MAP C24: La Sierra Leone réaffirme son soutien à l’initiative marocaine d’autonomie MAP Sénégal: lancement à Dodji de l’’’African Lion 2024’’, un exercice militaire international MAP Mauritanie/BM: un financement de 36 millions de dollars pour renforcer la protection sociale AIP Hommage à Alassane Ouattara : Amadou Coulibaly salue la mobilisation des militants AIP La Banque mondiale exhorte les entreprises à soumissionner pour la mise en œuvre de son portefeuille pays AIP Prix africain de l’innovation en ingénierie 2024 : un Ivoirien par les finalistes AIP Des conventions de partenariat signées entre l’AGEFOP et des structures pour l’exécution de projets d’étude et de formations AIP Africa CEO Forum : une délégation de haut niveau du groupe MTN échange avec le Premier ministre ivoirien AIP Une banque panafricaine réitère sa volonté de promouvoir l’entrepreneuriat et l’innovation sur le continent APS SENEGAL-COOPERATION / Ousmane Sonko a reçu en audience les ambassadeurs de quatre pays

Revue de la Presse Quotidienne Internationale Africaine (RPQI-Afrique)


  1 Juillet      35        revue de presse (625),

 

Dakar, 01/07/2019 (MAP) – La lutte contre le trafic de drogue au Sénégal, la Coupe d’Afrique des Nations de football, la visite d’Etat du président rwandais au Botswana et le sommet des chefs d’Etats et de gouvernement de la CEDEAO à Abuja, sont les principaux sujets commentés et développés par la presse africaine parue lundi.

Au Sénégal, +Dakar Times+ rapporte sous le titre « près d’une tonne de cocaïne d’une valeur d’environ 200 milliards FCFA saisie par la douane sénégalaise, les suspects identifiés ! », que la douane sénégalaise a mis la main, la semaine dernière, sur une importante quantité de drogue, estimée à 238 kg, d’une valeur de 14 milliards FCFA, selon les estimations faites.

Samedi dernier, 750 kg ont été saisis au port de Dakar d’une valeur évaluée à près de 200 milliards FCFA, ajoute la même source.

« Sénégal/Kenya : défaite interdite aux Lions », titre à la Une +L’AS+, qui écrit que le Sénégal affronte aujourd’hui le Kenya pour le compte de la troisième journée du groupe C de la Coupe d’Afrique des Nations de football.

Jour de vérité pour l’équipe nationale de football du Sénégal qui disputera une rencontre capitale, après sa défaite lors de sa dernière sortie devant l’Algérie, indique le journal, notant que l’équipe devra non seulement gagner, mais surtout montrer un visage plus reluisant.

Dans l’actualité internationale, +Le Soleil+, qui titre « Trump-Kim à Panmunjom : coup de communication ou pas de géant vers la paix ? », souligne que le troisième rendez-vous entre Donald Trump et Kim Jong Un dimanche à la frontière intercoréenne a été riche en symboles, mais il divise sur sa portée.

« Correspond-il à un simple coup de communication ou au contraire est-ce un pas de géant vers la paix ? La rencontre, concrétisée au lendemain d’une invitation surprise du président américain au président nord-coréen a réveillé l’attention général pour le duo », estime le journal, relevant que cet intérêt s’était émoussé depuis l’échec de leur deuxième sommet à Hanoï en février dernier pour cause de désaccord sur la dénucléarisation du Nord.

Au Kenya, les principaux quotidiens rapportent les résultats d’une enquête qui fait ressortir que la majorité des Kényans estiment que le coût de la vie élevé, la corruption endémique, le chômage et une gouvernance médiocre étaient les principaux problèmes du pays.

Les résultats de l’enquête réalisée par Infotrack et publiée dimanche montrent que 53% des personnes interrogées estiment que le pays suivait un chemin dangereux.

Concernant le problème le plus grave auquel le Kenya est confronté, 55% des personnes interrogées ont pointé du doigt un coût de la vie élevé, 33% une corruption endémique et 18% le chômage, alors que 10,9 pc citent une mauvaise gouvernance et 10 pc la pauvreté.

Le tribalisme et la médiocrité des infrastructures représentaient chacun 3% et les grandes dettes extérieures du pays vis-à-vis des donateurs s’élevaient à 4%.

L’enquête montre également que 53% des Kényans estiment que le pays se dirige dans la mauvaise direction, alors que seulement 34% pensent le contraire.

En Côte d’Ivoire, « Le Jour plus » titre « Côte d’Ivoire-Namibie, aujourd’hui/ Kamara Ibrahim, coach des Eléphants : Je vais faire des changements / Serge Aurier : Nous ferons tout pour la qualification ».

