun effort pour contribuer au développement de l’Ethiopie, souligne +FANA BC+.

La présidente éthiopienne se trouve à Vancouver pour assister à la conférence mondiale «Women Deliver 2019», rappelle le média éthiopien.

A Djibouti, +La Nation+ s’intéresse au climat dans la Corne de l’Afrique et les pays voisins en rapportant que les prévisions climatiques consensuelles régionales pour la saison des pluies de juin à septembre 2019 font état d’une probabilité accrue de précipitations plus sèches que d’habitude sur une grande partie de l’Ethiopie, dans le sud-ouest de l’Erythrée, dans le Sud-Soudan, dans certaines parties de l’ouest du Soudan et dans certaines régions situées à la frontière entre le Soudan et l’Éthiopie , le nord et l’extrême ouest de l’Ouganda, l’ouest du Rwanda ainsi que les zones côtières du Kenya et de la Somalie.

Au Kenya, les principaux quotidiens rapportent mardi que plusieurs sites gouvernementaux ont été attaqués lundi par le groupe de pirates informatiques indonésien, Kurd Electronic Team.

Le National Youth Service (NYS), le Système intégré de gestion financière (IFMIS) figurent parmi les nombreux sites Web gouvernementaux attaqués lundi  dans la matinée par des pirates informatiques qui ont apposé leur logo sur les pages de destination, ce qui indique clairement qu’ils ont pris le contrôle des sites en question.

Parmi les sites Web concernés figurent aussi ceux de la Commission du service judiciaire (JSC), du Département de l’immigration, de la Commission de la viande du Kenya, du Ministère du pétrole, des Affaires des réfugiés, du Fonds national d’affectation spéciale pour l’environnement, du Département de la planification et du Comité technique de mise en œuvre du développement national, selon les médias kényans.

L’attaque survient à peine quelques années après qu’un pirate informatique indonésien, connu sous le nom de direxer, ait supprimé plus de 100 sites Web gouvernementaux, rappellent les journaux kényans.

Le pirate informatique fait partie d’un forum de sécurité en ligne indonésien appelé Forum Code Security, qui a supprimé les sites Web à la suite de didacticiels du forum.

Au Rwanda, le journal +Taarifa+, sous le titre « Le Rwanda, RDC et l’Angola : une nouvelle alliance régionale », écrit que les trois résolutions signées vendredi à Kinshasa entre le président rwandais Paul Kagame et ses homologues congolais et angolais pour renforcer l’axe RDC-Angola-Rwanda ont ouvert un nouveau chapitre dans les relations de coopération entre les trois pays voisins, historiquement marquées par des tensions politiques et querelles diplomatiques.

« Les présidents Tshisekedi, Lourenço et Kagame, qui se sont réuni pour la première fois sous un même toit, ont signé un communiqué conjoint historique établissant une alliance régionale triangulaire », souligne le média anglophone, indiquant que les trois chefs d’Etat sont parvenus à rétablir la sécurité dans la région en éradiquant les groupes armés présents dans la région des Grands Lacs et à intensifier les échanges économiques et commerciaux pour accélérer le développement de la sous-région.

Les trois chefs d’Etat se sont réuni lors d’un mini-sommet tenu à l’occasion des obsèques d’Étienne Tshisekedi, le père de l’actuel président de la République Démocratique du Congo, ancien premier ministre et père de la démocratie congolaise, ajoute la publication électronique.

Sur un autre registre, le quotidien +The New Times+ rapporte que les villes de Kigali et de Paris ont signé un accord de coopération multidimensionnelle portant sur plusieurs domaines, notamment la protection de l’environnement, l’innovation, les services publics, le développement urbain et la promotion de la culture et les sports.

Signé entre la maire de la ville de Kigali, Marie-Chantal Rwakazina, et son homologue parisienne, Anne Hidalgo, l’accord vise à renforcer l’échange des expériences et des bonnes pratiques entre les responsables des deux villes, indique le journal.

Citant la maire de Kigali, le groupe médiatique note que « la capitale rwandaise a beaucoup à apprendre de Paris, particulièrement en ce qui concerne le développement urbain durable et la collecte de fonds auprès du secteur privé pour financer les services de soutien social et les projets générateurs de revenus.

Dans la même catégorie