APS MALI-AFRIQUE-MUSIQUE/NECROLOGIE / Décès de Toumani Diabaté, illustre joueur de kora (famille) APS SENEGAL-SANTE / Il faut “réorienter la réponse au VIH”, préconise Maguette Ndoye Ndiaye APS SENEGAL-PECHE-EMIGRATION / Aïssatou Mbodj invite les pêcheurs à rester au Sénégal APS SENEGAL-ECONOMIE-EQUIPEMENTS / Fatou Diouf réitère la volonté de l’État de moderniser la pêche artisanale APS SENEGAL-HYDRAULIQUE -GOUVERNANCE / Distribution de l’eau : l’Etat invité à publier le contrat d’affermage signé avec le Groupe Suez ANP Niger: Présentation au Drapeau de 1010 élèves gardes nationaux de la promotion 2023 MAP Sénégal : Mission multisectorielle du Club Afrique Développement AIP Dr Edouard Fonh-Gbéi, l’ingénieur chevronné de la géoinformation (Portrait) MAP RCA: Les besoins humanitaires aggravés par les conflits dans les pays voisins (ONU) AIP Les acteurs de l’industrie planchent sur les enjeux stratégiques de la souveraineté industrielle

REVUE DE PRESSE : L’actualité politique domine les titres affichés par les journaux dans les kiosques à journaux


  25 Juin      2        Médias (2952),

 

Abidjan, 25 juin 2024 (AIP)- L’actualité politique, notamment le meeting du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) à Soubré et la présence du ministre Amédé Koffi Kouakou à la cérémonie d’investiture du chef du village de Blindouaguié dans la région de la Nawa, domine les titres affichés par la plupart des quotidiens ivoiriens ce mardi 25 juin 2024 dans les kiosques à journaux.

« Présidentielle 2025/meeting du président du PDCI-RDA à Soubré », barre le quotidien Dernière Heure, relevant quelques bouts de phrases du président Tidjane Thiam en direction du parti au pouvoir, le RHDP.

Pour son confrère, le Matin, « Que propose le PDCI aux ivoiriens ? » en ce qui concerne les questions du terrorisme, de la cherté de la vie, de l’emploi jeune, du changement climatique, etc.

Le Mandat, lui, estime qu’entre « Thiam-Amédée : la bataille de Soubré se déporte à Hiré ».

Le quotidien l’Expression, proche du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP, au pouvoir), fait savoir que : « Après la sortie manquée de Thiam dans la Nawa, le maire de Soubré rétablit la vérité » dans une interview qu’il lui a accordée.

L’Avenir, pour sa part, relève les critiques « malveillantes » sur l’indice de développement humain, en mettant en manchette que « le PDCI-RDA et le PPA-CI aveuglés par l’aigreur et la mauvaise foi ».

Son confrère, Le Patriote, également proche du RHDP, révèle, concernant les questions d’« Education, routes et santé dans la Nawa, la vérité que Thiam refuse de voir ».

La Voie originale, quotidien proche du Parti des peuples africains Côte d’Ivoire (PPA-CI, opposition), s’intéresse, lui, au débat sur l’article 185 nouveau du code pénal. « Honorable Augustin Dago Kouassi : il appartient à l’opposition de se battre pour la reconquête des libertés et du pouvoir d’Etat », rapporte-t-il à sa Une en citant l’élu.

Le Nouveau Réveil est revenu, quant à lui, sur l’état de la nation fait par le chef de l’Etat le 18 juin 2025 devant les parlementaires réunis en congrès à Abidjan et la présidentielle 2025. « Ce miroir qui joue des tours à Ouattara », a-t-il affiché. Son confrère, L’Inter, concernant la politique nationale, la présidentielle 2025, « ce qui n’a pas été dit » par le président de la République dans son message du 18 juin 2024.

Le quotidien RHDP News affiche l’hommage des femmes au président Alassane Ouattara quand il a affiché : « Hommage des femmes à ADO. Merci à Nasséna Touré et à Harlette Badou ! ».

« En ligne tous responsable », rapporte le quotidien Fraternité Matin qui a fait un focus sur la campagne nationale contre la désinformation lancée par le ministère de la Communication lundi 24 juin 2024 à Abidjan, et ajoute que « le gouvernement déclare la guerre à la désinformation numérique ».

Sur le même sujet, le quotidien Abidjan 24 barre : « Le Premier ministre Beugré Mambé invite chaque ivoirien à jouer un rôle actif ».

L’Essor, sur l’affaire de la présumée démission du directeur général des Impôts, Sié Ouattara Abou, relève que « Le collectif des syndicats se confond en excuses ». Quant à son confrère, Le Rassemblement, il s’intéresse à ce qui se passe au Burkina. « Le putschiste Traoré se fout des burkinabés », titre-t-il.

Ses autres confrères, Le Sursaut, Notre voie, Générations nouvelles et Soir info, ont évoqué d’autres sujets socio-économiques, notamment la suppression de l’attestation villageoise dans la délivrance des titres fonciers, la transformation locale des produits agricoles, le tarif de l’électricité, la cherté de la vie et un fait divers survenu dans la commune de Koumassi

Dans la même catégorie