APS SENEGAL-ECONOMIE-LEGISLATIONS / Des journalistes sensibilisés sur les mécanismes alternatifs de règlement des litiges économiques et financiers AIB Burkina : 2024, une année d’espoir pour la reconquête totale du territoire. MAP Sénégal: démantèlement de nombreux sites d’orpaillage dans l’Est du pays MAP Présidentielle au Sénégal: la date du 2 juin a été proposée après examen de toutes les contraintes (ministre de l’Intérieur) MAP Nairobi: Participation active du groupe OCP à l’ANUE-6 MAP Afrique du Sud: trois morts dans une fusillade à Johannesburg (police) MAP Burkina : 2024, une année d’espoir pour la reconquête totale du territoire (ministre) MAP Soudan: La Mission onusienne achève son retrait MAP Le président nigérian inaugure la deuxième ligne du train urbain de Lagos MAP Sénégal: création d’un front commun pour la tenue de la présidentielle avant le 2 avril

SENEGAL-AFRIQUE-POLITIQUE / Le prochain sommet de la CEDEAO prévu le 10 décembre, à Abuja


  30 Novembre      73        Politique (24796),

 

Dakar, 30 nov (APS) – Abuja, la capitale du Nigeria va abriter le 10 décembre prochain un sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO), a annoncé la présidence ivoirienne.

L’information émane notamment du communiqué ayant sanctionné la rencontre mercredi à Abidjan  entre le président Alassane Ouattara et le président de la Commission de l’organisation sous-régionale, Omar Alieu Touray.

‘’Venu saluer et traduire ses admirations au chef de l’État [ivoirien] pour son leadership dans la conduite des affaires de son pays et pour tout ce qu’il fait pour la sous-région’’, le président de la Commission de la CEDEAO a ajouté ‘’avoir profité de la rencontre pour donner quelques informations sur le prochain Sommet ordinaire de la CEDEAO qui aura lieu le 10 décembre 2023, à Abuja, au Nigeria’’, peut-on lire dans le texte.

Omar Alieu Touray a assuré avoir ‘’avoir passé en revue avec le président Alassane Ouattara, un certain nombre de sujets concernant la sous-région, notamment les questions liées à la sécurité dans l’espace communautaire’’ et ‘’recueilli les conseils et orientations de la part du chef de l’État’’ ivoirien.

La zone CEDEAO a enregistré des coups d’Etat dans quatre de ses États membres, aujourd’hui suspendus de ses instances.

Trois de ces pays,  le Burkina Faso, le Mali et le Niger, en froid avec la CEDEAO et confronté à une insurrection  »jihadiste »,  se sont regroupés au sein d’une Alliance des États du Sahel (AES), mise sur le pied le 16 septembre dernier.

Dimanche, une tentative de coup d’Etat a été déjouée en Sierra Leone, autre pays de la CEDEAO, faisant 21 morts.

Le dernier sommet de la CEDEAO, tenu au début du mois d’août, avait été consacré à la situation au Niger. Il faisait suite au putsch perpétré par des militaires le 26 juillet dernier et qui avait débouché sur le renversement du président démocratiquement élu, Mohamed Bazoum, retenu depuis dans sa résidence à Niamey par les auteurs du coup d’Etat.

Dans la même catégorie