AIP La ministre Françoise Remarck s’engage à améliorer les conditions de travail de son personnel AIP Françoise Remarck promet de soutenir les initiatives culturelles pour dynamiser le secteur des arts MAP Niger: une personne tuée et cinq enlevées « par des bandits » près de la Libye (ministère de l’Intérieur) MAP Togo: levée de la suspension des accréditations pour la presse étrangère MAP Liberia : le FAD approuve un financement de 10 millions de dollars pour améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle MAP La CEDEAO lance officiellement ses programmes de promotion du genre et de l’égalité en Côte d’Ivoire AIP Digitalisation : La CIE primée au B2B digital 2024 pour ses avancées en intelligence artificielle AIP Adama Bictogo reçoit la nouvelle présidente du parlement de la CEDEAO MAP Rwanda: début de la campagne électorale pour la présidentielle et les législatives du 15 juillet MAP Cyclone Gamane: Madagascar a besoin de 124 millions de dollars pour la reconstruction

SAR la Princesse Lalla Hasnaa préside le Conseil d’Administration de la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l’Environnement


  21 Mai      8        Environnement/Eaux/Forêts (6673),

 

Fès, 21/05/2024 (MAP) – Son Altesse Royale la Princesse Lalla Hasnaa, Présidente de la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l’Environnement, a présidé, mardi à Fès, le Conseil d’Administration de la Fondation en présence de ses membres.

Dans Son allocution, Son Altesse Royale a mis en lumière les principales réalisations et les initiatives phares de la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l’Environnement au titre de l’année 2023.

SAR la Princesse Lalla Hasnaa a rappelé dans ce cadre Son engagement soutenu envers la jeunesse africaine à travers l’initiative African Youth Climate Hub (AYCH) lors de Son discours en ouverture de la première réunion annuelle de Haut Niveau du « Partenariat pour une éducation verte », organisée par l’UNESCO et le ministère de l’Éducation des Émirats arabes unis, en marge de la COP28.

Dans ce discours, Son Altesse Royale avait mis l’accent sur l’importance d’un partage équitable des données avec les pays du Sud, tout en appelant à des actions concrètes pour réduire la fracture numérique sur le continent africain.

Réaffirmant son rôle de Marraine de l’alliance de la Décennie des Nations unies pour les Sciences océaniques au service du développement durable, initiative chapeautée par la Commission océanographique intergouvernementale de l’UNESCO (COI- UNESCO), Son Altesse Royale avait annoncé dans ce discours plusieurs projets lancés par Sa Fondation, notamment lors du troisième dialogue des Fondations, tenu à Monaco en juin 2023.

Ces projets, complémentaires aux programmes déjà en place depuis de nombreuses années tels que le programme « Plages Propres » auquel se sont adossés « les Trophées Lalla Hasnaa Littoral Durable » et l’opération « Bharblaplastic », ont pour objectif de soutenir la communauté des étudiants universitaires africains dans la promotion de la connaissance des océans.

En collaboration avec le Centre International Hassan II de Formation à l’Environnement, ces projets se traduisent par la création de ressources de formation, principalement en ligne, destinées à être utilisées dans le cadre de la Décennie de l’Océan.

L’engagement de la Fondation dans le domaine de la décarbonation de l’économie nationale a aussi été un point clé du discours de Son Altesse Royale qui a évoqué les formations dispensées aux entreprises partenaires sur l’utilisation de l’outil de calcul du bilan carbone pour mesurer leurs émissions et les formations à la finance climatique destinées aux collectivités territoriales.

Le moment fort de l’allocution de Son Altesse Royale fut l’annonce aux membres du Conseil de l’inauguration du parc historique Lahboul à Meknès, un projet de restauration mené en collaboration avec divers partenaires de la Fondation.

Son Altesse Royale a conclu son allocution en remerciant chaleureusement tous les partenaires pour leur soutien continu et leur engagement indéfectible envers les initiatives environnementales portées par la Fondation, contribuant ainsi à un futur plus durable et équilibré.

Le Conseil d’Administration a arrêté les comptes, après l’avis du commissaire aux comptes qui certifie que les états de synthèse sont réguliers et sincères et donnent, dans tous leurs aspects significatifs, une image fidèle du résultat des opérations des exercices 2022 et 2023.

La Fondation Mohammed VI pour la Protection de l’Environnement a été créée en 2001 à l’initiative de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, afin de contribuer à la sensibilisation des citoyens aux questions cruciales de l’environnement.

La mission centrale de la Fondation est d’éduquer et de sensibiliser tous les publics à la protection de l’environnement. Elle cible en priorité la jeunesse, depuis le premier âge jusqu’aux étudiants, puis les citoyens, la société civile, les entreprises, l’administration, les collectivités territoriales, l’université et la recherche.

La Fondation dispose d’équipes dédiées à ses nombreux programmes, et du Centre international Hassan II pour la Formation à l’Environnement, son bras académique qui se positionne stratégiquement en accord avec l’approche éducative de la Fondation pour, par et autour de l’environnement, plaçant ainsi l’Education au développement durable au cœur de ses préoccupations.

Elle mène des programmes choisis de protection de l’Environnement pour lesquels elle fédère de nombreux partenaires locaux et internationaux.

Son action se déploie selon cinq axes à savoir « L’éducation au développement durable », « La protection du littoral et l’océan », « La qualité de l’air, le climat, et la sauvegarde et le développement de la palmeraie de Marrakech », « Le tourisme durable » et « La restauration des parcs et jardins historiques ».

Dans la même catégorie