MAP Dar Es Salaam: Décoration des membres du CPS de l’UA à l’occasion du 20ème anniversaire du Conseil, dont le Maroc ANP Le chef de l’Etat reçoit l’association des chefs traditionnels du Niger ANP La Communauté Universitaire de Diffa visite le centre numérique communautaire Shimodouram MAP Dar Es Salaam: Le CPS de l’UA réaffirme le respect de l’intégrité territoriale des États, la Primauté du Conseil de Sécurité de l’ONU et le lien Paix, Sécurité, Stabilité et Développement AIP Le ministre Laurent Tchagba très satisfait des retombées du Forum mondial de l’eau 2024 AIP La CGECI souhaite un développement de la coopération ivoiro-suisse à travers le secteur privé ANP Fin de la visite terrain du Ministre de la santé publique dans la région de Maradi MAP L’initiative atlantique de SM le Roi offre des « alternatives de croissance » au Sahel (think tank américain) AIP Le ministère de la Femme reçoit des équipements pour renforcer la lutte contre les violences basées sur le genre AIP Le ministre Adama Diawara échange avec ses homologues du Maroc et du Congo pour l’amélioration du système d’enseignement supérieur

Revue de la Presse Quotidienne Internationale Africaine (RPQI-Afrique)


  6 Juin      68        revue de presse (625),

 

Dakar, 06/06/2019 (MAP) – Le dialogue national au Sénégal, la coopération entre le Gabon et le Tchad, le secteur aérien au Burkina Faso et la situation sécuritaire au Mali sont les principaux sujets qui attirent l’attention de la presse africaine de ce jeudi.

Au Sénégal, +Dakar Times+ écrit sous le titre « Dialogue national : heurts, leurres et lueurs », que l’appel au dialogue national lancé par le président Macky Sall au lendemain de sa victoire sans appel à l’élection présidentielle du 24 février dernier ne pouvait, en aucune façon, être un long fleuve tranquille pour l’opposition, car il a été suivi aussitôt par un remue-ménage dans les états-majors des partis politiques.

Pendant que chez les uns c’était le branle-bas de combat, chez les autres, c’était le signal longtemps attendu pour entrer dans les bonnes grâces du pouvoir, estime le journal, ajoutant qu’à l’arrivée, le président Macky Sall a bien conforté sa position de maître du jeu face à une opposition décidément divisée, incohérente et incorrigible.

Par ailleurs, la presse locale revient largement sur l’affaire de gestion du pétrole au Sénégal, suite à un documentaire réalisé par la chaîne britannique BBC.

+Le Soleil+ écrit dans ce sens que « suite à la diffusion du reportage de la BBC Panorama intitulé ‘Sénégal scandale à 10 milliards de dollars’, le gouvernement a tenu une sortie officielle en vue d’apporter des démentis sur la production journalistique.

« Ce reportage manifestement tendancieux porte de graves allégations sur la gestion des ressources pétrolières », indique Ndeye Tické Ndiaye Diop, la ministre porte-parole du gouvernement lors d’une conférence de presse tenue mercredi, fait savoir la publication.

« Le chiffre surréaliste de 10 milliards de dollars que l’Etat du Sénégal aurait perdu dans le pétrole ne reflète pas la réalité », dit-elle avant d’ajouter qu’ »en phase d’exploration, toutes les pratiques sont exonérées de taxe. En plus, l’argent du pétrole ne sera pas disponible avant les trois prochaines années ».

Au Gabon, +l’Union+ indique que le Président gabonais, Ali Bongo Ondimba, a reçu, mercredi au Palais présidentiel, son homologue, le Président de la République du Tchad, Idriss Deby Itno dans le cadre d’une visite de travail et d’amitié.

Au cours de leur entretien les deux dirigeants ont évoqué notamment les questions sécuritaires sur le plan continental, les questions d’actualité dans la sous-région notamment celles liées au fonctionnement de la Communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC) sur le plan économique et financier, ainsi que les sujets d’intérêt commun, souligne la publication..

Le président Idriss Deby, poursuit le quotidien, a déclaré être heureux de retrouver son frère et ami le Président Ali Bongo et réconforté de le voir en bonne santé.

Sur un autre registre, la presse indique que le gouvernement gabonais vient de signer un protocole d’accord portant sur le financement des travaux d’aménagement des voiries urbaines de Libreville, Akanda et Owendo dans le cadre du projet d’aménagement du territoire.

Paraphé, début de semaine à Madrid, par les responsables de Banco Santander et d’United Kingdom Export Finance (UKEF) et le ministre de l’Équipement, Arnauld Calixte Engandji Alandji et celui de l’Économie, Jean-Marie Ogandaga, cet accord finance le projet de réhabilitation en deux phases de 80 km de voiries.

Au Burkina Faso, +Sidwaya+ rapporte que le gouvernement burkinabè entend développer son secteur aérien, en s’attachant les services d’un partenaire américain spécialisé dans le secteur aéronautique et aérospatial « African global development ».

Ainsi, le journal étatique indique que le ministre burkinabè des Transports, Vincent Dabilgou et les responsables de l’entreprise américaine ont signé, mercredi à Ouagadougou, un mémorandum d’entente dans ce sens.

