MAP L’ambassadeur de SM le Roi au Caire présente ses lettres de créance au Président égyptien MAP Kenya: huit corps retrouvés dans une décharge à Nairobi (nouveau bilan) APS AG de la FSF : le comité exécutif va proposer la date du 21 septembre (président) ANP Les leaders Arabes d’Agadez et Tahoua reçus par le Président du CNSP APS Acteurs politiques, société civile et universitaires planchent sur l’intégrité du système électoral APS Zone des Niayes : des producteurs listent les défis et proposent des solutions APS Le président Faye aborde les urgences sociales, la fiscalité, l’emploi, ses rapports avec le Premier ministre, etc APS AVC: un neurologue alerte sur les cas d’hospitalisations de sujets de plus en plus jeunes AIP La lutte contre la déforestation devrait s’inscrire dans un cadre de coopération sud-sud (Le président CESEC) MAP Niger : 22 terroristes « neutralisés » par l’armée dans l’ouest

SENEGAL-ENTREPRISES / Les activités minières des ICS sont à l’arrêt depuis une semaine


  6 Juin      24        Economie (21743),

 

« Dakar, 5 juin (APS) – Les activités minières des Industries chimiques du Sénégal (ICS) sont à l’arrêt depuis mardi 28 mai, à cause d’un blocage des sites d’extraction et de traitement de l’acide phosphorique, un important produit d’exportation utilisé dans la fabrication des engrais, a-t-on appris mercredi du service de communication de l’entreprise.

‘’Les activités minières des ICS sont à l’arrêt depuis mardi 28 mai 2024, à la suite d’un blocage des sites d’extraction et de traitement du minerai (l’acide phosphorique) par un certain nombre de personnes’’, déclare la même source dans un communiqué, sans précision de l’identité des mis en cause.

‘’Depuis samedi 1er juin 2024, la ligne de chemin de fer reliant [ces] sites a été bloquée. Ce qui empêche l’évacuation de l’acide phosphorique et provoque, par conséquent, un arrêt progressif de la fabrication de ce produit’’, explique le service de communication des ICS.

Il parle d’une ‘’situation inquiétante, qui perdure […] en se dégradant depuis huit jours, mettant progressivement à l’arrêt les activités de l’entreprise’’.

‘’Une telle situation impacte directement les 5 000 emplois directs générés par la société et les communautés environnantes, dont les ICS constituent le principal moteur économique et social’’, souligne la même source.

Selon elle, l’‘’arrêt’’ des activités en question interrompt la production d’acide phosphorique, ‘’l’un des principaux produits d’exportation du Sénégal’’, qui ‘’est largement utilisé dans la production d’engrais’’.

Le ‘’blocage noté depuis mardi 28 mai 2024 découle [d’une] nouvelle demande des personnes impactées’’ par les activités des ICS, ajoute le service de communication de l’entreprise.

Les dirigeants des Industries chimiques du Sénégal ‘’ont échangé plusieurs fois avec’’ les concernés, ‘’sous l’égide des autorités administratives’’, affirme le communiqué.

‘’À la suite [d’un] premier blocage [survenu] en mi-mai, les ICS ont accepté, à titre exceptionnel, d’indemniser pour les sillons à hauteur de deux saisons agricoles et un forfait par hectare, afin d’aider les impactés à niveler les sillons, en plus des impenses habituelles telles que le trou de sondage et les dégâts aux cultures’’, poursuit-il.

Dans la même catégorie