MAP Dakhla: Appel à renforcer la dynamique de l’innovation en Afrique face aux crises mondiales APS Le président Sall préconise un programme de réhabilitation des anciens établissements scolaires publics APS Le Parlement de la CEDEAO veut que justice soit rendue à Amy Ndiaye Gniby APS Violences faites aux femmes : Macky Sall prône « l’application de toutes les mesures prises, depuis 2012 » APS Macky Sall réclame une application rigoureuse du contrôle de légalité des actes des collectivités territoriales APS MTN : 37 districts ciblés pour une distribution de masse de médicaments APS La dernière borne de la frontière terrestre sénégalo-malienne posée MAP Compétences en Afrique: Nécessité d’une approche tournée vers l’avenir (Oxford Economics) MAP Dakhla: Réélection de Driss Guerraoui à la tête du FAAIE MAP Rwanda: la ministre de l’Environnement souligne l’importance de l’économie circulaire

Rodéric Dèdègnonhou représente le Bénin dans le Jury du prix de la critique africaine aux JCC


  30 Octobre      57        Arts & Cultures (2356), Cinéma (292),

   

Porto-Novo, 30Oct.2018 (ABP) – Le président de l’Association Bénin ciné médias (ABCM), Rodéric Dèdègnonhou, est retenu parmi les membres de Jury du Prix de la Critique Africaine intitulé ‘’Paulin Soumanou Vieyra’’ aux Journées Cinématographiques de Carthage (JCC), du 3 au 10 novembre 2018 à Tunis, a renseigné, un communiqué de presse de la Fédération Africaine de la Critique Cinématographique (FACC).
Ils sont au total cinq (5) critiques membres de la Fédération Africaine de la Critique Cinématographique (FACC), sélectionnés suite à un appel à candidature pour constituer le jury du Prix de la Critique Africaine ‘’Paulin Soumanou Vieyra’’ au cours des Journées Cinématographiques de Carthage (JCC), du 3 au 10 novembre 2018 à Tunis.
Il s’agit de Oumy Régina Sambou du Sénégal, Samir Ardjoum de l’Algérie-France, Pélagie N’gonana du Cameroun, Ahmed Gasmi de la Tunisie et Rodéric Dèdègnonhou du Bénin.
Ces membres de jury, au cours de la cérémonie officielle de clôture de cette rencontre, auront pour mission de décerner le Prix de la Critique Africaine ‘’Paulin Soumanou Vieyra’’ au meilleur long métrage africain de fiction sélectionné dans la compétition officielle.
Par ailleurs, ledit communiqué en date du 12 octobre dernier, a précisé, que les membres de la Fédération Africaine de la Critique Cinématographique (FACC) seront également associés à d’autres activités des Journées Cinématographiques de Carthage (JCC).
Critique de cinéma et membre de la Fédération Africaine de la Critique Cinématographique (FACC), Rodéric Dèdègnonhou, est sélectionné au regard de ses efforts consentis dans la promotion et la diffusion du 07ème art au niveau du Bénin et des autres pays de la sous-région.
Rappelons que le Prix de la Critique Africaine intitulé ‘’Paulin Soumanou Vieyra ‘’ est un prix initié par la Fédération Africaine de la Critique Cinématographique (FACC) et attribué par un jury de critiques dans l’objectif, d’encourager un cinéma de bonne facture artistique.
Décerné pour la première fois au Festival Panafricain du Cinéma et de la Télévision de Ouagadougou (FESPACO) 2013 au Nigérian Newton Aduaka pour son film’’ One man’s show’’, ce prix a été relancé en 2016 par la FACC.
Au LuxorAfrican Film Festival (Laff) de 2016, le Prix de la Critique Africaine est remporté par le Marocain Hicham Lasri pour son film’’ Straveyour Dog ‘’. La même année aux Journées Cinématographiques de Carthage (JCC) à Tunis, ce prix est décerné au film ‘’Clash’’ de l’Egyptien Mohamed Diab. ‘’ Les hommes d’argile’’ du Marocain Mourad Boucif en est le lauréat au Festival International du Film Transsaharien de Zagora en 2016.
Au FESPACO 2017 au Burkina Faso, c’est au Marocain Saïd Khallaf que revient le prix de la FACC avec son film ‘’A mile in myshoes’’ également étalon de Bronze de Yennenga. Au Durban International Film Festival (Afrique du Sud) le jury de la Critique Africaine a décerné son Prix au film « Serpent » de la Sud-africaine Amanda Evans, aux JCC (Tunisie) de la même année, le film ‘’Le train de sel et de sucre’’ du Mozambicain Licinio Azevedo a été primé. Au Festival de Zagora (Maroc) en 2017, le long métrage ‘’Tant qu’on vit ‘’ de Dani Kouyaté du Burkina Faso a été récompensé.
ABP/RAD/CG

Dans la même catégorie