ANG Cooperação/”China está disposta a apoiar Guiné-Bissau dentro de sua capacidade para alcançar desenvolvimento almejado”, disse Embaixador Renhuo ANGOP La FILDA/2024 va mettre en exergue la production agricole familiale ANGOP L’Angola et la Namibie réfléchissent sur la réduction de la bureaucratie pour des questions de santé ANGOP L’OMS réitère son soutien à la promotion des soins de santé primaires en Angola MAP La MAP et ITALPRESS renforcent leur coopération médiatique MAP Accra : Début de la 45ème session ordinaire du Conseil exécutif de l’UA avec la participation du Maroc MAP Côte d’Ivoire : appel à une intensification de la lutte contre la criminalité forestière APS Courses hippiques : le président du CNG de Matam passe en revue les difficultés du secteur AIB Bogandé : Les populations réaffirment leur soutien à la Transition et plaident pour plus de sécurité AIB Ganzourgou/Assainissement : La population mobilisée pour une opération de curage de caniveaux à Zorgho

SENEGAL-ECONOMIE / Le CNP organise l’édition 2024 de ses ‘’assises de l’entreprise’’ à partir de jeudi


  24 Juin      13        Economie (21774),

 

« Dakar, 24 juin (APS) – Le Conseil national du patronat du Sénégal (CNP) va organiser ses ‘’assises de l’entreprise’’ jeudi et vendredi prochains à l’hôtel King Fahd de Dakar, dans ‘’un contexte’’ marqué par ‘’des enjeux et des défis nouveaux’’, une politique économique fortement basée sur la ‘’souveraineté’’ notamment, a annoncé, lundi, son président, Baïdy Agne.

L’édition 2024 de cette rencontre qui se tient annuellement ‘’depuis une vingtaine d’années’’ survient dans un contexte où la promotion du contenu local est plus que jamais d’actualité, a souligné M. Agne lors d’une conférence de presse.

Le contenu local, c’est-à-dire l’implication de la main-d’œuvre et des entreprises locales dans l’exploitation des ressources nationales par des entreprises étrangères, doit être élargi à d’autres secteurs d’activité, a plaidé le président du CNP.

‘’Il y a le contenu local sur le pétrole et le gaz. Le grand défi est de l’étendre à d’autres secteurs’’ afin d’accroître les ‘’flux d’investissements nationaux’’, a dit Baïdy Agne.

C’est d’autant plus nécessaire que les nouvelles autorités du pays ont décidé de mener une politique économique privilégiant la ‘’souveraineté’’ nationale, a-t-il laissé entendre.

‘’On ne va pas vite dans la digitalisation’’

Le Salon international des professionnels de l’économie numérique (SIPEN), le Salon national ‘’Dakar Industries 2024’’, ainsi qu’une table ronde sur ‘’les entreprises, les impôts et les douanes’’ font partie du programme des assises du CNP.

Un forum ‘’Etat-partenaires sociaux’’, un  symposium consacré à l’éducation, à l’enseignement supérieur et à la formation et une rencontre d’organisations patronales d’Afrique de l’Ouest en font également partie.

‘’Accélération de la digitalisation : un puissant levier des économies sénégalaise et africaine’’ est le thème du SIPEN. ‘’On ne va pas vite dans la digitalisation’’ de l’économie au Sénégal, ce qui justifie le choix de ce thème, a expliqué Antoine Ngom, leader de l’Organisation des professionnels des technologies de l’information et de la communication (OPTIC).

‘’Le SIPEN n’est pas un événement national […] Tous les pays de l’UEMOA seront représentés’’, a souligné M. Ngom.

À ce volet des assises prendront part plus de 5.000 visiteurs et des représentants d’une centaine d’entreprises, selon le président de l’OPTIC, une organisation membre du CNP.

Certains participants du SIPEN y seront de manière virtuelle, a-t-il précisé.

L’édition 2024 des assises de l’entreprise sera l’occasion de relancer les échanges sur l’industrie sénégalaise en termes de fiscalité, de règlementation et de concurrence, selon Ousmane Mbaye, le président du Syndicat professionnel des industries du Sénégal (SPIS).

‘’Comment augmenter le pouvoir d’achat au lieu de réduire les prix ? Comment les autorités du pays peuvent-elles nous aider à créer des emplois ? Comment élargir l’assiette fiscale en faisant de sorte que tout le monde paye l’impôt ?’’ Les participants au Salon national ‘’Dakar Industries 2024’’ tenteront de répondre à ces questions, a dit M. Mbaye.

La branche éducation, enseignement supérieur et formation du CNP va procéder à un ‘’état des lieux’’ de ces branches d’activité et plancher sur leurs ‘’perspectives’’, selon Pape Madické Diop.

Le symposium consacré à l’éducation, à l’enseignement supérieur et à la formation sera l’occasion de discuter des contrats d’apprentissage, des contrats de professionnalisation et du financement de l’enseignement privé, a ajouté M. Diop.

Dans la même catégorie