AIP L’AIP remporte deux prix au Grand Prix FAAPA 2021 AIP La journée de l’entreprenariat féminin célébrée à Abidjan APS LES INVESTISSEMENTS DES ENTREPRISES CHINOISES EN AFRIQUE ESTIMÉS À 43 MILLIARDS DE DOLLARS EN FIN 2020 (LIVRE BLANC) AGP Guinée/Éducation : Pierre Kolié, 5ème de la République en sciences expérimentales au bac unique session 2020 plaide pour une bourse d’études à l’étranger AGP Guinée/Transition : Compte rendu du Conseil des Ministres AIP La Côte d’Ivoire s’offre 836 400 doses de vaccin Sinopharm pour lutter contre le covid-19 AIP La Suisse et la Côte d’Ivoire signent trois accords en matière de migration à Berne AIP Plus de 200.000 orphelins du Sida attendent d’être pris en charge en Côte d’Ivoire AIP Le Festival de l’électronique et du jeu vidéo d’Abidjan innove avec les Gaming Awards MAP Dakar: clôture de la 8e réunion du Conseil exécutif de la FAAPA par l’adoption du Plan d’action pour l’année 2022

Santé / « La pression a totalement diminué », dixit Jean Yaovi Daho


  20 Octobre      13        Santé (12175),

   

Porto-Novo, 20 oct. 2021 (ABP) – Le directeur départemental de la santé (DDS) du Couffo Jean Yaovi Daho a, au cours de la dixième réunion ordinaire de la Conférence Administrative Départementale (CAD), tenue ce mercredi à la salle de conférence de la préfecture d’Aplahoué, sous la présence effective du préfet Christophe Mègbédji, informé les membres de la CAD que la pression liée à la pandémie du covid-19 a totalement diminué.

« La flambée qu’on a connue à partir de juillet a commencé par régresser », a d’abord déclaré le DDS avant d’indiquer que les cas de contamination et de décès liés à la pandémie du covid-19 ont totalement baissé. Il a fait savoir que par le passé, le département enregistrait près de deux cent (200) cas de covid par semaine. Mais aujourd’hui, a-t-il précisé, le département tourne autour de trois à quatre cas par semaine.

Selon lui, des analyses faites pour la troisième vague de la pandémie ont permis de conclure que le virus s’adapte progressivement à la condition de vie humaine. Car, a-t-il expliqué, ceux qui ont contracté le virus au cours de la troisième vague, sont des gens qui n’ont présenté aucun signe contrairement aux deux premières vagues. En effet, il a invité ceux qui ne se sont pas faits encore vacciner ,à aller le faire pour toujours prévenir le mal. « Si jamais il doit y avoir une quatrième vague, ce sera plus dangereux. Comme il n’y a plus de tension, c’est le moment pour ceux qui ne sont pas vaccinés de le faire », a souhaité Jean Yaovi Daho.

En matière de couverture vaccinale, il a informé que le Couffo est le dernier département avec moins de 1% de taux de vaccination.

Dans la même catégorie