AGP Guinée : Le Nouveau premier ministre Amadou Oury Bah installé dans ses fonctions AIP Les entreprises africaines du secteur privé invitées à s’engager davantage dans la lutte contre le paludisme dans leur pays AIP Le CNRA veut améliorer son implication dans la mise en œuvre du  » contrat de performance » lié aux actions gouvernementales AIP Déguerpissement des quartiers précaires : le ministre gouverneur Cissé Bacongo et les maires d’Abidjan s’accordent sur le mode opératoire MAP La République du Congo officiellement connectée au câble sous-marin « 2Africa » MAP La Namibie et le PAM s’associent pour renforcer la sécurité alimentaire et la gestion des catastrophes ANGOP Les États-Unis allouent un million de dollars pour un projet de biodiversité à Cuando Cubango AGP Guinée: Le mouvement syndical suspend sa grève générale UNA-ANP Médine : Début de la 44ème édition du Forum Al-Baraka sur les objectifs de la Charia et le cadre réglementaire de l’économie islamique AIB Jeux_africains 2024 : le Burkina Faso y participe avec 15 disciplines

SENEGAL-IRAN-DIPLOMATIE / Paix et sécurité : le Forum de Dakar a servi de cadre d’expression de la vision iranienne (ministre)


  28 Novembre      47        Diplomatie (1741),

 

Dakar, 28 nov (APS) – Le vice-ministre iranien des Affaires étrangères, Ali Bagheri, a salué, mardi, la tenue du neuvième Forum de Dakar sur la paix et la sécurité, estimant que cette rencontre avait permis à son pays de donner son point de vue sur la question tout en ayant des échanges fructueux avec d’autres acteurs et spécialistes.

‘’Le Forum de Dakar sur la paix et la sécurité a été une bonne opportunité et une bonne occasion pour la République islamique d’Iran de présenter ses points de vue sur ces questions de paix et de sécurité dans différentes parties du monde y compris dans le continent africain’’, a-t-il déclaré lors d’un entretien avec l’Agence de presse sénégalaise (APS).

La neuvième édition du Forum ouverte lundi à Diamniadio (une quarantaine de kilomètres de Dakar) a permis d’avoir des échanges et des consultations avec d’autres acteurs et spécialistes de ces questions, a expliqué Ali Bagheri.

Le chef-adjoint de la diplomatie iranienne a estimé que l’une des raisons de l’insécurité dans le monde était la gouvernance unilatérale des pays occidentaux, plus particulièrement les Etats Unis.

‘’En d’autres termes, les puissances occidentales pour conserver leurs intérêts illégitimes mettent en place des procédures et des mécanismes incompatibles avec les intérêts les nations africaines’’, a-t-il soutenu.

Il a insisté sur le fait que l’interventionnisme occidental va souvent à l’encontre des intérêts des nations africaines, occasionnant des conflits et une instabilité dans différentes régions du continent africain.

‘’La faiblesse de l’ordre mondial actuel réside dans le fait qu’il n’a pas été établis sur la base de la volonté et de la décision de tous les pays du monde y compris ceux de l’Afrique’’, a-t-il regretté.

Le ministre iranien a ainsi lié l’établissement d’une paix et d’une sécurité durable dans le monde à la participation de toutes les nations dans la mise en place d’un nouvel ordre mondial.

‘’La stabilité, l’ordre et la paix que la République islamique propose, c’est un ordre qui n’est pas décidé de l’extérieur des nations. Il doit être pensé et décidé par les nations elles-mêmes’’, a de nouveau souligné M. Bagheri.

Il a ajouté : ‘’Aujourd’hui le continent africain est un élément mature, actif et compétent Ils n’ont pas besoin de tuteurs. Les pays occidentaux ne devraient pas se permettre d’imposer leurs volontés aux peuples africains. Ils doivent à l’Afrique l’opportunité de contribuer de manière digne à cet ordre mondial’’.

Dans la même catégorie