MAP Le Maroc siège dans trois instances de l’Union parlementaire des États membres de l’OCI MAP La Côte d’Ivoire perd 7% de son PIB chaque année du fait des accidents de la circulation (ministre) APS SENEGAL-LITTERATURE-GENRE / “Mauvaise Pente’’, un roman fruit du vécu de son auteure, Aminata Seck MAP Le Burkina renforce les mesures de sécurité face aux risques d’attaques terroristes MAP Le CCG salue l’Initiative Africaine Atlantique de SM le Roi ANP Niger: Malgré l’augmentation du prix du gasoil, celui de l’électricité reste inchangé MAP Kenya: 5 terroristes tués par la police près de la frontière somalienne MAP Grande Corne de l’Afrique: plus de 58 millions de personnes confrontées à l’insécurité alimentaire APS SENEGAL-CUBA-DIPLOMATIE / Lancement à Dakar des célébrations du 50e anniversaire des relations sénégalo-cubaines APS SENEGAL-JEUNESSE-INFRASTRUCTURES / Diourbel : la maison de la jeunesse sera réceptionnée “dans deux mois” (ministre)

SENEGAL-AFRIQUE-AGRICULTURE / Un programme rizicole pour quatre pays d’Afrique de l’Ouest, dont le Sénégal


  8 Décembre      32        Agriculture (4104), Economie (20587),

 

Dakar, 7 déc (APS) – Le programme ‘’Renforcer les petites et moyennes entreprises d’Afrique de l’Ouest dans les chaînes de valeur du riz (EWASME)’’ a été lancé avec un financement initial de 9 millions de dollars US, environ 5 milliards 466 millions 547 mille 700 francs CFA, au profit de la Guinée, du Niger, du Sénégal et de la Sierra Leone, a constaté l’APS, jeudi, à Dakar.

C’est une initiative du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) et de la Banque islamique de développement (BID).

Le programme EWASME est destiné aux petites et moyennes entreprises de la filière riz des quatre pays concernés.

Le financement global prévu par le PNUD est de 20 millions de dollars US, environ 12 milliards 147 mille 479 mille francs CFA, selon Njoya Tikum, le directeur de cette institution spécialisée des Nations unies pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre.

Le PNUD a choisi la BID comme partenaire de la phase expérimentale de cette initiative, selon Njoya Tikum.

‘’Nous estimons que le marché de riz de la sous-région, qui représente à peu près 10 milliards de dollars US (environ 6 milliards 73 millions 615 mille 200 francs CFA), est une opportunité à exploiter pour ces pays’’, a-t-il dit.

‘’Ce sont les plus grands consommateurs de riz de la région’’, a rappelé M. Tikum.

Ce fonctionnaire du PNUD, représentant au Sénégal de ladite institution des Nations unies en même temps, signale que ‘’les femmes sont très engagées dans la production de riz’’, dans les quatre pays ciblés.

Les petites et moyennes entreprises bénéficiaires du programme devraient générer 20.000 emplois directs, selon lui.

Le Sénégal veut s’assurer que ‘’les femmes deviennent de plus en plus compétitives et participent à l’accroissement de l’offre, comme le préconise le gouvernement’’, a dit le secrétaire général du ministère de l’Agriculture, de l’Équipement rural et de la Souveraineté alimentaire, Papa Malick Ndao, lors du lancement du programme.

Dans la même catégorie