Le journal écrit que les Eléphants auront à gagner le match qui les opposera à la Namibie pour pouvoir se qualifier aux huitièmes de finale après le revers subi contre le Maroc en deuxième match du groupe D de la CAN 2019.

Sur un autre registre, « Le Nouveau Réveil » titre « Réforme de la CEI : Voici ce que le Gouvernement et ses alliés ont signé », indiquant que le gouvernement, la société civile et les partis de l’opposition sans le PDCI (Parti démocratique de Côte d’Ivoire) et Ensemble pour la démocratie et la souveraineté (EDS) ont signé, mercredi, le « rapport final du dialogue politique » sur la réforme de la Commission électorale indépendante (CEI) comportant des points d’accord et des points de divergence à transmettre au Chef de l’Etat, Alassane Ouattara.

Cette étape, selon le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, marque « la phase finale et importante du processus de dialogue qui a permis d’avoir une douzaine de rencontres cumulées entre partis politiques, société civile et le gouvernement » sur la question de la réforme de la CEI.

Au Rwanda, le quotidien +The New Times+ s’attarde sur la visite d’Etat de 48 heures effectuée ce weekend par le président rwandais au Botswana à l’invitation de son homologue Mokgweetsi Masisi, soulignant que cette visite « historique » ouvre une nouvelle page dans les relations de coopération entre les deux pays.

Le journal écrit que l’accord-cadre signé entre les deux pays lors de cette visite permettra de « promouvoir le dialogue politique et d’élargir les perspectives de la coopération bilatérale dans les domaines de la sécurité, du commerce, de l’investissement, de la santé, du tourisme et de l’innovation ».

Citant une déclaration du chef d’Etat botswanais, la publication note que le Botswana souhaite bénéficier de l’expérience rwandaise en matière d’innovation et du développement socio-économique.

Le journal +RNA+ écrit que le renforcement des relations de coopération entre le Rwanda et les Pays-Bas a été au centre des entretiens, samedi à Kigali, entre le premier ministre rwandais, Edouard Ngirente, et l’ambassadeur néerlandais à Kigali, Frédérique De Man.

Le journal souligne que « cette entrevue a été l’occasion d’échanger les vues sur les réalisations du Rwanda en matière de développement et d’explorer les moyens à même de raffermir les relations de coopération multiforme entre Kigali et Amsterdam et d’en élargir les perspectives ».

« Le gouvernement néerlandais est déterminé à approfondir son partenariat avec le Rwanda et à accompagner les progrès remarquables réalisés dans le pays dans le cadre de ses ambitions de développement », note le média citant le diplomate néerlandais.

Au Ghana, +Daily Graphic+ s’intéresse à l’adoption du nom « Eco » pour désigner la future monnaie unique de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), dont le lancement est programmé pour 2020.

Les chefs d’Etats et de gouvernement de la CEDEAO, réunis samedi à Abuja, ont adopté formellement le nom d' »Eco » pour le projet de monnaie unique en Afrique de l’Ouest, selon la déclaration finale de cette rencontre entre représentants des 15 pays membres de l’organisation, fait savoir la publication, notant que cette monnaie unique sera adoptée graduellement en commençant par les pays qui atteignent les critères de convergence.

Côté sport, +Ghanaian Times+ rapporte que le Cameroun et le Ghana se sont quittés sur un score vierge, samedi à Ismaïlia, au terme d’un match pauvre en occasions.

Un résultat qui met le Ghana dans une situation délicate, avec seulement 2 points dans le groupe F, précise la publication.

Au Gabon, +L’union+ indique que le Gabon a remporté le deuxième prix du Best african mobil application (BAMA) lors de la 4e édition du Salon international des technologies de l’information et de la communication Africa, tenue récemment à Tunis.

Et d’ajouter que c’est une victoire rendue possible grâce à l’application « Mbab’Ening », qui signifie « bien-être » en langue fang, conçue et développée par trois étudiants de l’Institut africain d’informatique (IAI), notant que cette application permet d’améliorer le système national d’information de santé, et fait dans la prévention en cas d’accident vasculaire cérébral (AVC) et de la circulation au Gabon.

Son confrère +Gabon Matin+ écrit sous le titre « Travaux publics : relance des activités » que restées longtemps en léthargie, les régies et les subdivisions des travaux publics devraient reprendre du poil de la bête après réception, il y a quelques jours, des engins lourds destinés au développement du secteur de la route.

Pour la publication, l’embellie, déjà perceptible sur nombre de tronçons routiers à Libreville et à l’intérieur du pays, est appelée à se renforcer dans les jours à venir.

Dans la même catégorie