Citant le directeur d’ »African Global development », Phil Smartt, le quotidien estime qu’il y aura de profonds changements à Air Burkina, précisant que l’entrepreneur américain a proposé une nouvelle flotte composée de six Airbus, dont trois A320 NEO avec une portée de 6 300 Km et trois A321 NEO avec une portée de 7 400 km, trois Embraers ERJ145 de 2873 km de portée et trois Cessna Grand Caravan avec une capacité de 10 à 14 passagers.

Il a également proposé, ajoute la publication, un autre avion Airbus ACJ319 qui pourrait être loué à l’heure à des prix étudiés uniquement pour le transport des chefs d’Etat et des grandes personnalités.

En outre, M. Smartt, relayé par +Sidwaya+ a fait savoir que, dans le cadre de ce projet, il est prévu deux vols quotidiens vers l’Europe, outre l’acquisition de 12 à 14 autres avions, l’extension des routes principales de la compagnie Air Burkina afin d’inclure l’Afrique centrale, l’Afrique du Sud et le Moyen-Orient et le lancement de vols directs vers l’Amérique du Nord au départ de Ouagadougou.

Au Mali +L’essor+ indique qu’un gendarme a été tué et plusieurs autres blessés dans une attaque perpétrée, mercredi, par des hommes armés non identifiés à Tonka, localité située dans le Cercle de Goundam, région de Tombouctou au nord du Mali.

Des éléments de l’armée ont été dépêchés sur les lieux pour élucider les circonstances de l’attaque et retrouver d’éventuels assaillants et leurs complices.

D’autre part, le journal rapporte que le Premier ministre, Boubou Cissé, accompagné de plusieurs membres du Gouvernement, s’est rendu mercredi , à la Brigade fluviale de Bamako.

Sur place, il a constaté la saisie de 22 dragues ( engin flottant artisanal d’extraction aurifère). Le dragage est une pratique qui consiste à extraire de l’or situé dans le fond du fleuve. Il contribue fortement à la dégradation de la qualité de l’eau du fleuve en raison de l’utilisation de produits toxiques tels que le mercure, le cyanure et met en danger les vies humaines et celles des animaux.

Dans la nuit du mardi 4 juin à mercredi, les forces de sécurité ont procédé à l’arrestation de 20 individus qui opéraient illégalement sur les berges du fleuve Niger dans la ville de Bamako.

Au Ghana, +Daily Graphic+ s’intéresse à la création du Fonds de développement de Zongo (ZDF) qui s’inscrit dans le cadre de la volonté du gouvernement ghanéen d’assurer l’inclusion et l’équité sociale, notant que c’est la première fois dans l’histoire politique du pays qu’une allocation budgétaire soit attribuée pour le développement des Zongos.

Ce fonds intervient dans le cadre du programme d’Autonomisation des moyens de subsistance contre la pauvreté, lancé récemment par le gouvernement, précise la publication.

Son confrère, +Ghanaian Times+ indique que le président Nana Akuffo-Addo participera à la 108e Conférence internationale du Travail qui se tiendra du 10 au 21 juin à Genève, en Suisse.

Au Kenya, les principaux quotidiens rapportent jeudi que Reporters sans frontières (RSF) a condamné l’attaque contre deux journalistes de KTN et leur chauffeur au lycée St Steven’s Girls, dans le comté de Machakos.

RFS a souligné, dans un communiqué relayé par les médis kényans, la nécessité de sensibiliser les étudiants aux droits des journalistes.

Les journalistes s’étaient rendus à un lycée pour enquêter sur des informations faisant état de la disparition d’un élève avant d’être attaqués par des élèves qui auraient été incités par le principal.

Selon RSF, l’attaque «rappelle aux autorités kényanes la nécessité de sensibiliser la nouvelle génération aux droits des journalistes».

Dans le même temps, RSF a noté que les journalistes kényans sont souvent victimes d’agressions physiques au cours de leur travail.

« Cette affaire grave de violences contre les journalistes est d’autant plus inquiétante qu’elle a eu lieu dans une école », a déclaré Arnaud Froger, responsable du bureau Afrique de RSF.

«Les enseignants devraient sensibiliser la jeune génération à l’importance des médias pour le débat démocratique et ne pas leur apprendre à haïr les journalistes. Nous appelons les autorités kényanes à entamer des poursuites exemplaires dans cette affaire afin d’envoyer un message clair à tous ceux qui sont enclins à attaquer le personnel des médias», a ajouté Froger, cité par les médias kényans.

En Ethiopie, le groupe médiatique +FANA BC+ s’intéresse à la réunion prévue jeudi entre le Premier ministre Abiy Ahmed et les professionnels du secteur de la justice, notamment les procureurs, les avocats et autres responsables.

Les questions liées aux réformes du secteur de la justice et les progrès réalisés, seront au centre de cette réunion, souligne le média éthiopien.

A Djibouti, +La Nation+ revient sur la lutte contre la contrebande en rapportant la saisie par la police nationale d’une grande quantité de cigarettes qui devait être introduite de manière illégale dans la capitale.

Le journal fait également état dans sa version électronique du démantèlement d’un réseau de falsification de documents administratifs. Deux suspects d’origine étrangère ont été arrêtés et sont soupçonnés de reproduire des permis de conduire et des actes de naissance, ajoute +La Nation+.

Dans la même catégorie