ACI Handball: Younès Tatby confirmé comme sélectionneur des Diables rouges séniors dames jusqu’en 2024 MAP Le Complexe Mohammed VI, « un joyau sportif » et « une infrastructure unique en Afrique » (Journal malien) MAP Bulletin d’informations économiques africaines 1/3 AIP Première journée portes ouvertes au lycée Thanry: Des résultats « non reluisants » (Proviseur) AIP 250 kits scolaires remis pour la réinsertion scolaire d’enfants à Aboisso ANG Governação/José Medina Lobato é o novo Presidente da CMB MAP Sommet sur les infrastructures en Afrique: appel aux investisseurs et partenaires à soutenir les États membres de l’UA dans la collecte des ressources nécessaires (Déclaration de Dakar) MAP Sénégal: le deuxième Sommet sur le financement des infrastructures en Afrique sanctionné par la « Déclaration de Dakar » MAP Maroc-Mauritanie : signature à Agadir d’un protocole spécifique relatif aux actions de coopération en matière de recherche halieutique MAP Marrakech : Des artisanes et entrepreneures issues du Niger et du Mali visitent le Centre d’éducation et de formation de la femme

Rwanda: la ministre de l’Environnement souligne l’importance de l’économie circulaire


  7 Décembre      13        Economie (17251), Environnement/Eaux/Forêts (5012),

   

Kigali, 07/12/2022 (MAP) – La transition vers une économie circulaire permettra aux pays africains de conjuguer leurs efforts de développement, la question de la protection de l’environnement et la lutte contre le changement climatique, a affirmé, mercredi à Kigali, la ministre rwandaise de l’Environnement Jeanne d’Arc Mujawamariya.

Dans une allocution lors de la cérémonie d’ouverture du Forum mondial de l’économie circulaire 2022, tenu du 7 au 8 décembre dans la capitale rwandaise, la ministre a a indiqué que la transition vers une économie circulaire permettra aux pays africains, en plus de mettre en oeuvre leur agendas de développement et de créer la richesse et de l’emploi, de protéger l’environnement et de lutter contre les changements climatiques, notant que cette opération nécessite des transformations profondes dans les chaînes de valeur qu’aucun pays ou organisation ne peut réaliser de manière individuelle.

Intervenant lors d’un panel sur « le rôle des alliances mondiales et régionales dans le développement des politiques nationales de l’économie circulaire », la ministre rwandaise a expliqué que le caractère interconnecté des chaînes de valeur mondiales fait que chaque mesure prise au niveau national ait des répercussions sur le reste des pays du monde, insistant sur l’impératif de tirer profit de cette interconnexion à travers la mise en place de partenariats entre les pays développés et ceux en développement, entre les secteurs public et privé, ainsi qu’entre les milieux académiques et la société civile.

Elle a également souligné que les défis rencontrés par les pays du monde en vue de réaliser la transition vers une économie circulaire globale nécessite de mener des actions dans le cadre d’une coopération et de partenariats pour un meilleur échange des bonnes pratiques et des enseignements.

« Ce genre de partenariat nous donne l’occasion de partager les connaissances, les expériences, la technologie, ainsi que les ressources financières, en vue de soutenir une transition globale d’une économie linéaire vers une économie circulaire durable, » a-t-elle conclu.

Le Forum qui est organisé pour la première fois en Afrique, connaît la participation de nombreux entrepreneurs, décideurs politiques et experts africains et étrangers, afin de présenter les meilleures solutions de l’économie circulaire.

Il vise également l’examen des moyens pour les sociétés africaines de tirer profit des nouvelles opportunités afin de devenir compétitives dans le domaine de la transition vers des énergies à émissions faibles et capables de s’adapter au climat.

Organisé par l’Alliance africaine pour l’économie circulaire, le Réseau africain de l’économie circulaire et le Fonds finlandais de l’innovation SETRA, en coopération avec des partenaires internationaux, l’événement a pour objectif d’assimiler les enseignements appris du continent africain et du Sud pour une économie mondiale plus résiliente et plus respectueuse de l’environnement.

Les travaux du Forum sont principalement axés sur le rôle de l’économie circulaire dans la réduction des émissions des gaz à effet de serre, le soutien de l’adaptation au changement climatique et la protection de la biodiversité.

Dans la même catégorie