AGP Gabon : Le président Oligui Nguema inaugure l’École du Prytanée militaire de Lalala MAP Le PAP lance à Nairobi des consultations publiques sur l’égalité des sexes AGP Gabon/Justice : Remise officielle du décret portant reclassement à titre exceptionnel de 274 Greffiers AGP Gabon : Le président Oligui Nguéma au chevet de la veuve et des orphelins Richard Moulomba MAP Inondations en Tanzanie: le nombre de morts grimpe à 155 MAP Nigeria: Une centaine de détenus s’évadent de prison suite à de fortes pluies MAP Tunisie: Nouvelle vague d’expulsions de migrants subsahariens MAP Le Sahara marocain, un levier pour le renforcement de l’espace afro-atlantique et du Sahel (Forum) AIP Une campagne de distribution gratuite de moustiquaires imprégnées débute en mai (Ministère) ANP Les USA discutent avec les autorités nigériennes d’un ‘’retrait ordonné et responsable’’ de ses troupes stationnées dans le pays (Pentagone)

Sénégal: démantèlement de nombreux sites d’orpaillage dans l’Est du pays


  29 Février      25        Monde (2011),

 

Dakar, 29/02/2024 (MAP)– Des membres d’une bande armée violente sévissant dans la zone frontalière du Sénégal avec le Mali ont été interpellés et plusieurs sites d’orpaillage clandestins ont été démantelés dans le cadre d’une opération de sécurisation lancée le 10 février dans les régions orientales du Sénégal, a indiqué jeudi une source militaire.

L’opération dénommée ‘’Sentinelle Est’’ et toujours en cours a notamment permis de démanteler plusieurs sites d’orpaillage clandestins qui agressaient le fleuve Falémé, a annoncé la Direction de l’information et des relations publiques des armées du Sénégal (DIRPA).

Dans un communiqué publié sur le réseau social X, la DIRPA ajoute que la pression mise sur le terrain et la bonne coopération sécuritaire avec la République du Mali ont permis l’interpellation d’une bande armée particulièrement violente, qui sévissait de part et d’autre de la frontière entre les régions de Kédougou et de Kayes (Mali).

Le communiqué note que des actions de présence sont conduites dans tous les villages frontaliers, sites d’intérêts économiques ainsi que dans les espaces non habités.

L’opération lancée par la zone militaire numéro 3 a pour objectif « de renforcer la sécurité des populations vivant le long de la frontière avec le Mali », poursuit la DIRPA qui précise qu’ »une force terrestre et fluviale appuyée par des vecteurs aériens a été déployée simultanément dans les régions de Tambacounda et de Kédougou ».

Plusieurs sites d’orpaillage ont dernièrement fait l’objet d’attaques à main armée dans la région de Kédougou.

Dans la même catégorie