APS KAFFRINE : UN CANDIDAT AU BAC EXCLU POUR USAGE DU TÉLÉPHONE APS FATOU KINÉ DIAKHATÉ, UN NOUVEAU DÉPART AVEC L’ART-THÉRAPIE GNA Government to install robust systems to stem threats at Ghana’s frontiers GNA Government make strides in road construction GNA Residents of Chorkor sensitized on gender-based violence GNA Three Ghanaians emerged winners in 2021 Women in Agribusiness Awards APS CM2022 : LES REQUINS BLEUS JOUERONT LEUR PREMIER MATCH À MINDELO EN SEPTEMBRE (SÉLECTIONNEUR) APS LA COUR SUPRÊME SE VEUT « TRÈS ATTACHÉE À L’ACCÈS AU DROIT » (PREMIER PRÉSIDENT) APS GCO DIT AVOIR PRODUIT 362. 000 TONNES DE SABLES MINÉRALISÉS AU COURS DU PREMIER SEMESTRE 2021 APS THIÈS : AUTORITÉS ACADÉMIQUES ET ADMINISTRATIVES SATISFAITES DU DÉMARRAGE DU BAC

SAINT-LOUIS : MOUSSA BALDÉ INAUGURE UN CENTRE DE PERFECTIONNEMENT POUR ACTEURS AGRICOLES


  12 Juillet      55        Agriculture (2229), Economie (12696),

   

Dakar, 11 juil (APS) – Le ministre de l’Agriculture et de
l’Equipement rural, Moussa Baldé, a procédé jeudi à l’inauguration du
Centre d’initiation et de perfectionnement pour les métiers de
l’agriculture (CIPA) de Saint-Louis, dont l’objectif est de contribuer
à la formation des jeunes dans le domaine agricole, a constaté l’APS.

La cérémonie d’inauguration de la nouvelle structure s’est déroulée en
présence de l’ambassadeur de Corée du Sud au Sénégal, Wonsok Choi, et
de l’adjoint au gouverneur de Saint-Louis en charge du développement,
Khadim Hann.

Les directeurs de la SAED, la société d’aménagement des terres du
delta du fleuve Sénégal, ainsi que le directeur régional du
développement rural (DRDR) ont également assisté à la cérémonie.

Selon le ministre de l’Agriculture, ce centre réalisé grâce à l’appui
de la coopération coréenne, devrait permettre à ses pensionnaires de
bénéficier de « curricula utiles pour leur insertion dans le tissu
économique » local, dans une région caractérisée par ses grandes
potentialités en matière agricole.

Le Centre d’initiation et de perfectionnement pour les métiers de
l’agriculture est « une infrastructure moderne dotée de toutes les
commodités » pour la formation dans les métiers de l’agriculture, a
relevé le ministre.

Il peut accueillir 120 élèves, dont 60 en formation initiale et 60
autres en formation continue, a précisé Moussa Baldé.

Le ministre de l’Agriculture a donné en exemple la Corée du Sud, qui a
selon lui mis l’accent sur la formation, option ayant permis à ce pays
asiatique d’atteindre l’autosuffisance alimentaire.

Le Sénégal « a beaucoup à apprendre de cette expérience », a noté Moussa Baldé.

Auparavant, M. Baldé et l’ambassadeur de Corée du Sud avaient procédé
au lancement des travaux de 600 hectares de culture rizicole, suivi de
la pose de la première pierre d’un centre multifonctionnel dont
l’érection, dans le département de Podor, a nécessité des
investissements de l’ordre de « 4 milliards » de francs CFA.

L’ambassadeur de Corée du Sud a salué « la coopération exemplaire »
liant son pays au Sénégal dans « plusieurs domaines », dont
l’agriculture, estimant que l’inauguration de ce centre destiné à
former les acteurs de l’agriculture et à améliorer leurs connaissances
en matière de techniques agricoles « en est une illustration ».

De cette manière, le Centre d’initiation et de perfectionnement pour
les métiers de l’agriculture est appelé à booster le développement de
la région de Saint-Louis, en contribuant notamment au renforcement de
ses « capacités institutionnelles ».

La Corée du Sud, a-t-il dit, aide le Sénégal à faire du secteur
agricole le « moteur » de son développement économique, en partant d’un
« partenariat riche et diversifié entre les deux pays ».

« Notre pays s’est engagé à accompagner le Sénégal sur la voie de
l’émergence, pour contribuer à la mise en œuvre du plan Sénégal
émergent (PSE) », a dit le diplomate coréen.

BD/BK

Dans la même catégorie