MAP La République du Congo officiellement connectée au câble sous-marin « 2Africa » MAP La Namibie et le PAM s’associent pour renforcer la sécurité alimentaire et la gestion des catastrophes ANGOP Les États-Unis allouent un million de dollars pour un projet de biodiversité à Cuando Cubango AGP Guinée: Le mouvement syndical suspend sa grève générale UNA-ANP Médine : Début de la 44ème édition du Forum Al-Baraka sur les objectifs de la Charia et le cadre réglementaire de l’économie islamique AIB Jeux_africains 2024 : le Burkina Faso y participe avec 15 disciplines AIP L’UNESCO renforce les capacités des cadres de l’administration burkinabè en prospective stratégique AIP SIA 2024 : Laurent Tchagba tisse un partenariat solide avec l’ONF de France pour la restauration du couvert forestier AIP La JCI « Abidjan soleil » place La 4è édition de Women’s day sous le signe du leadership féminin en entreprise MAP Guinée: libération d’un responsable syndical, revendication majeure des grévistes

SENEGAL-ARTISANAT-EMPLOI / Projet employabilité des jeunes : plus de 2 300 apprentis-artisans enrôlés à Saint-Louis (responsable)


  23 Novembre      73        Emploi (349),

 

« Saint-Louis, 22 nov (APS) – Plus de deux mille trois cents apprentis-artisans ont été enrôlés dans la région de Saint-Louis (nord), dans le cadre du Projet d’employabilité des jeunes par l’apprentissage (PEJA), a annoncé, mercredi, le président de l’Union nationale des chambres de métier du Sénégal, Issa Dièye.

‘’(…) dans la région de Saint-Louis, il y a plus de 2 300 apprentis enrôlés, mais il y a également presque 500 artisans enrôlés à travers les trois départements. Chaque département aussi aura sa part’’, a-t-il précisé.

Il a signalé que les données statistiques de chaque département sont disponibles à la chambre de métier de Saint-Louis.

Premier vice-président du Réseau des chambres de métier de l’UEMOA, Issa Dièye s’exprimait en marge d’une assemblée générale de partage et de sensibilisation avec les artisans de la région de Saint-Louis sur le PEJA. Ce projet est financé par l’État du Sénégal à hauteur de 30 milliards de francs CFA, a-t-il rappelé.

Son objectif, explique-t-il, est de former 32 000 apprentis à travers le Sénégal mais également les 8 000 maîtres-apprentis qui auront en charge la formation des 32 000 apprentis.

‘’Ce qui est plus important dans ce projet’’, dit-il, c’est que les 32 000 apprenants auront, à la fin de leur formation, un diplôme reconnu par l’État, à travers la délivrance de Certificats d’aptitude professionnelle.

Il a ajouté qu’un appui financier en guise de transport est alloué à chacun d’eux. Ils pourront recevoir individuellement plus de 90 000 voire 150 000 francs CFA.

Pour les maîtres-apprentis qui ont en charge leur formation, il est prévu un accompagnement de l’État du Sénégal avec une allocation de plus d’un million de francs CFA en guise d’équipement, a-t-il notamment ajouté.

Le projet PEJA, qui vise à rendre les métiers de l’artisanat plus rentables et compétitifs, est piloté par le ministère de l’Emploi, de la Formation professionnelle, de l’Apprentissage et de l’Insertion et le ministère de l’Artisanat et de la Transformation du secteur informel.

Dans la même catégorie