MAP L’ambassadeur de SM le Roi au Caire présente ses lettres de créance au Président égyptien MAP Kenya: huit corps retrouvés dans une décharge à Nairobi (nouveau bilan) APS AG de la FSF : le comité exécutif va proposer la date du 21 septembre (président) ANP Les leaders Arabes d’Agadez et Tahoua reçus par le Président du CNSP APS Acteurs politiques, société civile et universitaires planchent sur l’intégrité du système électoral APS Zone des Niayes : des producteurs listent les défis et proposent des solutions APS Le président Faye aborde les urgences sociales, la fiscalité, l’emploi, ses rapports avec le Premier ministre, etc APS AVC: un neurologue alerte sur les cas d’hospitalisations de sujets de plus en plus jeunes AIP La lutte contre la déforestation devrait s’inscrire dans un cadre de coopération sud-sud (Le président CESEC) MAP Niger : 22 terroristes « neutralisés » par l’armée dans l’ouest

SENEGAL-ECONOMIE / La baisse des prix des produits de consommation courante va entrer en vigueur lundi


  23 Juin      9        Economie (21743),

 

« Dakar, 21 juin (APS) – La baisse des prix des produits de grande consommation comme le riz brisé ordinaire, l’huile de palme raffinée, le sucre cristallisé, le pain, la farine blé et le ciment sera effective à partir de lundi, a annoncé, vendredi, le ministre de l’Industrie et du Commerce Serigne Guèye Diop.

”Tous les prix seront immédiatement applicables sur l’ensemble du territoire et l’affichage des prix sera obligatoire et reprécisé par l’arrêté du ministère que je vais signer dès aujourd’hui’’, a déclaré M. Diop à l’issue de la réunion du Conseil national de la consommation.

Le prix de la baguette de pain est désormais fixé à 150 francs, celui du litre de l’huile à 1000 francs. Le sucre cristallisé est à 600 francs le kg et le sac de ciment cédé à 3550 francs.

Concernant les mesures d’accompagnement pour l’application des prix, il a promis que son ministère prendra ”toutes les dispositions nécessaires” en relation avec les acteurs, les importateurs, les commerçants, les industriels et les consommateurs pour assurer ‘’le strict respect’’ des prix sur l’ensemble du territoire.

‘’Le contrôle sur le terrain sera effectif et renforcé et on va d’abord impliquer les volontaires de la consommation et les forces de défense et de sécurité seront aussi mis à contribution’’, a annoncé Serigne Guèye Diop.

Il a indiqué que tous les acteurs seront mis à contribution à travers le contrôle ‘’citoyen’’ et l’implication des relais communautaires comme les ‘’badienou gokh’’ et les chefs de quartier.

Le ministre de l’Industrie et du Commerce a aussi révélé qu’un dispositif ‘’spécial’’ sera discuté et mis en place en collaboration avec le Port autonome de Dakar pour accélérer les déchargements et les dédouanements.

Il a cependant invité tous les acteurs à remonter les difficultés.

M. Diop assure qu’une concertation sera menée entre le gouvernement, le Conseil national de la consommation, les commerçants et les associations de consommateurs.

‘’Pour les mesures structurelles, on va continuer la politique de souveraineté économique et alimentaire, réorganiser la modernisation de la distribution et la mise en place de magasins de référence comme ceux de l’ancienne SONADIS, sur l’ensemble du territoire’’, a-t-il signalé.

Serigne Guèye Diop ajoute que des ‘’procédures d’appel d’offres’’ seront déroulées en vue de la sélection de distributeurs compétents des produits de consommation.

‘’En attendant, nous allons mettre en place une meilleure politique d’approvisionnement sur l’ensemble du territoire”, a-t-il assuré.

Dans la même catégorie